Deux questions à Nicolas Moreau, président-directeur général, AXA France

« Il faut diminuer les exigences de capital pour ne pas freiner le financement de l’économie. »

« Il faut diminuer les exigences de capital pour ne pas freiner le financement de l’économie. »

Décideurs. Plutôt discrets jusqu’alors, les assureurs sont de plus en plus actifs pour défendre leurs intérêts. Commencent-ils à parler d’une même voix ?

Nicolas Moreau.
Dans un moment où notre cadre réglementaire est bousculé de manière considérable, il est capital d’unir nos forces et de parler d’une même voix pour mieux faire comprendre les impacts sur le financement de l’économie des changements à venir. Il nous fait aussi réfléchir ensemble à l'adaptation de nos pratiques et de nos produits pour les rendre compatible aux nouvelles réglementations : besoins de fonds propres, nouvelles règles pour nos distributeurs, nouveaux investissements...


Décideurs. Le contexte réglementaire actuel ouvre-t-il de nouvelles opportunités pour les assureurs ?

N. M.
La conjonction des normes de Solvabilité II et de Bâle III fait que les intérêts des banques et des compagnies d’assurance peuvent converger. Par leurs activités d’assurance-vie, les assureurs ont des capacités de financement de long terme considérables à offrir. Les banques, quant à elles, ont l’expertise nécessaire pour accorder des crédits aux entreprises en garantissant la qualité de structuration et d’exécution des financements. Ainsi, AXA a l’intention de consacrer plusieurs centaines de millions d'euros à des activités de prêts aux entreprises, en partenariat avec Société générale et Crédit agricole, qui accordent le crédit initial avant de nous céder une part majoritaire. De notre côté, cela nous permet d'allouer efficacement les ressources à long terme dont nous disposons et qui sont aujourd’hui moins faciles pour les banques. De la même façon, nous restons ouverts à de nouvelles opportunités, comme par exemple les financements de dettes infrastructures, de plus en plus portés par les investisseurs de long terme, même si ces formats sont aujourd’hui plutôt adaptés aux contraintes des banques .

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Mirakl, la révolution du e-commerce

Mirakl, la révolution du e-commerce

Le spécialiste des logiciels de création de marketplaces est leader dans son secteur. Une réussite française que son cofondateur et CEO explique par u...

L'Europe accélère... trop tard ?

L'Europe accélère... trop tard ?

Malgré des tours de table de plus en plus ambitieux, l’écosystème technologique européen accuse un sérieux retard sur les géants américains et chinois...

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Quelques mois après une mise à jour de son interface, le site leader dans la recherche de classements et de sociétés poursuit son développement.

Mallorie Sia, l’énergie nouvelle génération

Mallorie Sia, l’énergie nouvelle génération

Cette diplômée de HEC a déjà une belle carrière derrière elle puisque dès ses 25 ans elle cédait son entreprise à Treatwell avant de rejoindre Deliver...

Gafam - BATX. Le marché des empereurs

Gafam - BATX. Le marché des empereurs

Valorisations stratosphériques, chiffres d’affaires dopés par les confinements, politiques publiques en leur faveur, les Gafam et les BATX règnent en...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte