Démarrage réussi pour Stellantis

Quelques semaines après l’officialisation de leur fusion, PSA et FCA dévoilaient des résultats 2020 dans le vert
malgré un contexte difficile pour le secteur automobile. Les groupes disposent chacun de leurs forces qui doivent maintenant
être combinées par le patron du nouvel ensemble, Carlos Tavares.

Quelques semaines après l’officialisation de leur fusion, PSA et FCA dévoilaient des résultats 2020 dans le vert malgré un contexte difficile pour le secteur automobile. Les groupes disposent chacun de leurs forces qui doivent maintenant être combinées par le patron du nouvel ensemble, Carlos Tavares.

En janvier, PSA et Fiat Chrysler Automobiles (FCA) fusionnaient pour donner vie à un nouvel ensemble baptisé Stellantis qui, en latin, signifie "parsemé d’étoiles". L’aventure commence sous de bons auspices. Alors que la crise sanitaire met à mal le secteur automobile, l’entreprise entame son premier chapitre sur de bonnes bases avec des résultats financiers avant la fusion dans le vert. Ceux-ci "mettent en évidence la solidité financière de Stellantis, qui réunit deux entreprises fortes et saines", commente son CEO, Carlos Tavares, pour qui "Stellantis démarre dans les starting blocks et se concentre totalement sur la réalisation de l’ensemble des synergies annoncées".

Des bénéfices malgré la crise

La résistance des deux constructeurs ne relève pas des mêmes ressorts. Les bons résultats de PSA ont été rendus possibles par la fameuse méthode dite du "pricing power", c’està-dire la capacité à vendre des véhicules toujours plus cher en maîtrisant strictement les coûts. Cette gestion rigoureuse de Carlos Tavares permet à PSA de contrebalancer les impacts directs de la crise, à savoir la chute de 27,8 % des volumes de ventes et la baisse de son chiffre d’affaires de 18,7 % à 60,7 milliards d’euros. Le constructeur français réussit le tour de force de dégager en 2020 un bénéfice de 2,2 milliards d’euros dans un secteur qui éprouve des difficultés à garder la tête hors de l’eau. À titre de comparaison, Renault enregistrait une perte nette de 8 milliards. Sur le plan de la rentabilité, PSA affiche une marge opérationnelle courante de 7,1 % pour sa division automobile. Au deuxième semestre, elle a même atteint un niveau record à 9,4 %. "Les résultats de 2020 démontrent de nouveau la résilience de PSA", se félicite Carlos Tavares.

Stellantis s’attend à voir tous les marchés se redresser en 2021

De son côté, c’est grâce à l’Amérique du Nord que FCA a pu se maintenir, l’entreprise ayant été à la peine dans les autres régions du monde. Les marques Jeep et RAM contribuent à une marge opérationnelle ajustée de 5,3 milliards d’euros sur le territoire nord-américain. Un bol d’air bienvenu puisqu’au total le constructeur a vu ses volumes de ventes reculer de 22 % et son chiffre d’affaires plonger de 20 % à 87 milliards d’euros. La balance penche néanmoins du bon côté : le bénéfice de FCA s’élève à 24 millions d’euros.

Le virage de l'électrique

Pour 2021, Stellantis s’attend à voir tous les marchés se redresser. L’Amérique du Nord devrait croître de 8 %, l’Amérique du Sud de 20 % quand l’Europe et la Chine pourraient connaître des hausses de respectivement 10 % et 5 %. C’est pourquoi les analystes sont optimistes sur les capacités de croissance du groupe. Deutsche Bank estime que Carlos Tavares est en "position idéale" pour combiner les forces individuelles de PSA et FCA.

Le CEO mise également sur l’électrique et espère quasiment tripler ses ventes mondiales en 2021. Il prévoit de vendre 400 000 véhicules contre 139 000 en 2020 grâce au lancement de onze modèles supplémentaires, indiquait-il fin mars. Sur les trois derniers mois, l’action du nouveau numéro 4 de l’automobile offre un rendement de plus de 22 %. Les investisseurs valident ce mariage historique malgré un contexte tumultueux.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Agilité et résilience : ils performent malgré la crise

Bien qu’issues de secteurs durement touchés par la crise, certaines entreprises réussissent à maintenir leur business, voire à croître, que ce soit grâce au lancement d’une nouvelle activité ou encore à une gestion stratégique des stocks…Retour sur de véritables tours de force opérés ces derniers mois.
Sommaire VallJet, la bonne altitude Chargeurs, des masques pour faire front K. Kébaïli (BBL Groupe) : "Le choc de la crise a été momentané mais salutaire" Tronico, la santé comme remède NGE, le ciment du collectif GYS, anticiper c’est gagner Leonard Paris. Des coussins pour amortir le choc de la crise sanitaire Distillerie des Moisans : mariage de raisin STMicroelectronics, c'est l'heure des semi-conducteurs
Jaguar et Land Rover électrisent le canal pro

Jaguar et Land Rover électrisent le canal pro

L’an passé, les deux constructeurs ont introduit des motorisations hybrides rechargeables dans leurs gammes. Laurent Letourneur, Directeur Marketing e...

Coralie Oger et son équipe arrivent chez Scotto Partners

Coralie Oger et son équipe arrivent chez Scotto Partners

Grâce à l’arrivée de Coralie Oger, de Pierre Lumeau et de Caroline Vieren en provenance de FTPA, la boutique française spécialiste du management packa...

F. Duval (Amazon France) : "Seule une PME sur huit utilise des solutions de vente en ligne"

F. Duval (Amazon France) : "Seule une PME sur huit utilise des solutions de vente en ligne"

Amazon France comptera 14 500 collaborateurs à la fin de l'année et se place aujourd'hui comme un acteur de la digitalisation. Frédéric Duval, son dir...

Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Les deux grandes chaînes de la distribution alimentaire, Intermarché et Casino, annoncent un partenariat stratégique pour une période de 5 ans, en mat...

François Pelen, comment le fondateur de Point Vision casse les codes

François Pelen, comment le fondateur de Point Vision casse les codes

Diplômé de HEC, cet ophtalmologue a déroulé sa carrière dans le privé avant de fonder Point Vision. Gérés comme des entreprises, ses centres médicaux...

STMicroelectronics, c'est l'heure des semi-conducteurs

STMicroelectronics, c'est l'heure des semi-conducteurs

Certaines entreprises ont vu leur croissance de 2019 fondre l’année suivante. Pour le concepteur franco-italien de semi-conducteurs, c’est l’inverse....

VallJet, la bonne altitude

VallJet, la bonne altitude

La compagnie aérienne VallJet, spécialisée dans l’aviation privée, se déploie en France et devrait bientôt se lancer en Europe. En un an, son chiffre...

Sommet Education met le cap sur l'Afrique

Sommet Education met le cap sur l'Afrique

Le groupe d’enseignement spécialisé dans l’hôtellerie, les arts culinaires et pâtissiers, Sommet Education, a annoncé l’acquisition de la majorité du...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte