Dette privée : le marché se retourne

Selon le dernier baromètre Coller Capital, les grands investisseurs se montrent de plus en plus insatisfaits sur le marché mondial de la dette privée. La raison ? les rendements générés seraient trop faibles par rapport aux risques liés à cette classe d’actifs.

Selon le dernier baromètre Coller Capital, les grands investisseurs se montrent de plus en plus insatisfaits sur le marché mondial de la dette privée. La raison ? les rendements générés seraient trop faibles par rapport aux risques liés à cette classe d’actifs.

La dette privée n’attire plus autant. C’est en tout cas ce que souligne le baromètre Coller Capital, où 44 % des Limited Partners interrogés se déclarent insatisfaits du couple rendement-risque apporté par les fonds de private debt. Les performances de cette classe d’actifs se sont en effet graduellement érodées sur plusieurs segments, notamment pour la dette unitranche et la dette à trois ans, qui affichent des rendements à 7% et 4%. Des retours sur investissement bien éloignés des taux à deux chiffres que le marché présentait il y a encore quelques années. Cette baisse de régime ne passe pas inaperçue : selon l’institut d’étude Preqin, 592 véhicules d’investissement n’avaient pas encore réussi à remplir leur objectif de levée de fonds (300 M$) à la fin du premier trimestre et le total de ceux qui y sont parvenus est le plus faible depuis cinq ans.

Le revers de la médaille

Si le marché mondial de la dette privée semble se retourner, c’est qu’il est en partie victime de son succès de ces dernières années. Les taux à deux chiffres ont en effet amené une multitude de gérants dont certains, pour se démarquer, ont adopté un discours très (trop) optimiste. L’arrivée de ces nouveaux acteurs, additionnée au départ des banques (beaucoup moins présentes sur la dette privée), a donné naissance à un marché très concurrentiel et tiré les rendements vers le bas. De plus, la menace de l’inflation joue également un grand rôle dans les mauvaises anticipations du marché et ce, malgré les politiques budgétaires adoptées à travers l’Europe. Enfin, si la perfusion budgétaire venait à être coupée, les capacités de remboursement des entreprises seraient alors réellement mises à l’épreuve. Une telle coupure n’est pas encore à l’ordre du jour mais l’incertitude qu’elle engendrerait sur le taux de défaut des entreprises, suffit pour mettre le marché sur ses gardes.

 

S.A

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Belgique : Laurius accueille trois nouveaux associés

Doublant les effectifs de son bureau de Bruxelles, Laurius attire un groupe de trois associés : Christina Trappeniers, Damien Stas de Richelle et Caro...

Le régulateur britannique ne lâche pas PWC

Le régulateur britannique ne lâche pas PWC

Dans son rapport annuel d’inspection de la qualité des audits réalisés auprès des institutions bancaires au Royaume-Uni publié le 23 juillet, le Finan...

Droits voisins : l’Autorité de la concurrence inflige une amende de 500 millions d’euros à Google

Droits voisins : l’Autorité de la concurrence inflige une amende de 500 millions d’euros à Google

L’Autorité de la concurrence sanctionne Google à hauteur de 500 millions d’euros pour le non-respect de plusieurs injonctions prononcées à son encontr...

Stratégie : la remarquable résilience des cabinets d’affaires

Stratégie : la remarquable résilience des cabinets d’affaires

Le Sommet du droit organisé par Leaders League le 8 juillet dernier a été l’occasion de réunir les professionnels du monde du droit : avocats, directe...

Ces décideurs qui investissent dans les cryptomonnaies

Ces décideurs qui investissent dans les cryptomonnaies

Les cryptomonnaies ne font plus partie de ces produits considérés comme étant hors norme. Cela se comprend lorsque l’on réalise le grand nombre d’entr...

Le Medef choisit un avocat comme nouveau directeur juridique

Le Medef choisit un avocat comme nouveau directeur juridique

L’avocat d’affaires Bruno Zabala rejoint le Mouvement des entreprises de France (Medef) en qualité de directeur juridique, éthique et gouvernance des...

Banque et assurance : voici les directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

Banque et assurance : voici les directions les plus influentes sur les réseaux sociaux

AmazingContent, spécialiste de l’influence des dirigeants et top managers sur les réseaux sociaux, a récemment publié une enquête sur le classement de...

Cornet Vincent Ségurel renouvelle sa direction

Cornet Vincent Ségurel renouvelle sa direction

Cornet Vincent Ségurel annonce la désignation d’une nouvelle équipe de direction et le lancement d’un nouveau plan de développement 2021-2024

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte