Diffuser une culture de la formation

Face à la transformation des entreprises, les besoins en compétences ne cessent d'évoluer. Innovations technologiques, concurrence, nouveaux métiers, sont autant de facteurs qui nécessitent de s'adapter. La formation des collaborateurs constitue une réponse à cette dynamique, les organisations se mettent en ordre de marche pour diffuser une culture apprenante.

Face à la transformation des entreprises, les besoins en compétences ne cessent d'évoluer. Innovations technologiques, concurrence, nouveaux métiers, sont autant de facteurs qui nécessitent de s'adapter. La formation des collaborateurs constitue une réponse à cette dynamique, les organisations se mettent en ordre de marche pour diffuser une culture apprenante.

Mathilde Le Coz, directrice des talents et de la transformation RH, Mazars France

  •  - Le groupe Mazars compte 23 000 collaborateurs dans 89 pays
  •  - Plus de 1 800 tweets à son palmarès
  •  - Son ambition : « Diffuser une dynamique d’innovation »

 

Pour diffuser un état d’esprit d’innovation et faire de Mazars une organisation apprenante, Mathilde Le Coz s’appuie sur l’expérientiel. Tout est fait pour capter l’attention des participants en mettant l’accent sur des cas pratiques : le programme « Booster Inside » où les personnes sont amenées à pitcher une idée et établir un business plan a été élaboré dans cet esprit, tout comme « Hacker Mazars » qui propose aux collaborateurs de résoudre des points de frustration du quotidien. Ces formats courts et ludiques qui privilégient l’action permettent « d’inscrire des messages chez les apprenants presque sans qu’ils s’en rendent compte », explique la directrice des talents et de la transformation RH.

Frédérick Ballan de Ballensée, directeur professionnalisation et campus management, Armatis-lc

  •  - Armatis-lc est une entreprise spécialisée dans la relation client à distance
  •  - Le groupe emploie 10 000 collaborateurs en Europe et en Afrique du Nord
  •  - Son objectif : « Garantir une expérience collaborateur dynamisante »

 

Frédérick Ballan de Ballensée développe le programme « Jump », un projet innovant qui donne la possibilité aux salariés de monter en compétences et d’accéder à des postes de management ou de devenir chefs de projet. Le programme s’organise autour d’immersions dans les différents services, avec des formations en salle et des business cases, et se conclut par une soutenance collective. Le processus de mobilité interne est ainsi modernisé et mis en lumière. Jump a remporté un franc succès auprès des collaborateurs et les candidats se bousculent pour participer à la ­deuxième session. 

Caroline Arquié, directrice des ressources humains, Groupe SGS France

  • - SGS emploie 97 000 collaborateurs dans le monde, dont 2 800 en France
  • - Elle rejoint SGS France en 2014
  • - Son mot d’ordre : « La formation est l’un des sujets phares de la stratégie RH »

 

Pour s’adapter aux mutations technologiques qui touchent son secteur, celui de l’inspection, du contrôle et de la certification, SGS France a coconstruit un programme pour entraîner une montée en compétences digitales de ses équipes. Ses métiers se transforment et ses laboratoires d’analyses et de vérification se robotisent : certaines missions commencent à être transférées vers des machines. « Nous allons confier aux salariés les plus impactés des tâches à plus forte valeur ajoutée, explique Caroline Arquié, il s’agit d’un repositionnement qui passe par la formation pour l’acquisition de compétences adaptées. » D’abord délivré à ses 250 managers opérationnels, ce parcours devrait aussi s’adresser à l’ensemble de ses collaborateurs.

