Diametis, diamétralement différent

Évoquant par son nom aussi bien la sagesse et la ruse que les secteurs des médias et du luxe, Diametis réunit cinq avocats associés 
rompant avec les structures traditionnelles.

Évoquant par son nom aussi bien la sagesse et la ruse que les secteurs des médias et du luxe, Diametis réunit cinq avocats associés rompant avec les structures traditionnelles.

L’histoire de Diametis est celle d’une entreprise originale. Forts de la variété de leurs expériences, quatre connaissances de longue date profitent d’un bon timing et décident de s’associer. Et en fondant Diametis en 2011, ils s’inscrivent diamétralement à l’opposé de leurs anciennes vies professionnelles. Géraldine Brun clôture douze années en entreprise pour enfiler la robe noire. Ambroise Liard quitte l’Autorité des marchés financiers (AMF). Alexis Frasson-Gorret tourne la page d’une équipe dédiée au patrimoine et aux entreprises familiales avec qui il collaborait depuis douze ans. Jean-Pascal Brun, enfin, rompt avec un exercice en cabinet international pour faire du financement et de la titrisation autrement.

Le tout reposant sur une forte implication. «?Nous ne vendons pas une prestation d’associés effectuée par un collaborateur. Les associés de Diametis sont toujours au front, explique Ambroise Liard. Ceux qui ont débuté dans les cabinets full service savent de quoi ils parlent. Un travers également visible côté client?«?J’ai travaillé avec un grand nombre de cabinets d’avocats et je connais les attentes des entreprises clientes à leur égard?», relève Géraldine Brun, ancienne responsable juridique du pôle média du groupe LVMH.

 

Une présentation par offres

Le site du cabinet reflète d’ailleurs son originalité. Pas de liste d’expertises ou de matières de prédilection mais une présentation des offres à l’attention des entreprises. Celle qui a été la plus remarquée est à l’origine de la création de Diametis en 2011?: la direction juridique externalisée. Portée par Géraldine Brun, elle permet à une entreprise de bénéficier d’une prestation adaptée en management des projets et des équipes juridiques. «?Nous proposons des missions différentes de l’avocat traditionnel, comme la mise en place de process, la sensibilisation des opérationnels à la culture juridique de l’entreprise, etc., précise-t-elle. Délocalisée dans l’entreprise ou non, seule ou accompagnée de ses associés ou partenaires, elle fait du sur-mesure. Ce qui lui permet de travailler au sein des équipes de ses clients en cas d’absence de direction juridique, de vacances ou de restructuration. Les opportunités ne manquent pas.

Deuxième offre?: l’anticipation du risque juridique, notamment contentieux. Ambroise Liard en est le maître d’œuvre. Avocat spécialiste du contentieux et ancien secrétaire de la conférence (huitième, promotion 2006), il a débuté chez Bredin Prat puis exercé chez Denton et STC Partners avant d’intégrer l’AMF. Il fait de son expérience de l’autre côté de la barrière un atout pour les clients du cabinet. D’abord enquêteur puis représentant du collège, il a siégé par exemple lors de la première décision sur le trading à haute fréquence.

 

« De la titrisation autrement »

Enfin, Diametis propose un accompagnement en corporate finance aux PME et ETI. Le cabinet permet à ces entreprises d’accéder à des schémas de financement nouveaux dans un contexte de désintermédiation du financement bancaire. «?Elles sont de plus en plus nombreuses à y recourir, explique Alexis Frasson-Gorret, avocat passé d’Archidald à PWC et STC Partners sans jamais changer d’équipe. Cette offre s’appuie sur la pratique de financement de Jean-Pascal Brun et sur la force doctrinale de Thierry Granier, professeur à l’université d’Aix-Marseille, qui intervient au cabinet en qualité de consultant. Dernière illustration avec leur participation à la création de plusieurs fonds de prêt à l’économie (FPE) au format FCT (fonds commun de titrisation) destinés au financement à long terme des entreprises de taille intermédiaire.

Réunis pour la consolidation de cette offre en corporate finance, Alexis Frasson-Gorret et Jean-Pascal Brun n’abandonnent pas le cœur de leur spécialité?: le premier en M & A, transmission d’entreprise, LBO et private equity, le second avec le financement et la titrisation. «?En fondant Diametis, nous montrons que nous pouvons faire du financement et de la titrisation avec une équipe d’experts dans une petite structure dédiée, se félicite ce dernier, ancien avocat chez Freshfields et Linklaters.

Conscient par ailleurs de l’importance du droit social pour leurs clients, Diametis a rapidement fait appel à Laurence Boyer, que ses associés décrivent comme une partenaire de la cohésion sociale de l’entreprise. Une qualité qui va de pair avec son engagement pour la profession d’avocat au sein du barreau de Paris et du Conseil national des barreaux.

 

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

Ce lundi 28 septembre, s’ouvre un procès disciplinaire inédit qui durera une semaine. Le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) examine l’impl...

Le professeur Paul-Henri Antonmattei rejoint Bredin Prat

Le professeur Paul-Henri Antonmattei rejoint Bredin Prat

Ancien associé de Barthélémy Avocats, Paul-Henri Antonmattei choisit l’équipe de Pascale Lagesse chez Bredin Prat pour poursuivre sa carrière.

Le promoteur Verrecchia accueille un nouveau directeur juridique

Le promoteur Verrecchia accueille un nouveau directeur juridique

Julien Sauvé devient directeur juridique chez Verrecchia, après plusieurs années passées chez son concurrent Quartus.

Les nouvelles technologies à l’honneur au Cercle Montesquieu

Les nouvelles technologies à l’honneur au Cercle Montesquieu

Le prix du Cercle Montesquieu 2020 a été remis le 24 septembre dernier à l’ouvrage Blockchain et actifs numériques rédigé par le professeur Dominique...

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

Hogan Lovells retrouve une de ses associées en droit social

Hogan Lovells retrouve une de ses associées en droit social

Le retour de Marion Guertault chez Hogan Lovells permet au département dédié au droit social du bureau de Paris de compter une troisième associée.

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Le conglomérat de cabinets d'avocats panafricains Centurion Plus, membre du réseau Centurion, s’implante à Francfort et à Berlin.

Agence de traduction : Acolad s’offre Amplexor

Agence de traduction : Acolad s’offre Amplexor

Le groupe spécialiste de la traduction notamment pour les professionnels du droit Acolad vient de racheter son concurrent luxembourgeois Amplexor. Une...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message