Doctolib : la nouvelle licorne française

La valorisation de Doctolib a dépassé le milliard d’euros lors de l’augmentation de capital de 150 M€. La start-up française devient ainsi le plus gros investissement de la décennie en e-santé.

La valorisation de Doctolib a dépassé le milliard d’euros lors de l’augmentation de capital de 150 M€. La start-up française devient ainsi le plus gros investissement de la décennie en e-santé.

Doctolib boucle une nouvelle levée de fonds de 150 M€ auprès de General Atlantic, portant sa valorisation à plus d’1 Md€. Les investisseurs historiques, dont Bpifrance, Eurazeo, Kernel et Accel, ainsi que plusieurs médecins et entrepreneurs allemands ont également participé à ce nouveau tour de table. Les 130 actionnaires fondateurs et salariés conservent la majorité du capital.

Né en 2013, Doctolib a conçu une plateforme de prise de rendez-vous médicaux en ligne, visitée par 30 millions de patients chaque mois. La start-up repose sur l’abonnement de 75 000 professionnels et 1 400 établissements de santé à un logiciel et des services de gestion d’organisation. Elle emploie 750 personnes dans une quarantaine de villes en France et en Allemagne, dont 150 ingénieurs et développeurs dans deux centres d’innovation, un à Paris et un à Berlin.

Intégrer la téléconsultation dans les usages

Le nouvel apport de fonds permettra de poursuivre les investissements en France et en Allemagne, à la fois commerciaux – les effectifs devraient doubler d’ici trois ans – et technologiques, pour proposer de nouvelles fonctionnalités aux professionnels de la santé. Lancé en janvier 2019 auprès de 500 médecins, le service de télémédecine s’appuie sur une consultation par vidéo et verra son déploiement accélérer. Enfin, la plateforme souhaite s’implanter dans de nouveaux pays dans les prochaines années, à l’exemple de son expansion outre-Rhin. Le secteur de la santé, qui représente en effet 11 % de l’économie européenne, croît de 3 à 4 % chaque année.

La French tech suscite toujours l’appétit des investisseurs

La levée de fonds de Doctolib dépasse les 100 M€ levés par Ynsect le mois dernier. Ces opérations s’inscrivent dans la continuité de 2018, année record pour la French tech. Au total, 3,3 milliards d’euros avaient été récoltés, en croissance de 65 % par rapport à l’année précédente. Trois start-up s’étaient illustrées avec des opérations supérieures à 100 M€ : l’éditeur de jeux pour mobile Voodoo (175 M€), le service de streaming musical Deezer (160 M€) et la plateforme de covoiturage BlaBlaCar (101 M€).

Anne-Gabrielle Mangeret

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Game of Thrones, money is coming

Game of Thrones, money is coming

Après huit saisons, la série Game of Thrones s’achèvera le 19 mai prochain. Phénomène culturel et de société, la série est aussi un monstre économique...

Taxe Gafa : définition, projet de loi en France

Taxe Gafa : définition, projet de loi en France

Alors que la France étudie un projet de loi, adopté à l’Assemblée nationale et examiné au Sénat, pour taxer les géants du numérique, qu’est-ce que la...

ManoMano, la prochaine licorne française ?

ManoMano, la prochaine licorne française ?

La market place spécialisée dans le bricolage s’offre l'une de plus importantes levées de fonds de 2019, avec 110 millions d’euros. Elle affiche désor...

Adam Smith (OVH) : "La question de la protection des données se pose ailleurs qu'en Europe"

Adam Smith (OVH) : "La question de la protection des données se pose ailleurs qu'en Europe"

La licorne française est en pointe dans le domaine du cloud. Avec un vaste plan d’investissement lancé en 2016, le groupe veut accélérer son internati...

E.Tourte (Total) : "L'IA est un gisement de valeur colossal"

E.Tourte (Total) : "L'IA est un gisement de valeur colossal"

Evelyne Tourte, ancienne DSI de la branche Exploration-production du groupe Total, a élargi son périmètre d’activité au niveau monde depuis le 1er oct...

Médiator, Servier : le combat d’Irène Frachon

Médiator, Servier : le combat d’Irène Frachon

Les laboratoires Servier ont versé 116 millions d’euros aux victimes du Mediator. Cela n’aurait pas été possible sans l’engagement d’Irène Frachon.

Nidal Zeidan (Groupe Vital) : « Notre croissance pourrait passer par d’autres acquisitions »

Nidal Zeidan (Groupe Vital) : « Notre croissance pourrait passer par d’autres acquisitions »

La société de conseil et de services en ingénierie informatique fondée par Nidal Zeidan réalise une croissance solide et régulière. Un développement q...

Le directeur financier de chez Qualcomm rejoint Intel, son grand rival

Le directeur financier de chez Qualcomm rejoint Intel, son grand rival

George S. Davis arrive à la direction financière d’Intel pour remplacer Bob Swann, promu CEO.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message