Doctolib : la nouvelle licorne française

La valorisation de Doctolib a dépassé le milliard d’euros lors de l’augmentation de capital de 150 M€. La start-up française devient ainsi le plus gros investissement de la décennie en e-santé.

La valorisation de Doctolib a dépassé le milliard d’euros lors de l’augmentation de capital de 150 M€. La start-up française devient ainsi le plus gros investissement de la décennie en e-santé.

Doctolib boucle une nouvelle levée de fonds de 150 M€ auprès de General Atlantic, portant sa valorisation à plus d’1 Md€. Les investisseurs historiques, dont Bpifrance, Eurazeo, Kernel et Accel, ainsi que plusieurs médecins et entrepreneurs allemands ont également participé à ce nouveau tour de table. Les 130 actionnaires fondateurs et salariés conservent la majorité du capital.

Né en 2013, Doctolib a conçu une plateforme de prise de rendez-vous médicaux en ligne, visitée par 30 millions de patients chaque mois. La start-up repose sur l’abonnement de 75 000 professionnels et 1 400 établissements de santé à un logiciel et des services de gestion d’organisation. Elle emploie 750 personnes dans une quarantaine de villes en France et en Allemagne, dont 150 ingénieurs et développeurs dans deux centres d’innovation, un à Paris et un à Berlin.

Intégrer la téléconsultation dans les usages

Le nouvel apport de fonds permettra de poursuivre les investissements en France et en Allemagne, à la fois commerciaux – les effectifs devraient doubler d’ici trois ans – et technologiques, pour proposer de nouvelles fonctionnalités aux professionnels de la santé. Lancé en janvier 2019 auprès de 500 médecins, le service de télémédecine s’appuie sur une consultation par vidéo et verra son déploiement accélérer. Enfin, la plateforme souhaite s’implanter dans de nouveaux pays dans les prochaines années, à l’exemple de son expansion outre-Rhin. Le secteur de la santé, qui représente en effet 11 % de l’économie européenne, croît de 3 à 4 % chaque année.

La French tech suscite toujours l’appétit des investisseurs

La levée de fonds de Doctolib dépasse les 100 M€ levés par Ynsect le mois dernier. Ces opérations s’inscrivent dans la continuité de 2018, année record pour la French tech. Au total, 3,3 milliards d’euros avaient été récoltés, en croissance de 65 % par rapport à l’année précédente. Trois start-up s’étaient illustrées avec des opérations supérieures à 100 M€ : l’éditeur de jeux pour mobile Voodoo (175 M€), le service de streaming musical Deezer (160 M€) et la plateforme de covoiturage BlaBlaCar (101 M€).

Anne-Gabrielle Mangeret

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Guerre spatiale : la France passe à l’offensive

Guerre spatiale : la France passe à l’offensive

Le président de la République a présenté le 13 juillet la stratégie de défense spatiale de la France. Elle passe par un investissement de 3,6 milliard...

Taxe Gafa adoptée : la France fait fi des menaces américaines

Taxe Gafa adoptée : la France fait fi des menaces américaines

Les géants du Net sont prévenus : il faudra désormais compter sur la taxe Gafa en France. Malgré le ton menaçant de Donald Trump, le texte a été voté...

LegalPlace lève 6 millions

LegalPlace lève 6 millions

LegalPlace lève 6 millions d’euros pour accélérer la digitalisation des opérations juridiques de ses clients.

B&B, le breton à la conquête du monde

B&B, le breton à la conquête du monde

Fort de 500 hôtels dans le monde et d’une croissance à deux chiffres depuis la création du groupe en 1990, B&B Hôtels est devenu l’un des leaders...

S.Imbert (Microsoft) : "Nous voulons devenir le leader de l’intelligence distribuée "

S.Imbert (Microsoft) : "Nous voulons devenir le leader de l’intelligence distribuée "

Sébastien Imbert, nommé Chief Marketing Manager (CMO) de Microsoft en juillet 2018, connaît la maison depuis presque vingt ans. Il nous délivre sa vis...

V. Denonville (Fifa) : "La Fifa est l’une des organisations sportives les plus transparentes"

V. Denonville (Fifa) : "La Fifa est l’une des organisations sportives les plus transparentes"

Alors que la coupe du monde féminine de football 2019 s’est achevée sur une 4ème victoire des États-Unis, Vincent Denonville, Head of compliance opera...

Sylvain Waserman (Modem) : "En 2020, le brevet français sera enfin fort"

Sylvain Waserman (Modem) : "En 2020, le brevet français sera enfin fort"

La loi Pacte réforme en profondeur le système des brevets. Une évolution en partie rendue possible grâce à Sylvain Waserman, député Modem du Bas-Rhin...

Capgemini et Altran, naissance d’un géant mondial de la transformation digitale aux 17 Mds€ de CA

Capgemini et Altran, naissance d’un géant mondial de la transformation digitale aux 17 Mds€ de CA

Le leader mondial du conseil et des services informatiques, Capgemini, frappe un grand coup avec l’acquisition d’Altran, le champion de la R&D ext...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message