Dominique Crenn : « Provoquer une émotion et inspirer les gens »

Aux États-Unis, c’est la première femme a avoir décroché deux étoiles Michelin. La Française Dominique Crenn construit à San Francisco son petit empire gastronomique. Après l’Atelier Crenn, inauguré en 2011, elle a ouvert le 11 août dernier Le Petit Crenn : un café où elle rend hommage à la cuisine bretonne, celle de son enfance.

Aux États-Unis, c’est la première femme a avoir décroché deux étoiles Michelin. La Française Dominique Crenn construit à San Francisco son petit empire gastronomique. Après l’Atelier Crenn, inauguré en 2011, elle a ouvert le 11 août dernier Le Petit Crenn : un café où elle rend hommage à la cuisine bretonne, celle de son enfance.

Enfant déjà, Dominique Crenn fréquentait avec ses parents les restaurants étoilés. « Ce sont eux qui m’ont initiée à la cuisine », confie celle qui ambitionnait à 18 ans de devenir photographe. Mais sa passion pour la bonne chère a fini par la rattraper. C’est en 1989 qu’elle débarque à San Francisco avec « la rage de trouver sa voie ». Fidèle à son caractère bien trempé, elle fait ses armes sur le terrain auprès de Jeremiah Tower, Mark Franz ou encore Hubert Keller. Mais c’est Roland Passot, le parrain de la gastronomie française outre-Atlantique, qui la remarque et lui donne un coup de pouce. « C’est grâce à lui que j’ai décroché ce poste à l’Intercontinental Hotel de Jakarta, se souvient-elle avec fierté : j’étais la première femme chef en Indonésie ! » Adoubée par ses pairs, l’hyperactive Dominique Crenn construit son identité culinaire en dehors des sentiers battus. Très engagée, poétique pour ne pas dire artistique, sa cuisine conceptuelle lui vaut de décrocher une première étoile en 2009. Elle dirige alors la brigade du restaurant Luce. Ce premier coup de projecteur signe le début de son ascension. Sa victoire à l’émission populaire Iron Chef America achève d’étendre sa renommée. « Je suis une personnalité maintenant », plaisante celle qui a depuis ouvert son atelier non loin du quartier branché de la Marina. Au menu, un poème dont chaque vers met un plat en musique. Dans l’assiette, des tableaux culinaires gustativement renversants et qui visuellement éclatent comme une métaphore de la nature. Il faut dire que Dominique Crenn est une ardente défenseuse de l’environnement et des petits producteurs. À 50 ans, cette Française cuisine pour « provoquer une émotion et inspirer les gens ». Aux dires de ses pairs, la révolution Crenn est marche. « Pigs can fly ! », s’exclame-t-elle en dévoilant un cochon volant tatoué sur son bras. Et la chef d’expliquer : « Si les cochons peuvent voler, tous les rêves peuvent se réaliser. Il faut se rappeler d’y croire. » Aujourd’hui, nombreux sont ceux à croire en cette Française qui pourrait bien être prochainement la première femme chef triplement étoilée en Amérique.   


Emilie Vidaud


Lors des FABA, Dominique Crenn a remporté la Mention Spéciale – « Industrie culinaire » et la Mention Spéciale – « Personnalité de l’année »

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Derrière les French American Business Awards, le coup d’éclat de la tech française

Organisés en plein cœur de San Francisco, les French American Business Awards rassemblent chaque année toute la communauté tech franco-américaine. Objectif : networker et célébrer les grands succès. Récit d’un dîner plus que parfait.
Sommaire Jean-Jacques Bienaimé (Biomarin) : « Nous pouvons éradiquer le nanisme » Addynxx, la start-up qui traite la douleur comme une maladie Philippe Melka : « Faire du vin était un rêve d’enfant » Pierre Seillan produit des grands crus en Californie Renaud Laplanche : « Une nouvelle catégorie de prêts sera lancée en 2016 » Stéphane Negre (Intel) : « Le travail de nos équipes en France a été salué » Salesforce vise le milliard de chiffre d'affaires en France Pierre Coeurdeuil (Petit Pot) : « Depuis les Faba, un marché gigantesque s’offre à nous » Code for fun : former des citoyens numériques
Comment cet ancien négociateur du Raid aide les dirigeants à gérer l'insécurité

Comment cet ancien négociateur du Raid aide les dirigeants à gérer l'insécurité

Fondateur de la branche négociation du Raid, Laurent Combalbert est négociateur de crise professionnel. Aujourd’hui, à travers son entreprise The Trus...

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Thibault Lanxade (Luminess) : "Nous basculons dans la modernité"

Imprimerie fondée en Mayenne dans les années 1900, Jouve s’est transformé pour se spécialiser entièrement dès 2020 dans la dématérialisation des donné...

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

À quelques jours de la conclusion du rapprochement historique de Veolia avec Suez, le conseil d’administration de Veolia a désigné Estelle Brachlianof...

Agroalimentaire, ces Français qui cartonnent

Agroalimentaire, ces Français qui cartonnent

Le secteur agroalimentaire reste une place forte de l'économie hexagonale. Certaines entreprises, parfois peu connues du grand public, connaissent une...

G. Reboul (Reboul & Associés) : "Les secteurs de la technologie et de la santé sont en pleine croissance"

G. Reboul (Reboul & Associés) : "Les secteurs de la technologie et de la santé sont en pleine croiss...

Cabinet à taille humaine emmené par trois associés, Reboul & Associés conseille aussi bien des grands groupes que des start-up. La boutique a par...

Discrètes, ces entreprises contribuent à réindustrialiser la France

Discrètes, ces entreprises contribuent à réindustrialiser la France

Enfin ! La France recrée depuis quelques années des emplois industriels. Cela est en partie lié à la croissance de groupes qui, implantés sur un march...

Trois entreprises scandinaves méconnues qui cartonnent

Trois entreprises scandinaves méconnues qui cartonnent

Derrière des mastodontes tels que Nokia, Volvo, Saab, Spotify ou Revolut, la Scandinavie fourmille d'entreprises à très forte croissance. Parmi elles,...

B. Gstalder (Mister Menuiserie) : "Nous sommes le Volkswagen de la menuiserie"

B. Gstalder (Mister Menuiserie) : "Nous sommes le Volkswagen de la menuiserie"

Si le groupe Label existe depuis dix ans, la marque Mister Menuiserie, qui en est désormais la figure de proue, est née en 2016. Depuis, sa croissanc...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte