Tester les salariés ? Le ministère du Travail dit non...

Le ministère du Travail a tranché : les prises de température sont déconseillées et les tests sérologiques interdits. Une décision qui va à l’encontre des plans de déconfinement organisés depuis plusieurs jours par certaines entreprises. Une question sensible.

Le ministère du Travail a tranché : les prises de température sont déconseillées et les tests sérologiques interdits. Une décision qui va à l’encontre des plans de déconfinement organisés depuis plusieurs jours par certaines entreprises. Une question sensible.

Les services de Muriel Pénicaud ont publié dimanche 3 mai au soir le protocole de déconfinement applicable à l’ensemble des entreprises du secteur privé, ainsi qu’aux associations. Plusieurs grands groupes avaient anticipé et préparé leur propre plan d’actions. Certains devront sans doute les modifier pour tenir compte des règles qui viennent d’être édictées. Parmi les points sensibles figure la question des tests sérologiques et de température à destination des salariés.

Veolia, ST Microelectronics : les précurseurs

Quelques groupes les organisent déjà depuis plusieurs semaines. C’est par exemple le cas de STMicroelectronics qui avait conclu dès le 18 mars un accord d’entreprise prévoyant la possibilité d’organiser sur les sites des "prises de température systématiques".  Si ces initiatives sont découragées par le protocole gouvernemental, elles restent autorisées sous certaines conditions : une information préalable des personnes concernées, et le "respect de leur dignité".

Ce n'est pas le cas des tests sérologiques en revanche. Chez Veolia, le sujet s’avère désormais complexe. Le groupe s’était organisé pour être en mesure d'en faire bénéficier son personnel. Son plan d’accompagnement au déconfinement prévoit ainsi un dispositif de grande échelle. "Tous les collaborateurs bénéficieront d’un test sérologique et un test PCR de dépistage du virus prévoit-il. Cette campagne de dépistage systématique se déploie d’ores et déjà en France où il sera proposé à chacun des 50 000 salariés de l’entreprise dans le pays".

Pas de tests massifs

Au cours d’une conférence organisée le 4 mai par le cabinet de conseil LHH (ex-Altedia), le PDG du groupe, Antoine Frérot, expliquait que les tests demeurent facultatifs, leurs résultats confidentiels et qu’ils constituent une réponse aux attentes des collaborateurs. "Ces mesures sont applaudies par nos salariés ! affirme-t-il. À commencer par les 20 000 personnes qui ont poursuivi le travail pendant le confinement et qui auront du mal à accepter de continuer autrement." Mais la pratique n’en demeure pas moins contraire au principe édicté par le protocole de déconfinement.

Pour Muriel Pénicaud, répondant à Antoine Frérot, la généralisation des tests dans l’entreprise peut conduire à faire pression sur les collaborateurs et se heurte au secret médical. Par ailleurs, "c’est inefficace sur le plan sanitaire sauf à les faire tous les jours." ajoutait la ministre.

Si certains employeurs sont convaincus de la pertinence de ces dispositifs, c’est que le retour au travail, et la reprise efficace de l’activité, ne repose pas que sur des réponses purement sanitaires. "Une réalité qui n’est pas perçue n’existe pas" invoquait ainsi Antoine Frérot. Il faudra donc trouver d’autres moyens de redonner confiance aux salariés pour les voir reprendre sereinement le chemin de leur entreprise.

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

La Ligue contre le cancer se met au service des entreprises et de leurs salariés

La Ligue contre le cancer se met au service des entreprises et de leurs salariés

Le cancer représente un nouveau défi économique et humain pour les entreprises. En effet, sur 1 000 nouveaux cas diagnostiqués par jour, 400 concernen...

Earth Avocats crée un département droit social, avec l'arrivée de Sandra Chapart en qualité d’associée

Earth Avocats crée un département droit social, avec l'arrivée de Sandra Chapart en qualité d’associ...

Le cabinet poursuit sa stratégie de croissance et d’enrichissement de son offre en accueillant Sandra Chapart en qualité d’associée, pour constituer e...

Robert Walters Management de Transition renforce sa division Opérations avec l’arrivée de Lionel Soubie

Robert Walters Management de Transition renforce sa division Opérations avec l’arrivée de Lionel Sou...

Robert Walters Management de Transition continue de renforcer ses équipes pour accompagner les entreprises et groupes industriels avec l’arrivée de Li...

Ariane Muraour (Transavia) : "Accompagner une croissance forte"

Ariane Muraour (Transavia) : "Accompagner une croissance forte"

Transavia est la filiale du groupe Air France-KLM qui a le mieux performé pour le troisième trimestre financier. Avec un résultat opérationnel positif...

Victoires des Leaders du Capital humain : ce qu’il faut retenir de la 8ème édition

Victoires des Leaders du Capital humain : ce qu’il faut retenir de la 8ème édition

Le 18 novembre 2021 se tenait la huitième édition des Victoires des Leaders du Capital Humain au Pavillon d’Armenonville, à Paris.

Les flottes s’ouvrent au monde d’après

Les flottes s’ouvrent au monde d’après

L’arrivée des voitures électriques et hybrides dans les flottes d’entreprises et le développement de nouvelles offres de mobilité poussent les société...

Catherine MacGregor, l'énergie au sens propre

Catherine MacGregor, l'énergie au sens propre

Directrice générale d’Engie, Catherine MacGregor a effectué la majeure partie de sa carrière dans le secteur parapétrolier. Pour autant, elle est alig...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte