Dealmaker de la semaine : Guillaume Faury (Airbus)

Le futur patron de l’avionneur européen, en remplacement de Tom Enders, vient de vendre 300 appareils à China Aviation Supplies pour un montant de 35 milliards de dollars.

© Pascal Pavani (AFP)

Le futur patron de l’avionneur européen, en remplacement de Tom Enders, vient de vendre 300 appareils à China Aviation Supplies pour un montant de 35 milliards de dollars.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres ! Alors que l’avionneur américain Boeing n’est pas à la fête en raison de l’immobilisation de son B737 MAX (impliqué dans deux catastrophes aériennes successives), Airbus a profité de la visite du président chinois Xi Jinping en France pour signer un très joli contrat de vente d’avions pour 35 milliards de dollars (prix catalogue). Cette commande de 290 Airbus A320 et 10 modèles A350 est bien supérieure au précontrat signé il y a plus d’un an, qui devait porter sur 184 Airbus A320. Rien ne dit que ce réajustement est lié aux difficultés rencontrées par Boeing, mais c’est incontestablement un timing favorable au constructeur européen. C’est aussi une aubaine pour Guillaume Faury, en première ligne sur ce dossier en tant que responsable de la divisions Airbus Commercial Aircraft, qui va devenir patron d’Airbus dans les prochains jours.

Gouvernance : la surprise Guillaume Faury

Il y cinq ans, peu d’experts du secteur de l’aviation auraient donné le nom de Guillaume Faury comme successeur probable de l’allemand Tom Enders au siège de commandant de bord de l’avionneur (40 milliards de dollars de revenus en 2018). Fabrice Brégier, ex-numéro 2 du groupe, ou même Marwan Lahoud, ex-directeur de la stratégie, faisaient alors figure de favoris il y a encore deux ans, mais des querelles internes ont provoqué leur départ. C’est finalement avec une forte cote que Guillaume Faury, ancien dirigeant de la branche hélicoptères d’Airbus, obtient les faveurs du Conseil d’administration. Ce diplômé de Polytechnique et Supaéro aura beaucoup à faire au sein d’un groupe menacé par des enquêtes anticorruption ouvertes en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis, sans oublier l’arrêt de la production du porte-étendard de sa flotte aérienne, l’A380. Ce contrat de 35 milliards apporte plus que jamais une  bouffée d’air pour le début du mandat de M. Faury.  

 

Firmin Sylla

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Bernard Arnault, l'homme qui vaut 100 milliards de dollars

Bernard Arnault, l'homme qui vaut 100 milliards de dollars

Le PDG de LVMH a commencé sa carrière à 25 ans dans l’entreprise familiale. 45 ans plus tard, le voilà à la tête de la plus grosse fortune d’Europe. C...

N. Hubert (Milleis Banque) : " L’humain doit être remis au cœur de la banque privée "

N. Hubert (Milleis Banque) : " L’humain doit être remis au cœur de la banque privée "

En mai 2018, Barclays France est devenu officiellement Milleis Banque avec à son capital le fonds d’investissement britannique spécialisé dans le sect...

P. Bataillard (Edenred) : "Un des enjeux du directeur financier c’est d’être un bon communiquant"

P. Bataillard (Edenred) : "Un des enjeux du directeur financier c’est d’être un bon communiquant"

Arrivé en pleine réorganisation de la direction du groupe Edenred, Patrick Bataillard est à la tête de la DAF du groupe depuis novembre 2015. Il nous...

Interview de Marc Legardeur, le directeur de la Banque Patrimoniale d’AXA

Interview de Marc Legardeur, le directeur de la Banque Patrimoniale d’AXA

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers sont tombés à leur plus bas niveau historique en France. Est-ce le bon moment pour emprunter ? Le taux d’in...

Meero lève 230 millions de dollars et explose les records !

Meero lève 230 millions de dollars et explose les records !

La photo, ça peut rapporter gros. La preuve avec Meero qui annonce une levée de fonds d’un montant exceptionnel pour une start-up hexagonale.

T. Hébrard (U’Wine) : « Revendre notre vin dans les meilleures conditions de performance »

T. Hébrard (U’Wine) : « Revendre notre vin dans les meilleures conditions de performance »

U’Wine réouvre le capital de sa filiale U’Wine Grands Crus (4,6 M€ de capital social à date) via une offre au public de titres financiers. Les investi...

B. Belorgey (BNP Paribas Banque Privée) : "Nous allons lancer un modèle de service 100 % à distance"

B. Belorgey (BNP Paribas Banque Privée) : "Nous allons lancer un modèle de service 100 % à distance"

Béatrice Belorgey, directeur de BNP Paribas Banque Privée, évoque notamment pour nous le lancement en septembre 2019 d’un nouveau modèle de service 10...

Daher renforce son offre de turbopropulseurs en acquérant l’avionneur Quest

Daher renforce son offre de turbopropulseurs en acquérant l’avionneur Quest

Avec cette opération, le fleuron du constructeur américain Quest, le Kodiak 100, rejoint la flotte de mono-turbopropulseurs du français Daher.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message