Didier Raoult claque la porte du Conseil scientifique. Vraiment ?

Le chercheur marseillais connu pour ses travaux sur la chloroquine n’est plus membre du Conseil scientifique réuni autour du président de la République.

Le chercheur marseillais connu pour ses travaux sur la chloroquine n’est plus membre du Conseil scientifique réuni autour du président de la République.

Le professeur Didier Raoult pourrait être celui qui a trouvé le remède contre le Coronavirus. Sa solution basée sur la chloroquine soignerait la majorité des malades. Pourtant, le chercheur marseillais entretient des relations tumultueuses avec l’administration qui, selon lui, tarde à lui donner raison. Pour le moment, le traitement n’est pas prodigué massivement (principe de précaution oblige). Jusqu’à présent un lien existait tout de même puisque le directeur de l’IHU Méditerranée Infection siégeait au Conseil scientifique convoqué par Emmanuel Macron.

C’est désormais du passé. Ce mardi 24 mars, il a annoncé aux Echos qu’il quittait le Conseil scientifique après plusieurs désaccords de fond. Selon lui, le dépistage massif tel qu’il est pratiqué en Corée du Sud et en Israël, est bien plus efficace que la politique de confinement qu’il considère "moyenâgeuse". Il estime que le Conseil ne remplit « pas son rôle stratégique ». Plus que jamais, le chercheur se retrouve seul face aux autorités de santé. Il peut toutefois compter sur le soutien de l’ancienne ministre de la Santé Roselyne Bachelot qui le qualifie de "chercheur reconnu, pas de franc-tireur".

Une information démentie par un porte parole de l'IHU selon qui, "Didier Raoult n'a pas démissionné du conseil scientifique. Occupé à la direction de l'IHU Méditerranée Infection, il ne participera pas aux prochaines réunions". Le chercheur continue à échanger avec Emmanuel Macron en bilatéral.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L.Margueritte (Ciri) : "Nous ne vivons pas une situation de rupture d’accès au crédit"

L.Margueritte (Ciri) : "Nous ne vivons pas une situation de rupture d’accès au crédit"

Le Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) accompagne les entreprises de plus de 400 salariés, durement touchées par la crise d...

Gestion de crise : challenges et solutions

Gestion de crise : challenges et solutions

PDG, directeurs financiers, DRH, patrons d’institutions publiques... Depuis plusieurs semaines, ils montent au front pour répondre à la crise liée au...

Édito. Union sacrée ?

Édito. Union sacrée ?

La France est en lutte, mais certains souhaitent déjà désigner et condamner des coupables. Une triste exception hexagonale.

Déconfinement, bac, municipales : voici ce qu’a dit Édouard Philippe

Déconfinement, bac, municipales : voici ce qu’a dit Édouard Philippe

Depuis le début de la crise sanitaire, le premier ministre est plus que jamais un habitué des plateaux télé. Sur TF1, le 2 avril au soir, il s’est lon...

Edouard Philippe : les points importants de son discours

Edouard Philippe : les points importants de son discours

Le Premier ministre s'est exprimé le 17 mars au soir. Attestation de sortie, confinement, économie... Voici les points à retenir.

Coronavirus, le nombre de morts sous-estimé ?

Coronavirus, le nombre de morts sous-estimé ?

Autorités publiques et chercheurs reconnaissent que le nombre de personnes décédées du Covid-19 serait plus élevé que la réalité. Une situation qui po...

F. Collet (Leem) : "La dépendance sanitaire est tout aussi dangereuse que la dépendance énergétique"

F. Collet (Leem) : "La dépendance sanitaire est tout aussi dangereuse que la dépendance énergétique"

Face à la volonté affichée du gouvernement d’être le plus transparent possible dans cette crise sanitaire sans précédent, le syndicat des industries p...

Coronavirus, la Chine aurait-elle menti ?

Coronavirus, la Chine aurait-elle menti ?

Plusieurs indices laissent penser que la Chine aurait volontairement sous-estimé le nombre de décès liés au Covid19. Pour les autres pays du monde, le...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message