Dataiku lève 101 millions de dollars pour démocratiser l’IA

La start-up basée en France et aux États-Unis a réalisé une nouvelle levée de 101 millions de dollars fin 2018. Cette série C valide la stratégie de démocratisation de l’accès à la big data et à l’IA de Dataiku auprès des entreprises.

La start-up basée en France et aux États-Unis a réalisé une nouvelle levée de 101 millions de dollars fin 2018. Cette série C valide la stratégie de démocratisation de l’accès à la big data et à l’IA de Dataiku auprès des entreprises.

Dataiku s’est imposée en quelques années comme une des pépites françaises de l’intelligence artificielle. Lancée en 2013, la start-up a construit une plateforme d’analyse de données boostée à l’intelligence artificielle, sur laquelle les entreprises peuvent bâtir leur propre outil de gestion des données en achetant une licence d’utilisation. Les applications développées varient selon les besoins des entreprises, et peuvent prendre la forme d’un outil pour optimiser les budgets marketing ou pour mieux anticiper les tendances des marchés. Elle compte aujourd’hui 200 clients dans le monde.

La stratégie de Dataiku est de convaincre toutes les entreprises, grands groupes comme PME, d’utiliser leurs données, aussi massives et diverses soient-elles. A condition que ces acteurs adoptent une démarche collaborative. « Cette plateforme réussit [à utiliser ces données] grâce à une approche cloud très différenciante, qui permet de démocratiser leur traitement et d’impliquer une grande diversité de profils de manière collaborative : Les data scientists, les data ingénieurs, les data analystes, et les business analystes sont capables de travailler ensemble sur une seule et même plateforme pour rapidement établir une vue d’ensemble » explique Adar Zango, de chez Iconiq Capital.

Une start-up éthique

Cette levée de fonds a été menée par le fonds Iconiq Capital. Alven Capital, Battery Ventures, Dawn Capital et FirstMark Capital ont participé également à cette levée de fonds. Elle fait suite à une Série B de 28 millions de dollars menée en 2017. Les fonds levés permettront à Dataiku de se développer à l’international, en renforçant ses équipes basées à New York, Paris, et Londres, et de s’implanter en Allemagne, à Sydney et à Singapour. L’équipe va également pouvoir développer de nouvelles fonctionnalités.

Dans son communiqué de presse, la start-up a également souligné qu’elle prenait en compte les débats actuels autour des problèmes de diversité et de confiance que posent l’intelligence artificielle aujourd’hui. Pour répondre à ces attentes, la start-up a réaffirmé son engagement dans l’éducation aux enjeux et à l’utilisation de l’intelligence artificielle. Elle veut également renforcer la transparence du fonctionnement de ses algorithmes.

 

Par Florent Detroy (@florentdetroy)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Ludovic Le Moan (Sigfox) : « Sigfox peut devenir un protocole dans la maison »

Ludovic Le Moan (Sigfox) : « Sigfox peut devenir un protocole dans la maison »

Le spécialiste de l’IoT est l’invité surprise de Delta, la dernière box internet de Free. Cette percée dans la “maison connectée” via l’opérateur Free...

Huawei dans la tourmente de la 5G

Huawei dans la tourmente de la 5G

Le groupe chinois surprend et inquiète. Accusé d’espionnage par les États-Unis, Huawei est depuis quelques semaines boycotté par plusieurs pays occide...

La voiture du futur selon Uber

La voiture du futur selon Uber

Le succès fulgurant d’Uber ne doit pas faire oublier ses résultats financiers décevants. Alors que le groupe prévoit son entrée en Bourse pour le prem...

Toulouse est-il dans la course du New Space ?

Toulouse est-il dans la course du New Space ?

L’arrivée d’une poignée de start-up américaines décidées à démocratiser l’accès à l’espace secoue une industrie aérospatiale conservatrice. Toulouse,...

Hollywood vs Bollywood : le match

Hollywood vs Bollywood : le match

Bollywood n'est plus destiné à jouer les seconds rôles et affiche ses ambitions. Jusqu'à faire peur à son grand frère américain ?

Top 7 des entrées en Bourse les plus attendues de 2019

Top 7 des entrées en Bourse les plus attendues de 2019

L’année 2019 est en passe de battre le record de 2018 en nombre de licornes introduites en Bourse. Plusieurs de ces géants de la tech valorisés plus d...

SoftBank : une IPO très médiatique à 23,5 MD$

SoftBank : une IPO très médiatique à 23,5 MD$

Essentiellement destinée aux épargnants privés, l’introduction en Bourse de la division « mobile » du géant de la tech a fait l’objet de nombreuses pu...

Xavier Lazarus (Elaia) : « Les meilleurs start-up n’ont pas envie de rester en France »

Xavier Lazarus (Elaia) : « Les meilleurs start-up n’ont pas envie de rester en France »

Le fonds de capital-risque Elaia a récemment doublé de taille afin d’être en mesure de financer les start-up européennes. Il incarne désormais une opt...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message