Danone étend sa participation au capital de Michel et Augustin

Déjà propriétaire de 40 % des actions de Michel & Augustin, le leader mondial des produits laitiers, Danone, devient l’actionnaire majoritaire à 95 %.

Déjà propriétaire de 40 % des actions de Michel & Augustin, le leader mondial des produits laitiers, Danone, devient l’actionnaire majoritaire à 95 %.

Depuis plusieurs années, le géant de l’agroalimentaire lorgne sur Michel et Augustin, la jeune pousse au marketing décalé et à la communication tranchante. La PME française produit et commercialise depuis 2004 des biscuits, des produit laitiers et des boissons. En 2016, le groupe dirigé par Emmanuel Faber avait déjà acté son entrée au capital à hauteur de 40 % par l’intermédiaire de Manifesto Venture, le bras armé de Danone en fusions-acquisitions. Cette opération avait par ailleurs constitué la première acquisition historique du fonds d’investissement corporate. La montée progressive de Danone au capital de Michel et Augustin, qui se termine ce mois-ci avec l’acquisition de 95 % des parts, en fait l’actionnaire majoritaire. Les 5 % restants demeurent entre les mains des fondateurs.  L’opération, dont le montant n’est pas communiqué, est actée puisque Danone confirme que les résultats du « trublion du goût » ont été intégralement consolidés le premier avril 2019. L’année dernière, un article de BPI France faisait déjà part des velléités de Danone de monter au capital de la société fondée par Michel de Rovira et Augustin Paluel-Marmont. Il était alors question d’une valorisation totale de Michel et Augustin comprise entre 75 et 100 millions d’euros. La « tribu » (les employés de la société) n’a cessé de grandir depuis la fondation de l’entreprise en 2004, et compte désormais plus de cent collaborateurs. La PME française, qui fait partie du cercle fermé des fournisseurs de la chaîne de café Starbucks, a réalisé un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros en 2018.

Vente de Earthbound

Le mois d’avril a été fortement mouvementé en M&A pour Danone. En effet, le périmètre de consolidation du groupe a connu deux changements importants en l’espace d’une dizaine de jours. Ainsi, le groupe s’élargit en passant d’une influence notable à un contrôle exclusif de droit sur Michel et Augustin, la PME française devenant une marque à part entière du groupe. Simultanément, Danone cède Earthbound (spécialisé dans les salades bio) au groupe familial américain Taylor Farms. La marque Américaine était entrée dans le périmètre de Danone en 2017 lorsque sa société mère, Whitewave, a été acquise par le groupe pour 12,5 milliards de dollars. La vente d’Earthbound s’inscrit dans une stratégie d’optimisation de l’allocation du capital. Elle permettra notamment d’améliorer les marges opérationnelles courantes. Une nouvelle fois, les montants de la cession n’ont pas été communiqués. Bloomberg a cependant évoqué une somme potentielle de 500 millions de dollars pour l’opération. En 2018, Le leader américain des salades bio a réalisé un chiffre d’affaires de 400 millions de dollars.

 

SA

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

Engouement pour le vintage, essor de l’économie circulaire, désir de se distinguer stylistiquement… Les raisons de chercher à s’habiller dans les sall...

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Construire une vraie stratégie d'entreprise, la mettre en œuvre et évaluer ses performances représentent de vrais défis. Pour réussir chaque étape et...

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Le fabricant américain de semi-conducteurs envisagerait de racheter les anciennes fonderies de son concurrent AMD. En parallèle, le groupe souhaite se...

C. Texier (DLA Piper) : "Il faut commencer à renégocier certains points restés en suspens pendant les périodes de confinement"

C. Texier (DLA Piper) : "Il faut commencer à renégocier certains points restés en suspens pendant le...

Dans un contexte de relance où dirigeants et investisseurs doivent composer avec les refinancements, les réorganisations et les reprises, le chemin es...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte