De l’affrontement à la collaboration

Dossier Legaltech : le droit 3.0
ÉDITO

Dossier Legaltech : le droit 3.0 ÉDITO

Lorsqu’elles sont apparues au début des années 2000, les legaltechs hérissaient le poil des professionnels du droit. En se positionnant à l’époque sur les tâches juridiques à faible valeur ajoutée comme la saisine des tribunaux d’instance, la rédaction d’un bail ou la constitution d’une société, elles ont vite été taxées de « braconniers ». Elles créaient une nouvelle forme de concurrence.

En réalité, quel avocat accepte de déposer une requête pour une créance de 50 euros ? Quel notaire gagne à certifier des testaments ? Finalement, même si du côté des institutions représentatives des avocats l’affrontement demeure, les start-up du droit se positionnent surtout aujourd’hui aux côtés des professions juridiques comme des aides à la décision et des facilitateurs de la gestion courante. Pour cela, leur champ d’intervention a beaucoup évolué. Elles ont aussi investi en temps et en capital pour élaborer des logiciels performants de recherche d’informations juridiques, de standardisation des actes, de gestion des équipes et de la facturation, de management des contrats, etc. Pour augmenter leur niveau de productivité, avocats, directions juridiques et entreprises qui en sont dépourvues ont compris l’intérêt de recourir aux technologies que propose le marché et qui utilisent le cloud, le mode SaaS, la blockchain, le machine learning jusqu’à l’intelligence artificielle. Certains cabinets, notamment anglo-saxons, investissent même dans ces start-up en créant des incubateurs, ces dernières bénéficiant ainsi avant leurs concurrents des dernières avancées technologiques. Non seulement le droit a digitalisé ses méthodes de travail, mais il en a fait également un élément stratégique de développement.

En décryptant l’utilisation de la blockchain dans le monde de la prestation juridique, puis en réalisant la synthèse des solutions apportées par les legaltechs tant pour les avocats que pour les directions juridiques, Décideurs Juridiques offre un tour d’horizon des outils modernes de travail à la disposition des professionnels du droit.

Pascale D’Amore

Lire l'intégralité du dossier Legaltechs : le droit 3.0

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Legaltechs : le droit 3.0

FOCUS SUR : 
• La blockchain 
• Le contract management 
• La gestion des cabinets d’avocats 
• La documentation juridique
Sommaire La blockchain, l’alliance du droit et de la technique La gestion d’un cabinet, se recentrer sur l’essentiel "Les cabinets d’avocats sont assez friands des récoltes de données" La documentation juridique, la mutation du knowledge management Une digitalisation à marche forcée
HFW s’installe à Monaco

HFW s’installe à Monaco

La firme britannique, spécialiste du shipping, recrute une équipe de chez Ince & Co pour investir un marché stratégique.

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Quinn Emanuel se prépare au Brexit… en Belgique

Certains avocats britanniques prennent la nationalité belge afin d’être prêts en cas de « no deal ». C’est notamment le cas de Trevor Soames, managing...

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

M&A : Paul Hastings se donne les moyens pour percer à Sao Paulo

Deux associés de Shearman & Sterling, spécialisés en fusions-acquisitions et marchés de capitaux, rejoignent le cabinet américain. La guerre des t...

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Alliance sud-coréenne pour Dentons

Dentons se rapproche de Lee International, un cabinet sud-coréen de premier plan à Séoul.

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

Corruption : de la perception à la réalité dans l’Union européenne

En juillet, la Commission européenne a publié une étude sur la corruption, qui présente la perception de la corruption par les citoyens ainsi que les...

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Eversheds Sutherland s’installe à San Diego

Deux semaines après l’annonce de l’ouverture d’un bureau à San Diego, Eversheds Sutherland recrute une équipe en IP.

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message