Décideurs 100 édition 2022 : un bilan, des records

Décideurs 100 édition 2022 : un bilan, des records

Les chiffres 2022 du barreau d’affaires sont inédits : les cabinets d’avocats, ayant bien réagi à la crise sanitaire, profitent à présent du rebond des transactions financières. Le poids du droit dans l’économie est considérable et les niveaux de productivité s’emballent.

Plus de 1 200 000 euros par avocat chez Darrois Villey Maillot Brochier, une croissance de 9,55 % du chiffre d’affaires moyen par avocat entre 2020 et 2021, 7 millions d’euros par associé chez Skadden, 4,5 milliards d’euros de chiffres d’affaires cumulés par les 100 meilleurs cabinets d’avocats en France... Des scores jamais atteints dans le Décideurs 100 des cabinets d’avocats d’affaires.

La solidarité a joué à plein

Tout cela s’explique par plusieurs phénomènes. Tout d'abord, la bonne gestion de la crise sanitaire par les prestataires du droit chez lesquels l’on pouvait s’attendre à une recrudescence des faillites et à des licenciements dès la fin 2020. Il n’en a rien été. La fermeture des tribunaux n’a fait que limiter les activités contentieuses. Dans les structures multiservice, les spécialistes des procédures judiciaires ont apporté leur concours à leurs associés en droit social ou en financement, largement sollicités. Les cabinets de niche, eux, n’ont pas vu leur activité entamée par la pause judiciaire puisqu’ils sont rodés aux modes alternatifs de règlement des litiges. Les mesures d’isolement frappant certaines entreprises auraient pu bloquer les encaissements des honoraires. Or, les clients n’ont pas pénalisé leurs conseils qui, de leur côté, ont élaboré une stratégie budgétaire pertinente : considérant que les risques d’un cabinet d’avocats pèsent sur ses associés, ces derniers ont diminué leur rémunération. Cela ajouté à la suspension du paiement des primes des collaborateurs a permis d’éviter les licenciements. Les effectifs ont globalement été maintenus : seuls les professionnels montrant un comportement individualiste dans la tourmente ont été remerciés.

Il faut dire ensuite que les associés dirigeants des cabinets se sont souvenus des conséquences désastreuses de la crise de 2008 qui avait entraîné la réduction des équipes de collaborateurs et le départ forcé de nombreux associés. Cette fois, la stratégie a consisté à passer les mois de confinement en serrant les dents pour éviter d’avoir à recruter dans l’urgence des profils risquant de ne pas correspondre aux valeurs ni aux besoins de la structure. Les outils de travail ont été numérisés, de manière improvisée parfois mais avec bon sens, les prestataires des avocats sur ce plan se montrant extrêmement réactifs et efficaces. Le travail à distance s’est organisé, la solidarité à jouer à plein.

Négociations à distance

Ces comportements ont permis aux cabinets, enfin, d’assurer une reprise rapide des transactions financières. Les deals suspendus durant les premiers mois de confinement en 2020 ont été reportés, l’été qui a suivi s’est révélé intense en activité pour les avocats. Rodés aux négociations à distance et rompus aux outils numériques de travail, ils ont prouvé qu’ils pouvaient être à la fois rapides et performants. Avec un montant cumulé de 133,6 milliards d’euros en 2021 selon JPMorgan, une somme jamais atteinte depuis 2006, les opérations d’acquisition de taille moyenne se sont enchaînées à un rythme très soutenu. Les avocats d’affaires, aux côtés de banques, des fonds et des entreprises cibles ou acheteuses, se sont mobilisés avec rigueur. Du côté du private equity, l’activité ne s’est jamais ralentie, comme le prouve le nombre important de mouvements de spécialistes de la matière sur le marché français. Les équipe restructuring, sollicitées non pas par les défaillances d’entreprises mais pour assurer leur prévention, ont joué leur rôle de conseils et même de coachs pour les dirigeants pris au dépourvu par les PGE et le flot de réglementations adoptées dans l’urgence. Leurs confrères spécialistes du droit social étaient aux côtés des directions juridiques et des ressources humaines tout au long de la gestion de la crise aussi bien que lors de l’organisation de sa sortie.

4,5 milliards d’euros de chiffre d’affaires cumulés

Résultats pour le barreau d’affaires : tous les référentiels sont en hausse par rapport à 2012. En dix ans, le chiffre d’affaires cumulé des 100 meilleurs cabinets a progressé de 37,21 %, le niveau de productivité a augmenté de 17,16 % par avocat et de 23,73 % par associé. Cela avec une hausse de 25,5 % de l’effectif d’avocats et de 17,1 % d’associés. En d’autres termes, les professionnels du droit sont plus nombreux et gagnent bien plus qu’il y a une décennie. Voilà une bonne nouvelle pour le barreau d’affaires : les demandes de prestations juridiques n’ont jamais été autant importantes et aussi chèrement payées.

 

Rien qu’au sein des cabinets français, cela se ressent fortement : aucun des 50 meilleurs n’a subi de perte de chiffre d’affaires sur un an. Un constat inédit. De la même manière, le nombre de cabinets en France affichant une croissance à deux chiffres de ses revenus est élevé. Ils sont 43 cette année ; habituellement, seules une dizaine de structures sortent du lot. L’édition 2022 du Décideurs 100 est sans conteste celle où il faut être présent, ce qu’ont compris les 15 enseignes qui l’ont intégré, assurant ainsi un renouvellement minimum et sain du paysage des cabinets d’avocats d’affaires en France.

Pascale D'Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Décideurs 100 des cabinets d'avocats édition 2022

L'édition 2022 du Décideurs 100 est un cru exceptionnel : les référentiels atteignent des sommets, le boom des transactions financières d'ampleur profitant au barreau d'affaires français. Classements, chiffres, tendances et analyses du marché des cabinets d'avocats en France sont dans ce dossier.
Sommaire Productivité par avocat : l'édition 2022 du Décideurs 150 Décideurs 150 par effectif : l'édition 2022 Les 50 premiers cabinets d'avocats français en 2022 Dans le rétroviseur Les meilleurs cabinets de niche toujours en bonne place Les nouveaux entrants 2022 sont… Les chiffres d’affaires ont progressé comme jamais Bilan des créations de cabinets d’avocats : le retour à la normale Méthodologie 2022
Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message