Des Français d’exception installés à Singapour

Encore assez méconnue des investisseurs français, l’Asean - l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est - est un véritable lieu d’effervescence économique, démographique, culturelle et intellectuelle, offrant de nombreuses opportunités à ceux qui tentent l’aventure de l’installation dans cette zone. Le hub de Singapour est le meilleur port d'attache.

Encore assez méconnue des investisseurs français, l’Asean - l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est - est un véritable lieu d’effervescence économique, démographique, culturelle et intellectuelle, offrant de nombreuses opportunités à ceux qui tentent l’aventure de l’installation dans cette zone. Le hub de Singapour est le meilleur port d'attache.

Du Myanmar, l’ex-Birmanie, à l’Indonésie, en passant par le Laos, le Vietnam, les Philippines, ils sont dix pays au total à constituer l'Asean. Parmi ces nations, Singapour, centre d’affaires et d’arbitrage incontournable, est perçu, à juste titre, comme la véritable plateforme régionale, d’où partent tous les investissements étrangers dans la région. Selon Renee Kaddouch, avocate française installée sur place et co-fondatrice du cabinet Genesis Avocats Singapore, en Asie du Sud-Est : « Tous les investissements dans la région Asean se font depuis Singapour pour des questions de sécurité juridique ». Avec son aide, Décideurs met en lumière quelques-uns de ces Français qui, comme elle, se sont établis dans la cité-État. Une sélection de profils qui ne prétend pas être exhaustive tant les talents sont nombreux.

LES BÂTISSEURS

Erwan Macé, fondateur et président non exécutif, Bitsmédia

Singapour, Erwan Macé connaît bien, puisqu’il y arrive dès l’enfance avec ses parents. Il reviendra plus tard étudier et travailler en France où il intégrera notamment Vivendi. Après quelques années, il choisit de repartir dans la cité-État qui l’a vu grandir, un souhait qu’il partage avec sa femme, elle-même avocate singapourienne. Une fois installé avec sa famille, Erwan se lance alors dans l’aventure de l’entrepreneuriat et créé Bitsmédia, une société spécialisée dans la création d’applications mobiles. Le produit qui a le plus cartonné ? Muslim Pro, une application à destination des musulmans qui les accompagne dans la pratique de leur religion, et revendue en 2017 à un fonds de private equity. « J’ai rencontré Erwan lors d’une session de la chambre de commerce française, il a raconté son incroyable aventure ainsi que les circonstances de la cession », se réjouit Renee Kaddouch.

Soraya Kefs, fondatrice et PDG, Weeloy 

C’est au cours de son emploi précédent que Soraya découvre le potentiel de Singapour, de l’ASEAN et de l’Asie plus largement, à l’occasion de nombreux voyages professionnels. « J’ai toujours considéré cette capitale comme une plaque tournante idéale à partir de laquelle cibler le marché asiatique et atteindre la croissance ». Après plus de quinze ans d’expérience dans l’informatique à destination de l’hôtellerie - Soraya est co-fondatrice de FastBooking -, elle s’y installe et créé avec son mari Richard, une plateforme de guichet unique à destination des restaurants : Weeloy. « Après avoir levé près de 4 millions de dollars US, Soraya et Richard ont su développer l’application au-delà de Singapour. Weeloy est le parfait exemple du « penser global » en vigueur dans cet État », déclare Renee Kaddouch.

Pierre Poignant, PDG, Lazada Group

Diplômé de l’école polytechnique et du Massachusetts Institute of Technology (MIT), Pierre Poignant est l’un des fondateurs de Lazada, avec Rocket Internet, géant du e-commerce en Asie du Sud-Est qui a vu le jour en 2012 à Singapour. Il en était le président exécutif avant d’en devenir le PDG en 2018, peu de temps après le rachat de la plateforme par Alibaba. Le positionnement de ce portail de vente en Indonésie, Malaisie, aux Philippines, en Thaïlande, ainsi qu’au Vietnam avait en effet séduit le géant chinois qui y a injecté progressivement des sommes colossales avant, désormais de la posséder dans sa quasi-totalité. Depuis sa création, « Lazada a levé plusieurs centaines de millions de dollars, y compris auprès deTemasek, fonds souverain de Singapour, un très bel exemple de réussite des Français à l’étranger », ajoute l’avocate.  

Jean-Luc Bernard, fondateur et PDG, Astek

Serial entrepreneur, serial investisseur et papa de sept filles, le polytechnicien Jean-Luc Bernard a fondé Astek en 1989, une société d’informatique et de logiciel indépendante française et présente dans le monde entier. « Nous sommes implantés au plus près de nos clients pour les accompagner dans leurs projets de transformation, sur des domaines variés et avec un résultat sur mesure et à forte valeur ajoutée », peut-on lire sur le site internet de la société qui a récemment levé 95 millions d’euros auprès de Tikehau Capital.  L’accomplissement de Jean-Luc ne s’arrête pas là : « Il met également à profit sa grande expérience dans le secteur technologique en ayant co-fondé à Singapour, Jumpster, avec Sébastien de Peretti, polytechnien comme lui et ancien de Schneider Electric, un accélérateur de start-up étrangères spécialisées dans les technologies deep tech et désireuses de s’implanter dans la région », précise en effet Me Kaddouch.  

LES INSTITUTIONNELS

Carine Lespayandel, directrice exécutive, Chambre de commerce française de Singapour (FCCS)

Après avoir passé une partie de son enfance en Afrique, avoir obtenu son diplôme d’école de commerce, Carine commence sa carrière chez Pierre Fabre avant d’intégrer l’entreprise Habitat où elle assure différentes fonctions, d’abord à Paris puis à Londres en tant que responsable des franchises du groupe. Début 2001, son mari a l’opportunité de venir travailler à Singapour, il déménage, et Carine décide de le rejoindre six mois plus tard.  Lorsqu’une amie, alors directrice de la FBA « French Business Association » (ancien nom de la FCCS) lui fait savoir qu’elle recherche quelqu’un pour s’occuper de l’événementiel, Carine n’hésite pas. Six mois seulement après son arrivée, elle prend la place de la directrice qui quitte l’État-cité. Renee, qui collabore régulièrement avec la FCCS, définit l’action de la chambre comme « incroyablement dynamique et très professionnelle, une référence mondiale en la matière ». Depuis que Carine a pris sa fonction de directrice, l’effectif est passé de 4 salariés à 28, elle a donné naissance à trois enfants et son attachement pour Singapour s’est renforcé.

Marianne Wlassewitch, Area Manager Asean, BPI France

Diplômée de la Skema Business School, Marianne a fait ses armes chez Altran, a dispensé un cours sur le business plan à Nice avant de rejoindre BPI France, la banque publique d’investissement, où elle travaille désormais depuis environ 13 ans. D’abord business manager, il lui a par la suite été confiée la responsabilité de la zone Asean. « La zone couverte par l’Asean, extrêmement attractive, devrait devenir d’ici 2050 la 4e économie mondiale », déclare-t-elle. « J’ai vraiment un job multi-casquette, de représentation de l’intégralité de la maison BPI France. » Son rôle est très actif auprès des entreprises françaises : « La BPI accompagne les entreprises françaises dans leur développement dans la région, notamment en organisant, en étroit concours avec la BPI à Paris (BPI abroad), des missions au profit d’entreprises françaises. Cela a été le cas récemment lors du Fintech festival de Singapore », précise Renee.  

Karine Gresset Cognon, directrice, Business France

Karine Gresset Cognon a étudié à l’ESCP Europe, puis a exercé dans de nombreux pays : de la France au Maroc en passant par les Philippines, c’est en Australie qu’elle intègre pour la première fois Business France comme conseillère commerciale en 2006. En 2014, elle s’installe à Singapour, où elle travaille d’abord pour un cabinet d’avocats, avant de revenir au sein de la maison Business France. Depuis lors, elle aide de nombreuses entreprises singapouriennes à s’installer en France, « nous travaillons régulièrement ensemble et elle m’apporte ainsi qu’à mes clients désireux de se développer en France, une aide précieuse », enchaîne Renee.  

