Disneyland dévoile son plan faramineux

Lors d’une rencontre à l'Elysée avec Emmanuel Macron, Bob Iger, le P-DG de Disneyland, a annoncé un plan d’expansion du site français qui débutera en 2021. Un engagement que le président salue et considère comme une preuve de regain de la France.

Lors d’une rencontre à l'Elysée avec Emmanuel Macron, Bob Iger, le P-DG de Disneyland, a annoncé un plan d’expansion du site français qui débutera en 2021. Un engagement que le président salue et considère comme une preuve de regain de la France.

Ouvert en 1992 et devenu la première destination touristique européenne, le parc d’attraction continue de grandir. « Nous sommes très enthousiastes quant à l'avenir de Disneyland Paris et continuons à investir dans sa réussite à long terme » affirme Bob Iger, annonçant un plan de développement pluriannuel de 2 milliards d'euros. La dernière annonce de ce genre remonte à 2002 avec l’ouverture de Walt Disney Studios, le deuxième parc consacré au cinéma. Cette fois ci, la transformation du parc comprend l’apparition de trois nouvelles zones thématiques : l'univers Marvel, La Reine des Neiges et Star Wars. Plusieurs nouvelles attractions et spectacles sont prévus ainsi que la création d’un lac reliant les nouvelles zones.

Le géant du tourisme

Une annonce qui tombe huit mois après qu’Euro Disney (exploitant de Disneyland Paris) se soit retiré de la Bourse de Paris, contraint de recapitaliser la filiale française. L’exploitant a fait, par le passé, l'objet de trois restructurations financières : en 1994, en 2004 et en 2015. Vitrine du groupe, le parc n’arrive toujours pas à être rentable bien qu’il soit le lieu le plus visité d’Europe. Le géant du tourisme avait, en 2011-2012, accueilli 16 millions de visiteurs, un record. Mais la fréquentation du parc en 2015-2016 avait été impactée par les attentats, tout comme l’ensemble du tourisme international, elle était alors retombée à 13,4 millions. Pourtant, depuis son ouverture, le parc a vendu 320 millions d’entrées. Son activité représente 6,2 % des recettes touristiques nationales mais aussi plus de 16 000 emplois. Au cours des vingt dernières années, ce sont sept milliards d’euros qui ont été investis, dont un milliard d’argent public.

Morgane Al Mardini 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Directeur général de Soitec depuis 2015, il a remis le fabricant de semi-conducteurs sur les rails et compte tripler le chiffre d’affaires du groupe d...

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

La présentation de la nouvelle DS4 début septembre s’est accompagnée de l’annonce d’un passage au 100 % électrique à partir de 2024 de la marque DS. J...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Depuis 1997, les frères Martin développent un groupe de laboratoires d’analyse et de biologie médicale née d’une technologie découverte par leurs pare...

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

L’économie circulaire est au cœur de l’activité d’Econocom, groupe spécialisé depuis 1973 dans les services liés à la transformation digitale. Son fon...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte