Dominique Senequier, la grande dame du non coté

Depuis plus de vingt ans à la tête d’Ardian, société d’investissement numéro un en Europe, Dominique Senequier est devenue une figure
incontournable et respectée du monde du capital-investissement. Son parcours irréprochable, sa discrétion médiatique et son flair l’ont
érigée en légende vivante de la finance mondiale.
Dominique Senequier.

Depuis plus de vingt ans à la tête d’Ardian, société d’investissement numéro un en Europe, Dominique Senequier est devenue une figure incontournable et respectée du monde du capital-investissement. Son parcours irréprochable, sa discrétion médiatique et son flair l’ont érigée en légende vivante de la finance mondiale.

Au mois de juin, en pleine crise sanitaire, la société française de capital-investissement Ardian a passé le cap des 100 milliards de dollars d’actifs. À la tête de cette réussite, la présidente du fonds : Dominique Senequier. Sans aucun doute, cette polytechnicienne de 67 ans est l’une des personnalités les plus influentes de la finance mondiale. Entourée de plus de 660 collaborateurs répartis dans une quinzaine de bureaux en Europe, Asie, Amérique du Nord et Amérique du Sud, elle règne en maître, depuis plus de vingt ans, sur le non-coté européen. 

En avance sur son époque

Dominique Senequier a toujours été en avance. D’abord pour passer son bac, à seulement seize ans puis pour se faire une place, un an et demi plus tard au sein de l’École polytechnique qui vient de s’ouvrir aux femmes. La fonction publique ne saura conserver que quelques années cette ambitieuse qui rejoindra rapidement le secteur privé en débutant comme secrétaire générale, avant de devenir directrice générale des participations du groupe Gan Assurances. À la suite de la faillite de l’assureur, elle rejoindra la structure qui fera sa renommée : le groupe AXA. Elle a 43 ans et AXA Private Equity est créé à son arrivée avec 100 millions de dollars. Bonne pioche pour Claude Bébéar, fondateur et ancien PDG d’AXA, passé, lui aussi, sur les bancs de l’X. La Toulonnaise fait rapidement ses preuves et se façonne une réputation redoutable dans le milieu du capital-investissement.

La présidente d’Ardian est à la tête de 100 milliards de dollars d’actifs

En avance sur le private equity 

En six ans, la division d’AXA franchit le cap des 2 milliards sous gestion et en 2010 celui des 25 milliards, ce qui vaudra à sa présidente le surnom de "Madame 25 milliards" après un reportage du JDD. En 2013, AXA Private Equity quitte le giron du géant de l’assurance AXA et prend le nom d’Ardian pour affirmer son indépendance. Une nouvelle liberté qui donne des ailes à la société de capital-investissement. Désormais, la présidente d’Ardian est à la tête de 100 milliards de dollars d’actifs. "Dans le non-coté, la vie est plus simple", déclarait, il y a un an, Dominique Senequier au Figaro pour expliquer que le capital-investissement soit aujourd’hui plus plébiscité que les marchés boursiers. Avec plus de 150 entreprises en portefeuille, le numéro un européen du private equity est devenu un gros paquebot. Piloté depuis sa création, il y a vingt-quatre ans, par Dominique Senequier, il n’arrête pas sa progression. L’augmentation constante de ses actifs en est la preuve la plus visible mais la justesse des choix d’investissement traduit une analyse fine et un regard acéré de la sexagénaire sur son écosystème.

En avance sur les engagements sociaux

En 2007, Dominique Senequier est nommée par le nouveau président de la République, Nicolas Sarkozy, à la commission pour la libération de la croissance présidée par Jacques Attali. Cette femme peu médiatique qui s’attire le respect par son influence et sa technicité sera décorée de la Légion d’honneur en 2012. Alors que les actifs responsables connaissent un appétit croissant des investisseurs, cela fait déjà dix ans qu’Ardian applique des critères de développement durable dans ses investissements dits "ESG", environnementaux, sociaux et de gouvernance. Sur un autre sujet, signataire de la charte rédigée par France Invest pour favoriser la parité chez les acteurs du capital-investissement français et dans les entreprises qu’ils accompagnent, Ardian compte déjà 39 % de femmes collaboratrices et obtient une note de 93/100 aux indicateurs d’écart de rémunération entre les femmes et les hommes. De quoi assurer la relève.

Béatrice Constans

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

DNCA Finance recrute une nouvelle gérante crédit

La société de gestion de portefeuilles DNCA Finance a annoncé aujourd’hui l’arrivée de Nolwenn Le Roux, spécialiste crédit, en vue de renforcer l’équi...

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Amiral Gestion met le cap sur Efires et l'investissement responsable

Véronique Le Heup et Nadia Tihdaini, co-fondatrices du cabinet de conseil Efires spécialisé dans l’investissement responsable, vont rejoindre la socié...

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners souhaite acquérir la majorité du groupe Crystal

Apax Partners est entré en négociations exclusives avec le groupe Crystal, principalement détenu par son équipe dirigeante et par les groupes OFI et A...

G.Barbosa (Talan Solutions) : "L’usage qui est fait des outils collaboratifs est très important"

G.Barbosa (Talan Solutions) : "L’usage qui est fait des outils collaboratifs est très important"

Talan rachète Ai3, entreprise spécialisée dans les solutions Microsoft. Objectif : couvrir davantage de solutions, telles que les outils collaboratifs...

Yves Perrier, à la conquête du monde

Yves Perrier, à la conquête du monde

Patron du premier gestionnaire d’actifs de la zone euro, Yves Perrier met tout en œuvre pour consolider la place et la réputation d’Amundi depuis 2010...

Jean Pierre Mustier, le maillon fort de la finance

Jean Pierre Mustier, le maillon fort de la finance

Nommé à la tête d’Unicredit à l’été 2016, le banquier français n’hésite pas à prendre de lourdes décisions afin de redresser son établissement. Les pr...

Une deuxième vague de restructurations attendue avant la fin de l’année

Une deuxième vague de restructurations attendue avant la fin de l’année

Après un build-up cet été, Eight Advisory annonce l’ouverture d’un bureau en Suisse. Eric Demuyt, associé fondateur et directeur général, et Stéphane...

Alain Griset : "Chaque entreprise peut participer à la transition écologique à son échelle"

Alain Griset : "Chaque entreprise peut participer à la transition écologique à son échelle"

Maintenant que le plan de relance français est annoncé, le gouvernement doit le mettre en œuvre et continuer à suivre de près la situation. Dans un en...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message