Davos, reflet des inégalités entre hommes et femmes

Comme l’an dernier, le Forum économique mondial de Davos a fait du harcèlement et de l’égalité salariale ses priorités. Problème, les femmes ne représentent que 21 % des participants.

Comme l’an dernier, le Forum économique mondial de Davos a fait du harcèlement et de l’égalité salariale ses priorités. Problème, les femmes ne représentent que 21 % des participants.

Pour cette nouvelle édition qui se tient du 23 au 26 janvier, le Forum économique mondial est fier d’annoncer que sept personnalités féminines participeront aux tables rondes. Parmi les heureuses élues, on retrouve notamment deux françaises, Christine Lagarde, la directrice générale du Fonds monétaire international, et Isabelle Kocher, la patronne du groupe Engie. Sharan Burrow, la secrétaire générale de la Confédération internationale des syndicats, Erna Solberg, la Première ministre norvégienne, Fabiola Gianotti, la directrice générale de l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire, Virginia Rometty, P-DG d’IBM, et Chetna Sinha, une activiste indienne, complètent la liste.

217 ans

Un nouveau record qui ne serait caché une autre réalité : les femmes sont sous représentées à Davos. Sur l’ensemble des participants, seulement 21 % sont des femmes. Bien que ce chiffre soit en progression – elles n’étaient que 18 % en 2016 et 20 % en 2017 –, il est encore loin d’être satisfaisant. Aux organisateurs du Forum de montrer l’exemple en invitant plus de femmes. Le constat est d’autant plus terrible que les organisateurs viennent de publier une étude sur les inégalités salariales qui montrent que les écarts se sont accentués en 2017, une première depuis dix ans. Pour Winnie Byanyima, la directrice de l’ONG Oxfam, il faudra « 217 ans pour combler le fossé salarial. » Aux leaders de l’économie mondiale de montrer l’exemple.

VP

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Mirakl, la révolution du e-commerce

Mirakl, la révolution du e-commerce

Le spécialiste des logiciels de création de marketplaces est leader dans son secteur. Une réussite française que son cofondateur et CEO explique par u...

L'Europe accélère... trop tard ?

L'Europe accélère... trop tard ?

Malgré des tours de table de plus en plus ambitieux, l’écosystème technologique européen accuse un sérieux retard sur les géants américains et chinois...

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Quelques mois après une mise à jour de son interface, le site leader dans la recherche de classements et de sociétés poursuit son développement.

Mallorie Sia, l’énergie nouvelle génération

Mallorie Sia, l’énergie nouvelle génération

Cette diplômée de HEC a déjà une belle carrière derrière elle puisque dès ses 25 ans elle cédait son entreprise à Treatwell avant de rejoindre Deliver...

Gafam - BATX. Le marché des empereurs

Gafam - BATX. Le marché des empereurs

Valorisations stratosphériques, chiffres d’affaires dopés par les confinements, politiques publiques en leur faveur, les Gafam et les BATX règnent en...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte