Deux anciennes de chez Vigo fondent Boyer Fontaine

Deux anciennes de chez Vigo fondent Boyer Fontaine
Margot Fontaine et Caroline Boyer.

Caroline Boyer et Margot Fontaine se sont associées en mars dernier pour ouvrir les portes de leur boutique tournée vers le droit pénal général, le pénal des affaires, le contentieux civil et commercial.

Elles quittent ensemble le cabinet Vigo avec la conviction d’avoir évolué dans un environnement qui les a formées à la technique des dossiers contentieux complexes et à l’entreprenariat. Caroline Boyer et Margot Fontaine ont ouvert en mars les portes de leur propre cabinet qui porte leurs noms, Boyer Fontaine. La boutique, installée rue Lafayette à Paris, est spécialisée en droit pénal général, pénal des affaires, de la presse, en contentieux civil et commercial. Les deux fondatrices, devenues amies depuis leur collaboration chez Vigo, s’associent d’abord parce qu’elles partagent les mêmes méthodes de travail et les mêmes valeurs (loyauté, éthique, réactivité, proximité), mais aussi pour étendre leur palette d’interventions par la combinaison de spécialités issues du contentieux.

Défendre

Caroline Boyer a fait toute sa carrière chez Vigo à partir de septembre 2016 après s’être formée au droit pénal chez Visconti & Grundler et chez Kiejman Marembert au cours de stages. Avant de passer le Capa en 2016, elle a enchaîné les expériences au sein d’une étude de commissaire-priseur, dans le département transactions services d’EY, chez Bremond & Associés (cabinet dissous) ou encore chez Jeantet. Diplômée de l’université de Cergy-Pontoise et d’un master en corporate finance de l’Edhec, elle est aujourd’hui une experte du contentieux des affaires avec une dominante en droit pénal. Spécialiste du droit de la presse, elle défend notamment des élus (maires, conseillers régionaux) lors de procès en diffamation ou pour injures devant le tribunal correctionnel. Autre matière de niche dans laquelle elle intervient : le droit pénal fiscal. Elle accompagne dans ce cadre une clientèle de contribuables et de dirigeants d’entreprise lors de poursuites pour fraudes fiscales ou blanchiment de fraude fiscale. Elle fait d’ailleurs partie de l’institut de droit pénal fiscal du barreau de Paris.

Son associée est quant à elle une spécialiste du droit pénal, général aussi bien que des affaires, et des contentieux civils et commerciaux. Margot Fontaine est avocate aux barreaux de Paris et New York. Avant d’intégrer Vigo en juin 2017, elle était collaboratrice chez Bredin Prat où elle a exercé notamment aux côtés de Jean-Daniel Bretzner et Florian Bouaziz. Affichant un profil international, qui l’a menée à passer un LLM à l’université de Berkeley en Californie et à exercer en Allemagne, elle met à profit ses expériences au sein de firmes comme Arendt & Medernach au Luxembourg, Jones Day ou Dechert à Paris. Diplômée de l’université Paris X, elle partage avec Caroline Boyer son savoir-faire en droit pénal lors de la défense des personnes morales et physiques pour des infractions financières (escroquerie, abus de biens sociaux, corruption) et en droit pénal général (harcèlement, proxénétisme, viol, vol…). "Nous ne cessons de développer notre activité en droit pénal général, précise-t-elle, dans la mesure où cela va de pair avec le droit pénal des affaires : même procédure, mêmes personnes, l’un et l’autre droit s’enrichissent", explique celle qui défend aussi bien des dirigeants et des entreprises que des membres du corps médical, des sportifs professionnels, des victimes de viol ou de violences… Son activité se prolonge dans dossiers de responsabilité contractuelle et de concurrence déloyale. Ces domaines d’intervention se complètent par un volet compliance dans la mesure où Caroline Boyer a été rodée aux enquêtes internes, une spécialité sur laquelle l’avocate forme ses confrères et futurs confrères.

Pour le moment, les deux fondatrices souhaitent consolider leur structure et fidéliser leur clientèle. La croissance de leur activité devrait les amener à faire grandir leur équipe d’abord en accueillant un ou des collaborateurs, puis en identifiant l’expert avec lequel il serait stratégique pour leurs clients de s’associer : "En droit social, conclut Caroline Boyer, puisque les dirigeants que nous accompagnons en contentieux rencontrent de nombreuses problématiques en droit du travail. Nous pourrions aussi nous associer avec un expert de la compliance." Pour le moment, Boyer Fontaine coopère avec un réseau de confrères.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message