Disney tout-puissant : 50 MD$ pour la Fox!

Avec le rachat de la 21st Century Fox, Disney se taille la part du lion d’un marché des studios de production audiovisuelle autrefois oligopolistique.

Avec le rachat de la 21st Century Fox, Disney se taille la part du lion d’un marché des studios de production audiovisuelle autrefois oligopolistique.

Icône de l’animation et des œuvres originales, Disney doit aussi sa réputation au M&A, qui n’a cessé de remplir son catalogue ces dix dernières années : après l’acquisition des studios Pixar en 2006 (Toys StoryCars), de Marvel en 2009 et de Lucasfilm en 2012 (Star Wars), le studio hollywoodien conclut le rachat de la 21st Century Fox pour un montant de 52,4 milliards de dollars (plus de 66 milliards dette incluse). Cette fois, le géant fondé par l’emblématique Walt Disney met la main sur un catalogue de productions bien plus dense. Il devient notamment propriétaire de la série télévisée The Simpsons ou encore de la saga Avatar. De plus, le créateur de Mickey se renforce sur le marché du streaming vidéo avec le rachat de la participation de Fox dans Hulu, concurrent de Netflix dans la diffusion de contenus par abonnement. Que restera-t-il de l’empire du magnat des médias Rupert Murdoch ?

Aujourd’hui géré par ses fils, James et Lachlan, le groupe sera donc pour une part, intégré au réseau Disney dont la famille devient premier actionnaire, et pour une autre part (télévision classique, chaînes câblées d’actualités et de sport), coté à la Bourse de New York. Bien sûr, cette acquisition – la plus importante de l’histoire de Disney – n’est pas sans effet sur Hollywood. Autrefois oligopolistique à travers le « Big Six » – les six plus grands studios américains – le marché sera désormais nettement dominé par Disney avec plus de 30 % des parts (plus de 10 points d’écart sur son poursuivant Warner). L’ambition de Disney est évidemment d’enrichir son offre de contenus populaires de manière à concurrencer Netflix, Amazon, Google et Apple, et de lancer le plus rapidement possible son service de vidéo à la demande. Et James Murdoch sera peut-être aux commandes de ce projet en cours tant il est pressenti pour succéder à Bob Iger, l’actuel dirigeant de Disney.   

 

FS      

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

N. Duneau (Volvo) : "La digitalisation a un impact sur tout le parcours du consommateur"

N. Duneau (Volvo) : "La digitalisation a un impact sur tout le parcours du consommateur"

Après une quinzaine d’années en agence de publicité en charge de divers secteurs, Nathalie Duneau change de cap et s’oriente vers les deux domaines qu...

Fraikin reprend Via Location

Fraikin reprend Via Location

Le groupe français Fraikin, leader européen de la location longue durée de véhicules industriels et commerciaux, vient d’annoncer, le 21 octobre, l’ac...

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pouvait devenir une faiblesse"

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pou...

Accélération digitale, 5G, effets de la crise sanitaire ou encore place de la data dans l’industrie, la présidente de Schneider Electric pour la Franc...

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

J-P. Sbraire (Total) : "Notre ambition est d’atteindre la neutralité carbone en 2050"

Les groupes pétroliers ont dû affronter à la fois la crise sanitaire de Covid-19 et la crise des marchés pétroliers. Jean-Pierre Sbraire, directeur fi...

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

V. Puche (CNAV) : "Je suis fière d’avoir internalisé des compétences UX/UI au sein de la CNAV"

DSI de la Caisse nationale d’assurance vieillesse (CNAV), Véronique Puche a remporté le grand prix des Directeurs des systèmes d’information et du num...

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia finance le rachat de Suez par une émission d’obligations hybrides

Veolia a annoncé, le 14 octobre, l’émission de deux nouvelles obligations hybrides pour une valeur totale de 2 milliards d’euros. Cette somme doit ser...

À la rencontre de Robert Peugeot, l'homme qui s’investit

À la rencontre de Robert Peugeot, l'homme qui s’investit

Le président de la société d’investissement familiale FFP a passé une grande partie de sa carrière au sein des marques Peugeot et Citroën. Cet ingénie...

Reed Smith renforce son pôle immobilier

Reed Smith renforce son pôle immobilier

L’avocate Carole Steimlé rejoint Reed Smith comme associée. Son arrivée poursuit la vague de recrutements opérée par le cabinet depuis le début d’anné...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte