Intelligence artificielle: Derriennic Associés et Afnor lancent une plateforme d’échanges sur la contractualisation

Derriennic Associés, cabinet d’avocats reconnu dans le domaine des nouvelles technologies, et AFNOR, l’organisme spécialiste des normes volontaires, créent une plateforme à destination des entreprises. Elle les éclairera sur les bonnes pratiques à adopter sur les sujets de contractualisation en matière d’intelligence artificielle.

Derriennic Associés, cabinet d’avocats reconnu dans le domaine des nouvelles technologies, et AFNOR, l’organisme spécialiste des normes volontaires, créent une plateforme à destination des entreprises. Elle les éclairera sur les bonnes pratiques à adopter sur les sujets de contractualisation en matière d’intelligence artificielle.

Les leaders du projet témoignent du bienfondé de la démarche et de l’excellence de leur collaboration.
 
Sylvie Arbouy, Chef de projet de normalisation au sein de l’AFNOR se réjouit : « Connaître les usages et bonnes pratiques d’un secteur, pour un produit ou un service, est un prérequis pour présager de la normalisation de demain et réussir une mise sur le marché ou innover dans le bon sens. Les avocats du cabinet Derriennic Associés disposent d’une expertise sectorielle et d’une vision à la fois juridique, économique et technique de l’intelligence artificielle. Elles seront déterminantes pour nous aider à la création d’un cadre contractuel guidant les entreprises et compatible avec les principes de développement et de compétitivité nécessaires au marché des systèmes d’intelligence artificielle. » 

 François-Pierre Lani, associé de Derriennic Associés ajoute : « Une bonne articulation entre normes volontaires et réglementation simplifie la vie des entreprises et des acteurs publics. Dans notre rôle de conseil stratégique et juridique, nous constatons au quotidien la difficulté de cette articulation, notamment au travers de la rédaction des engagements contractuels, dans de nombreux domaines tel que celui de l’intelligence artificielle. Nous avons à cœur de nous engager sur ce secteur notamment en accompagnant AFNOR pour la définition de ces bonnes pratiques en terme contractuel. »

L’enjeu de ce projet d’envergure est important alors que l’intelligence artificielle se développe à vive allure et où se multiplient de façon proportionnelle les légitimes interrogations juridiques et d’usage à son sujet. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

WeChat part à la conquête de l'Europe

WeChat part à la conquête de l'Europe

Portée par une croissance éclair, la messagerie star des smartphones chinois a atteint le milliard d’utilisateurs cette année. Désormais, l’applicatio...

Blade veut renverser l’industrie de l’ordinateur

Blade veut renverser l’industrie de l’ordinateur

L’ordinateur dans le cloud lancé par la start-up Blade affiche 50 000 abonnés. Un succès pour cette entreprise d’à peine trois ans. Il vient récompens...

Carla Gohin (PSA) : "La technologie lithium-ion a encore une génération devant elle"

Carla Gohin (PSA) : "La technologie lithium-ion a encore une génération devant elle"

Le Groupe PSA vient d'accélérer sa stratégie dans le véhicule électrique. Ce positionnement n’est qu’une nouvelle étape de son plan Push to Pass desti...

Marc Thiercelin entre terre et mer

Marc Thiercelin entre terre et mer

Vous l’avez peut-être suivi lors de l’une des nombreuses courses auxquelles il a participé, du Vendée Globe à la Transat Jacques-Vabre. Marin confirmé...

Innovation : Hardware Club clôt son premier fonds à 50 M$

Innovation : Hardware Club clôt son premier fonds à 50 M$

La société de gestion ne s’intéressera qu’aux projets de développement d’équipements hardware en Europe.

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

Internet mobile : Cuba s’ouvre (un peu) sur le monde

La grande île caribéenne connaît une petite révolution dans le secteur des nouvelles technologies avec le déploiement d’un réseau 3G.

Laurence Comte-Arassus (Medtronic France) : " Être considérés comme acteur de santé à part entière"

Laurence Comte-Arassus (Medtronic France) : " Être considérés comme acteur de santé à part entière"

À la tête de la division française d’un des leaders mondiaux des dispositifs médicaux, Laurence Comte-Arassus nous livre sa vision de l’univers de la...

Uber va entrer en Bourse

Uber va entrer en Bourse

L’application de VTC américaine viserait une valorisation de 120 milliards de dollars. Il s’agirait de la plus grosse IPO de l’histoire du secteur « t...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message