Dealmaker de la semaine : Guillaume Faury (Airbus)

Le futur patron de l’avionneur européen, en remplacement de Tom Enders, vient de vendre 300 appareils à China Aviation Supplies pour un montant de 35 milliards de dollars.

© Pascal Pavani (AFP)

Le futur patron de l’avionneur européen, en remplacement de Tom Enders, vient de vendre 300 appareils à China Aviation Supplies pour un montant de 35 milliards de dollars.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres ! Alors que l’avionneur américain Boeing n’est pas à la fête en raison de l’immobilisation de son B737 MAX (impliqué dans deux catastrophes aériennes successives), Airbus a profité de la visite du président chinois Xi Jinping en France pour signer un très joli contrat de vente d’avions pour 35 milliards de dollars (prix catalogue). Cette commande de 290 Airbus A320 et 10 modèles A350 est bien supérieure au précontrat signé il y a plus d’un an, qui devait porter sur 184 Airbus A320. Rien ne dit que ce réajustement est lié aux difficultés rencontrées par Boeing, mais c’est incontestablement un timing favorable au constructeur européen. C’est aussi une aubaine pour Guillaume Faury, en première ligne sur ce dossier en tant que responsable de la divisions Airbus Commercial Aircraft, qui va devenir patron d’Airbus dans les prochains jours.

Gouvernance : la surprise Guillaume Faury

Il y cinq ans, peu d’experts du secteur de l’aviation auraient donné le nom de Guillaume Faury comme successeur probable de l’allemand Tom Enders au siège de commandant de bord de l’avionneur (40 milliards de dollars de revenus en 2018). Fabrice Brégier, ex-numéro 2 du groupe, ou même Marwan Lahoud, ex-directeur de la stratégie, faisaient alors figure de favoris il y a encore deux ans, mais des querelles internes ont provoqué leur départ. C’est finalement avec une forte cote que Guillaume Faury, ancien dirigeant de la branche hélicoptères d’Airbus, obtient les faveurs du Conseil d’administration. Ce diplômé de Polytechnique et Supaéro aura beaucoup à faire au sein d’un groupe menacé par des enquêtes anticorruption ouvertes en France, au Royaume-Uni et aux États-Unis, sans oublier l’arrêt de la production du porte-étendard de sa flotte aérienne, l’A380. Ce contrat de 35 milliards apporte plus que jamais une  bouffée d’air pour le début du mandat de M. Faury.  

 

Firmin Sylla

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

X. Desmaison (Antidox) & J.-M. Bally (Aster) : "Le grand sujet, c’est de repenser le fonctionnement des entreprises"

X. Desmaison (Antidox) & J.-M. Bally (Aster) : "Le grand sujet, c’est de repenser le fonctionnement...

Xavier Desmaison, président du groupe de stratégie de communication Antidox, et Jean Marc Bally, fondateur du fonds de venture capital Aster, ont réce...

F. Rech (McAfee) : "Je recherche des personnes avec des capacités d’innovation"

F. Rech (McAfee) : "Je recherche des personnes avec des capacités d’innovation"

Fondée en 1987 à San Jose, McAfee est un éditeur de logiciels connu notamment pour ses solutions en matière de cybersécurité. Les équipes doivent sans...

P. Prouvost (Pernod Ricard) : " Les consommateurs se dirigent vers les marques artisanales"

P. Prouvost (Pernod Ricard) : " Les consommateurs se dirigent vers les marques artisanales"

Pernod Ricard a réalisé pas moins d’une douzaine d’acquisitions ces cinq dernières années. Philippe Prouvost, son directeur stratégie et M&A, déta...

Ardian cède Photonis à HLD

Ardian cède Photonis à HLD

Le fonds Ardian va finalement céder le spécialiste français de la vision nocturne Photonis à HLD pour 370 millions d’euros. Une opération qui met fin...

Jean-Pierre Mustier lance son Spac

Jean-Pierre Mustier lance son Spac

L'ancien patron d'Unicredit succombe lui aussi à la mode du Spac. C'est avec le concours de Tikehau Capital, Financière Agache et Diego De Giorgi que...

P. de Passorio (Adyen) : "Il ne faut jamais se couper du marché"

P. de Passorio (Adyen) : "Il ne faut jamais se couper du marché"

Né en 2006, introduit en Bourse en 2018, Adyen, spécialiste des solutions de paiement, d’origine hollandaise, revendique une organisation agile. Phili...

F. Lemery (Legrand) : "La performance RSE du groupe aide la performance financière"

F. Lemery (Legrand) : "La performance RSE du groupe aide la performance financière"

Le groupe Legrand fait figure de précurseur en matière de responsabilité sociétale des entreprises. Son directeur financier, Franck Lemery, dresse le...

Quitterie de Pelleport nommée directrice juridique de Renault

Quitterie de Pelleport nommée directrice juridique de Renault

Quitterie de Pelleport quitte la direction juridique du groupe chimique Solvay et rejoint le groupe français Renault, dans une période cruciale pour l...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte