Décollage réussi pour Legal Pilot

Legal Pilot est l’exemple de la bonne idée qui donne naissance à un outil pratique et efficace pour les professions du droit et les entreprises. En concevant un logiciel d’automatisation de documents, les avocats Marie-Alice Godot-Sorine et Gérald Sadde ont créé en 2017 une start-up dont le développement sera bientôt porté par des investisseurs externes. Petite histoire d’une grande réussite.
Les fondateurs de Legal Pilot, les avocats Marie-Alice Godot-Sorine et Gérald Sadde.

Legal Pilot est l’exemple de la bonne idée qui donne naissance à un outil pratique et efficace pour les professions du droit et les entreprises. En concevant un logiciel d’automatisation de documents, les avocats Marie-Alice Godot-Sorine et Gérald Sadde ont créé en 2017 une start-up dont le développement sera bientôt porté par des investisseurs externes. Petite histoire d’une grande réussite.

Pour Marie-Alice Godot-Sorine, fonder Legal Pilot était une nécessité. Associée fondatrice de son cabinet, Mags Les Avocats, elle se confronte quotidiennement à la récurrence de certaines tâches sans trouver de solution disponible sur le marché qui pourrait l’en délester et ainsi répondre à son impératif de productivité et de qualité. « Il s’agissait alors d’un besoin primaire, celui de la rédaction de documents, explique celle qui dirige une équipe de cinq avocats. Nous passions trop de temps à réécrire ce que nous avions déjà rédigé pour d’autres dossiers. Mon second besoin était plus complexe : améliorer les phases de lecture et de correction. Certaines parties ne devraient plus être revues ! » C’est aussi en constatant une déperdition des connaissances que l’avocate regrette la présence d’un outil de travail efficace : « Je délègue souvent la rédaction à mes collaborateurs, explique-t-elle. Cela induit que l’historique des dossiers repose sur la mémoire humaine et l’expérience personnelle. » Il lui fallait trouver une solution pour capitaliser sur cette mémoire.   

Des blocs de clauses aux contrats agiles

Elle se lance, avec son confrère Gérald Sadde, dans la conception d’une technologie capable de répondre à ses besoins. S’étant constituée une clientèle de start-up numériques, Marie-Alice Godot-Sorine s’entoure de compétences techniques : rédaction du cahier des charges et sélection des développeurs s’organisent rapidement grâce à leur aide de ces clients. La structuration de Legal Pilot est lancée.  Créée en juin 2017, la solution bêta sort début 2018 pour être testée par un panel de potentiels consommateurs (grandes entreprises, ETI et PME, plateforme digitales et avocats) pour la sortie d’une version fonctionnelle en décembre 2019. Depuis début 2019, Legal Pilot est commercialisée auprès des corporate et des conseils juridiques. Conçu en modèle SaaS vendu sur abonnement, la plateforme contient un logiciel d’automatisation des documents juridiques permettant de construire un raisonnement juridique. Des blocs de clauses sont à assembler, ils forment alors des contrats agiles dans n’importe quelle matière du droit. « Nous parlons d’agilité parce que Legal Pilot peut être utilisé par exemple au cours d’une consultation : en fonction du sujet pour lequel nous sommes sollicités, explique la fondatrice, nous paramétrons les questions et leurs réponses permettront de créer automatiquement une note juridique. » Un outil qui peut être confié à un junior qui sera alors guidé lors de son entretien avec le client. Il ne restera plus qu’à vérifier la validité des réponses relevées.

Legal Pilot est aussi bien un outil de gestion quotidienne des documents juridiques que de formation, puisqu’il permet de qualifier le bon contrat et d’en suivre l’évolution (modification législative à appliquer, validation de draft ou signature de partenariat). Cela raccourcit le cycle de relectures qui se réalise dans une plateforme personnalisable. « Nous sommes en train de développer une tour de contrôle assise sur une technologue proche de l’IA pour détecter dans des gigas de données les références à un article à amender afin de générer automatiquement des avenants en masse », se félicite Marie-Alice Godot-Sorine. Des développements qui seront prochainement financés grâce à une levée de fonds à hauteur d’un million d’euros.

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Un associé et quatre counsels promus chez Freshfields

Un associé et quatre counsels promus chez Freshfields

Dans un mouvement de renforcement global, la firme du Magic Circle promeut 53 de ses avocats. À Paris, Julien Rebibo accède au rang d'associé tandis q...

LVMH recompose son département juridique

LVMH recompose son département juridique

Caroline Bergeron Plantefève est nommée directrice juridique du groupe LVMH. Jérôme Sibille prend quant à lui la fonction de directeur administration...

Predictice veut rassembler 100 000 décisions de justice inédites

Predictice veut rassembler 100 000 décisions de justice inédites

Face au retard pris par le gouvernement dans la mise en œuvre de l'open data jurisprudentiel, la start-up du droit lance un projet de mutualisation de...

L’ancien DG de la FFT rejoint De Gaulle Fleurance & Associés

L’ancien DG de la FFT rejoint De Gaulle Fleurance & Associés

Le mois dernier, Jean-François Vilotte avait annoncé quitter ses fonctions à la Fédération française de tennis (FFT) pour entamer une nouvelle étape d...

Marchés émergents : des green bonds pour financer la reprise ?

Marchés émergents : des green bonds pour financer la reprise ?

Selon Amundi et IFC, la dette verte des pays émergents pourrait atteindre 100 milliards de dollars d’ici à 2023. Les opportunités d'investissement dan...

Arkello Avocats, nouvelle boutique en droit social

Arkello Avocats, nouvelle boutique en droit social

Consacrée au droit du travail et au droit de la protection sociale, la structure propose à ses clients une approche transversale et pluridisciplinaire...

Un trio ambitieux fonde Consigny Monclin Bellour

Un trio ambitieux fonde Consigny Monclin Bellour

Charles Consigny, Gaspard de Monclin et Nawel Bellour s’associent pour fonder une structure qu’ils veulent d’un genre nouveau en offrant leur savoir-f...

Super League : l’heure du putsch a sonné

Super League : l’heure du putsch a sonné

Coup de tonnerre sur le monde du foot, les "riches" font sécession. Plusieurs grands clubs veulent créer leur propre compétition quasi fermée. À la cl...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte