Derains & Gharavi promeut deux avocats en interne

Formés “par la maison”, Sophia von Dewall et Emmanuel Foy sont les deux nouveaux associés de Derains & Gharavi. Au cours des dix années passées au sein du cabinet, tous deux ont eu l’occasion de s’illustrer sur d’importants dossiers d’arbitrage.
Sophia von Dewall et Emmanuel Foy

Formés “par la maison”, Sophia von Dewall et Emmanuel Foy sont les deux nouveaux associés de Derains & Gharavi. Au cours des dix années passées au sein du cabinet, tous deux ont eu l’occasion de s’illustrer sur d’importants dossiers d’arbitrage.

Chez Derains & Gharavi, il faut désormais compter deux associés supplémentaires. Fidèle à son attachement pour les promotions internes, le cabinet spécialisé en arbitrage international a promu Sophia von Dewall et Emmanuel Foy. Deux talents “formés par la maison” qui, souligne Hamid Gharavi, associé fondateur du cabinet, ont joué un rôle important dans les victoires obtenues au cours de la dernière décennie”. Il n’en doute pas : les deux avocats “figurent parmi les meilleurs de leur génération et vont marquer les prochaines années”.

Tous deux se disent “honorés” par leur association. Sophia von Dewall, inscrite aux barreaux de Paris et d’Amsterdam, où elle a étudié le droit européen, a rejoint Derains & Gharavi en 2012. Elle s’est investie dans des dossiers variés : arbitrages d’investissement devant le Cirdi, pour le groupe médiatique RTL et pour une importante banque néerlandaise, en matière de fusions-acquisitions. Avant, elle a passé sept ans entre les bureaux new-yorkais, londonien et amsterdamois de Freshfields Bruckhaus Deringer. Dans d’autres dossiers, elle intervient aussi comme arbitre.

D’abord stagiaire, en 2013, puis collaborateur, Emmanuel Foy a fait toutes ses classes avec Derains & Gharavi. Il s’est illustré dans un important arbitrage Cnudci, lancé pour le compte de deux banques étatiques iraniennes expropriées de leur investissement par le Bahreïn. Il s’est inscrit au barreau de Paris après un parcours universitaire réalisé en France et en Angleterre.

Olivia Fuentes

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’AFA annonce une enquête sur l’état des dispositifs anticorruption en entreprise

L’Agence française anticorruption a annoncé le lancement d’une nouvelle enquête. L’objectif de ce diagnostic : faire un état des lieux des dispositifs...

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Marc Mossé retrouve August Debouzy

Il y a deux décennies, Marc Mossé commençait sa carrière d’avocat chez August Debouzy. Un passage par le monde de l’entreprise et par l’AFJE plus tard...

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

Edgar Avocats : un an d’existence, des recrutements externes et de beaux dossiers

En décembre 2020, Guillaume Bredon quittait brl avocats, qu’il avait ouvert vingt ans plus tôt, pour fonder Edgar Avocats. Après une première année dy...

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Simon Associés se renforce en contentieux des affaires

Vanessa Ruffa rejoint Simon Associés. Elle intègre le département contentieux et arbitrage du cabinet d’affaires en qualité d’associée.

Squair crée un département droit public

Squair crée un département droit public

Quentin Maujeul s’associe au cabinet Squair. Il y animera le nouveau département consacré au droit public.

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

The Line, nouvelle boutique de droit des sociétés et fiscalité

Caroline Zimbris-Golleau et Alexandra Ménard s’associent et lancent The Line, un cabinet spécialisé en droit des sociétés et fiscalité, mais aussi com...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message