LES FONDS

Heang Chhor, fondateur et associé directeur de Qualgro

De nationalité française, Heang est né au Cambodge. Après avoir étudié en Europe et travaillé sur plusieurs continents, il devient associé principal chez McKinsey & Company, société au sein de laquelle il travaille en Europe, en Asie de l’Est - plus précisément au Japon - ainsi qu’en Asie du Sud-Est. Après vingt-six ans chez McKinsey & Company, il fonde Qualgro : un fonds qui investit dans les entreprises tech en série A basées en Asie du Sud-Est, Australie et Nouvelle-Zélande et, depuis 2019, en France. « J’ai eu la chance de rencontrer Heang dès mon arrivée. J’intervenais pour French Founders concernant les levées de fonds en Asie du Sud-Est et Heang participait aux débats, nous avons eu des échanges passionnants, bien au-delà des aspects légaux », nous apprend Renee.

Thierry de Panafieu, associé directeur, Hera Capital

Thierry a plus de 20 ans d'expérience dans le domaine de l'investissement. Auparavant associé de Vision Capital, un fonds d'investissement privé de 1,8 milliard d'euros sous gestion, il a réalisé de nombreux investissements dans la fabrication alimentaire, notamment le rachat de quatre divisions de Northern Foods en 2007, avec un chiffre d'affaires combiné d'environ 350 millions de livres sterling, et, également, dans les équipements pétroliers et gaziers. Il fonde Hera Capital en 2009 : un fonds qui se concentre sur les investissements en capital croissance dans les petites et moyennes entreprises de l’Asean. Son portefeuille de sociétés inclut de jolis noms, tel que GO-JEK, la célèbre « décacorn » indonésienne, leader de la mobilité, et bien d’autres encore. A priori, une success story. « J’ai croisé Thierry à l’occasion de la toute première opération sur laquelle j’ai travaillé en Asie. Hera envisageait d’investir dans une start-up industrielle située en Indonésie. L’opération n’a pas abouti mais j’avais été impressionnée par les qualités de négociateur de Thierry », commente Renee Kaddouch.  

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

Ce lundi 28 septembre, s’ouvre un procès disciplinaire inédit qui durera une semaine. Le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) examine l’impl...

Le professeur Paul-Henri Antonmattei rejoint Bredin Prat

Le professeur Paul-Henri Antonmattei rejoint Bredin Prat

Ancien associé de Barthélémy Avocats, Paul-Henri Antonmattei choisit l’équipe de Pascale Lagesse chez Bredin Prat pour poursuivre sa carrière.

Le promoteur Verrecchia accueille un nouveau directeur juridique

Le promoteur Verrecchia accueille un nouveau directeur juridique

Julien Sauvé devient directeur juridique chez Verrecchia, après plusieurs années passées chez son concurrent Quartus.

Les nouvelles technologies à l’honneur au Cercle Montesquieu

Les nouvelles technologies à l’honneur au Cercle Montesquieu

Le prix du Cercle Montesquieu 2020 a été remis le 24 septembre dernier à l’ouvrage Blockchain et actifs numériques rédigé par le professeur Dominique...

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

Hogan Lovells retrouve une de ses associées en droit social

Hogan Lovells retrouve une de ses associées en droit social

Le retour de Marion Guertault chez Hogan Lovells permet au département dédié au droit social du bureau de Paris de compter une troisième associée.

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Le conglomérat de cabinets d'avocats panafricains Centurion Plus, membre du réseau Centurion, s’implante à Francfort et à Berlin.

Agence de traduction : Acolad s’offre Amplexor

Agence de traduction : Acolad s’offre Amplexor

Le groupe spécialiste de la traduction notamment pour les professionnels du droit Acolad vient de racheter son concurrent luxembourgeois Amplexor. Une...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message