Olivier Cagnac, directeur des ressources humaines, Exterion Media

  • - Exterion Media : ce sont les affichages Giraudy
  • - Avec cent ans d’expérience en communication extérieure, Exterion Media France regroupe 360 collaborateurs.
  • - Son défi : « Faire de la formation le levier majeur de notre stratégie de transformation d’entreprise »

 

Face à l’évolution du marché de la publicité, Exterion Media a élaboré le plan ≠EMF2020 dédié à la transformation de l’entreprise. Au cœur de cette stratégie, le « passeport digital » impulsé par Olivier Cagnac, qui entend renforcer les compétences numériques des collaborateurs. Cette formation propose treize modules répartis sur trois parcours, suivie d’une mise en pratique où les participants travaillent sur un thème de prospective, par exemple : « Comment moderniser notre process de vente ? ». La validation de ce programme permet d’obtenir le titre de manager d’un centre de profit.

Arnauld Héry, directeur de la formation, Mcdonald's France

  •  - Il rejoint McDonald’s France en 2008
  •  - 1 380 restaurants McDonald’s en France et 70 000 employés
  • - Son défi : « Moderniser la stratégie de la formation de McDonald’s France »

 

Apprendre à chaque instant, telle est la philosophie proposée aux employés de McDonald’s France afin de se former au quotidien sur les compétences liées à l’exploitation des restaurants, comme la sécurité alimentaire ou la propreté. Cette stratégie, pilotée par Arnauld Héry, s’appuie sur une alternance de théorie et de pratique nourrie par des cas concrets issus des établissements du groupe. ­Arnauld Héry entend désormais digitaliser l’approche pour aller vers de petits modules d’e-learning et de jeux vidéo, tout en gardant les méthodes d’apprentissage du groupe basées sur le jeu, la participation et la confiance en soi. Le centre de formation de 700 mètres carrés, situé à Guyancourt, reflète cette volonté de placer le e-learning au cœur du développement des salariés.

Tom Fouan 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Workelo, spécialiste de l’onboarding lève 1,1 million d’euros

Workelo, spécialiste de l’onboarding lève 1,1 million d’euros

La start-up annonce une levée d’amorçage pour consolider sa place de leader dans l’Hexagone.

Anne Courrier prend la tête de la direction financière du groupe Vyv

Anne Courrier prend la tête de la direction financière du groupe Vyv

Le groupe Vyv, mutualiste français issu du rapprochement de MGEN, Istya et Harmonie Mutuelle, a une nouvelle directrice financière, Anne Courrier.

PayFit lève 70 millions d’euros pour doubler de taille en 2020

PayFit lève 70 millions d’euros pour doubler de taille en 2020

La start-up qui digitalise et simplifie la gestion de paie et des RH frappe un grand coup avec l’une des plus grosses levées de fonds de l’histoire de...

S.Canonne (EDHEC Executive Education) : "Pourquoi développer aujourd’hui vos futures équipes dirigeantes"

S.Canonne (EDHEC Executive Education) : "Pourquoi développer aujourd’hui vos futures équipes dirigea...

Beaucoup d’entreprises considèrent aujourd’hui que le développement de leurs futurs dirigeants est une priorité. Il s’agit de préparer leurs leaders a...

Retour en images sur le cercle Talent management et Formation

Retour en images sur le cercle Talent management et Formation

Le 16 mai dernier se tenait la deuxième session du "Cercle Talent management et formation" de Décideurs Magazine.

E.Capiez (Assystem) : "La notion de communauté casse les silos"

E.Capiez (Assystem) : "La notion de communauté casse les silos"

Assystem est un groupe d’ingénierie composé de 5 700 collaborateurs intervenants sur des projets partout dans le monde. Animées par la direction des r...

Le management de transition, avenir du directeur financier

Le management de transition, avenir du directeur financier

Ces dix dernières années, le management de transition a séduit de plus en plus de dirigeants. Cette évolution, liée au changement du marché du travail...

L.Martinez (Alstom) : "D’ici trois ou quatre ans, un certain nombre de processus seront automatisés"

L.Martinez (Alstom) : "D’ici trois ou quatre ans, un certain nombre de processus seront automatisés"

Laurent Martinez a pris ses fonctions de directeur financier d’Alstom le 1er juillet 2018 après une carrière chez Airbus, alors que le projet de fusio...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message