Députés sur Twitter, les chiffres clés

Twitter est devenu un véritable outil politique pour les élus de l’Assemblée nationale. Mais qui sont les plus suivis, les plus actifs, les plus influents ? Quels sont les groupes parlementaires les plus « geeks » ? Réponse ici !

Twitter est devenu un véritable outil politique pour les élus de l’Assemblée nationale. Mais qui sont les plus suivis, les plus actifs, les plus influents ? Quels sont les groupes parlementaires les plus « geeks » ? Réponse ici !

Et les députés qui ont le plus de followers sont...

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon profitent de leurs campagnes présidentielles et de leurs postes de leaders de partis importants pour dominer très largement le classement. Six députés LREM sont présents dans les comptes les plus suivis. Suivent cinq insoumis, trois LR et deux UDI, dont Joachim Son Forget. Le député des Français de l’étranger est connu comme un « trublion » dont les tweets, parfois bien éloignés de la réserve parlementaire, lui ont valu l’exclusion du groupe LREM. Notons que le élus du Modem et du parti socialiste sont invisibles parmi les députés les plus suivis. Delphine Batho, ancienne ministre PS est désormais non inscrite. Le président du groupe socialiste et premier secrétaire du PS, Olivier Faure, ne pointe qu’en 25ème position avec 41 000 followers.

Les insoumis, de loin les plus suivis !

Que ce soit sur les plateaux ou les réseaux sociaux, les députés insoumis sont très actifs et aiment susciter le buzz. La forme semble pour eux plus importante que le fond. Logiquement, LFI est donc le groupe parlementaire qui compte le plus grand nombre moyen de followers. Tous les députés Insoumis possèdent par ailleurs un compte régulièrement alimenté. Ce qui n’est pas le cas du groupe GDR, qui regroupe ce qui reste du parti communiste. 4 députés, soit 25% des effectifs ne possèdent pas de compte. 9% des députés LR n’ont pas de compte Twitter. Observons que si les députés se réclamant proches du RN formaient un groupe, ils obtiendraient en moyenne 17 900 followers et se placeraient à la seconde place du classement…

Qui sont les députés qui postent le plus ?

La députée des Yvelines Aurore Bergé est en charge de la « riposte » chez LREM. Pour mener à bien sa mission, la transfuge de LR utilise pleinement son compte Twitter. Ce qui lui permet de décrocher la première place des députés les plus actifs sur le réseau créé par Jack Dorsey. Avant les législatives de 2017, son compte était déjà très actif, notamment pour soutenir Nicolas Sarkozy puis Alain Juppé. Pourtant bien moins suivis que la moyenne, Stéphane Trompille et Josy Poueyto, membres de la majorité, sont des députés très bavards. Il en est de même pour Agnès Thill qui se présente comme « exclue de LREM ». Active sur le réseau social depuis février 2017, l’élue de l’Oise utilise son compte pour s’en prendre régulièrement à son parti d’origine…

Méthodologie : Les groupes parlementaires correspondent aux sigles suivants : La République en marche (LREM), Les Républicains (LR), Mouvement démocrate et apparentés (Modem), Socialistes et apparentés (S), Union démocratique des indépendants, Agir et indépendants (UDI), Libertés et Territoires (LT), La France insoumise (LFI), Gauche démocrate et républicaine (GDR), Non inscrits (NI).

Pour calculer les moyennes, nous avons choisi d'exclure les compte de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon. Leurs nombre de followers est si élevé que les inclure biaiserait les moyennes. Les deux chefs populistes sont suivis à eux deux par 4,4 millions de comptes. Soit 47% des followers de députés.

Les chiffres datent du 5 décembre 2019.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

Marie-Chistine Dalloz, députée LR du Jura et secrétaire de la commission des Finances revient sur la politique fiscale administrée par Emmanuel Macron...

Jean-Pierre Raffarin : leçon de mandarin

Jean-Pierre Raffarin : leçon de mandarin

À l’heure où le coronavirus a déjà fait près de 3 000 morts en Chine et où la peur de la pandémie semble sur le point de gagner l’ensemble de la planè...

Coronavirus, l’économie en danger ?

Coronavirus, l’économie en danger ?

Si la Chine lutte contre l’épidémie, elle s’efforce de limiter les dégâts économiques. Car c’est tout le système mondial qui est potentiellement touch...

Michael Bloomberg, l’atout démocrate ?

Michael Bloomberg, l’atout démocrate ?

Candidat tardif dans la course à l’investiture démocrate Michael Bloomberg a participé à son premier débat le 19 février à Las Vegas. Son objectif : u...

Suivez les municipales 2020

Suivez les municipales 2020

Interviews de maires sortants, de candidats, articles de décryptage... Décideurs Magazine se plonge dans les élections municipales.

Le paradoxe Anne Hidalgo

Le paradoxe Anne Hidalgo

Globalement impopulaire, la maire de Paris fait pourtant figure de favorite à sa réélection. Un caractère pugnace et une opposition morcelée y sont po...

M. Julienne (Ifri) : "Il y a eu un mois de flottement au sein du régime chinois"

M. Julienne (Ifri) : "Il y a eu un mois de flottement au sein du régime chinois"

La bureaucratie chinoise a tardé à prendre la mesure de l’épidémie de Coronavirus. Mais le pouvoir central a vite repris le contrôle, que ce soit pour...

E.Chalas (LREM) : "Malgré son potentiel, Grenoble décline"

E.Chalas (LREM) : "Malgré son potentiel, Grenoble décline"

La députée LREM de l’Isère souhaite succéder au Vert Éric Piolle à la tête de la capitale des Alpes. Lucide sur la perte d’attractivité de la ville, e...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message