Des résultats 2018 en hausse pour Paref

Le groupe Paref a vu son résultat net augmenter de 43 % sur l'année 2018.

Le groupe Paref a vu son résultat net augmenter de 43 % sur l'année 2018.

L’année 2018 a été une nouvelle fois marquée par une collecte brute record auprès d’investisseurs particuliers avec une progression de +48% par rapport à 2017, pour atteindre près de 236 millions d'euros  (contre 160 en 2017). Ces résultats proviennent notamment des performances des SCPI à capital variable Novapierre Allemagne et Interpierre France qui affichent respectivement 176 millions d'euros et 54 millions d'euros de collecte brute sur la période. De surcroit cette collecte s’accompagne d’un ratio collecte nette sur collecte brute de 79 % sur l’année 2018.

Ainsi, Paref Gestion gère un patrimoine pour compte de tiers de 1 439 M€, en hausse de 22% à périmètre constant.

Au cours de l’année 2018, Paref a amélioré la situation locative de ses actifs immobiliers détenus en propre avec plus de 50 000 mètres carrés de surfaces louées ou relouées, représentant près de 45 % de la surface totale du portefeuille détenu. Paref a notamment signé un bail de 12 ans ferme sur les complexes hôteliers situés à Dax et Saint-Paul-Lès-Dax, portant sa maturité jusqu’en juillet 2031, avec Thermes Adour.

Le taux d’occupation financier du groupe ressort en hausse à 82,8 % contre 81,8 % au 31 décembre 2017.

La maturité moyenne pondérée des baux est en hausse pour atteindre 4,8 ans à fin 2018 (contre 4,4 ans à fin 2017).

La valeur du patrimoine du groupe Paref ressort ainsi à 138 millions d'euros au 31 décembre 2018, dont 127 M€ d’actifs immobiliers (incluant la participation sur l’immeuble le Gaia) et 11 millions d'euros de participations financières dans des fonds gérés par le groupe (suite à la cession fin 2018 des titres détenus dans la SCPI Interpierre pour un montant d’environ 9,5 millions d'euros).

« Les résultats financiers et opérationnels 2018 démontrent une nouvelle fois la pertinence de la stratégie du groupe Paref. La diversification de nos activités et de nos sources de revenus assure une forte résilience de notre modèle et de la valeur créée pour nos actionnaires. » déclare Antoine Castro, le directeur général de Paref. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 26 octobre 2020

La veille urbaine du 26 octobre 2020

Les mesures d’accompagnement qui progressent au T3 2020 dans les bureaux en IDF, Marc Bertrand qui succède à Jean-Marc Coly chez Amundi immobilier… Dé...

V. Bryant (Deepki), T. Molton et V. Wallut (La Française) : "Nous avançons étape par étape dans le cadre du décret tertiaire"

V. Bryant (Deepki), T. Molton et V. Wallut (La Française) : "Nous avançons étape par étape dans le c...

Alors que les professionnels ont jusqu’au 30 septembre 2021 pour transmettre leur première déclaration annuelle de consommations réelles dans le cadre...

Stratégies urbaines : les maires écologistes annoncent la couleur

Stratégies urbaines : les maires écologistes annoncent la couleur

Avec une vingtaine de villes remportées et plus de 2 millions d’administrés, les Verts peuvent désormais mettre en œuvre leurs idées. Disséquer les pr...

La veille urbaine du 23 octobre 2020

La veille urbaine du 23 octobre 2020

Les 60 lauréats de l’AMI « Fabriques de territoires » dévoilés, la Société des Grands Magasins qui signe un portefeuille de 8 actifs en région, Gecina...

Unibail-Rodamco-Westfield : Léon Bressler et Xavier Niel confrontent les plans Refocus et Reset

Unibail-Rodamco-Westfield : Léon Bressler et Xavier Niel confrontent les plans Refocus et Reset

Quelques jours après la communication de la direction d’Unibail-Rodamco-Westfield assurant que "le plan Reset constitue la seule réponse crédible aux...

Le commerce spécialisé toujours en souffrance

Le commerce spécialisé toujours en souffrance

Le mois de septembre a marqué la fin du rebond pour le secteur du commerce spécialisé. Les métropoles, en particulier Paris, font face à de grandes di...

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pouvait devenir une faiblesse"

C. Heydemann (Schneider Electric) : "Nous avons réalisé que ce qui n’était pas encore digitalisé pou...

Accélération digitale, 5G, effets de la crise sanitaire ou encore place de la data dans l’industrie, la présidente de Schneider Electric pour la Franc...

La veille urbaine du 22 octobre 2020

La veille urbaine du 22 octobre 2020

Foncière Atland qui acquiert Les Maisons de Marianne, Hortense Monnier qui rejoint Colliers Global Investors, Habitat en Région qui renforce sa présen...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte