Daniel Augereau, le self-made-man de l’intérim

Demandez-lui d’évoquer son parcours professionnel et vous vous retrouverez à brosser le portrait type du chef d’entreprise qui réussit. 
Tous les ingrédients sont réunis : la personnalité charismatique, le goût du travail, la vision… Leçon d’entrepreneuriat par Daniel Augereau.

Demandez-lui d’évoquer son parcours professionnel et vous vous retrouverez à brosser le portrait type du chef d’entreprise qui réussit. Tous les ingrédients sont réunis : la personnalité charismatique, le goût du travail, la vision… Leçon d’entrepreneuriat par Daniel Augereau.

« Aller chercher la chance »

Daniel Augereau est un autodidacte. Il s’est lancé très jeune dans le secteur du travail temporaire par goût pour les relations humaines. Il raconte qu’il noircissait sa moustache avec le charbon d’une allumette pour se vieillir un peu, avant de rencontrer des patrons locaux pour les convaincre de lui faire confiance. Il est indispensable de savoir oser pour réussir, dit-il simplement. Oser aller à la rencontre des personnes surtout, ne pas hésiter à aborder celles qui vous impressionnent. Se dire « Tant pis, j’y vais ». Parce qu’il faut « aller chercher sa chance » explique le dirigeant. Bien entendu cette chance n’est rien sans le travail, mais cela va de soi. Le goût du travail doit être « chevillé au corps ». Il faut toujours faire des efforts, beaucoup d’efforts, mais « presque sans y penser » explique-t-il.

Prise de risques et culture familiale

Pour construire un groupe de l’envergure de Synergie, 2,3 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2017, présent dans 16 pays, il lui aura fallu prendre des risques. C’est ainsi qu’il a décidé très tôt de s’étendre à l’international, de parier sur la Chine, alors qu’aucun acteur du recrutement n’y songeait ou plus récemment de faire l’acquisition d’entreprises de service numérique. Mais le discours de Daniel Augereau est aussi empreint de prudence, de gestion maîtrisée. À l’écouter énoncer les préceptes qui le guident, l’expression « gestion en bon père de famille » prend tout son sens. Il évoque ainsi le refus de dépendre trop des grands comptes : 42% du chiffre d’affaires seulement, le reste étant constitué de PME et PMI. La culture familiale du groupe « très humaine » est une source de fierté pour Daniel Augereau qui évoque aussi le goût du travail d’équipe. « C’est comme au football, sourit-il, on ne peut pas compter que sur des individualités ! » 

Vision et convictions

Chef d’entreprise avant tout, Daniel Augereau est aussi un homme de convictions. Il a longtemps pris des engagements politiques et a été pendant dix-huit ans vice-président de la région Pays de la Loire puis conseiller régional. Aujourd’hui il s’anime à l’évocation de l’état du marché du travail français. « Comment est-il possible que les entreprises ne trouvent pas les compétences dont elles ont besoin, alors que nous affichons neuf millions de chômeurs ! » s’insurge-t-il. Il regrette ainsi que les métiers manuels aient été délaissés. À ses yeux, l’une des réponses est dans la formation. Il préconise de miser sur l’apprentissage et d’inciter les entreprises à créer leurs propres écoles par exemple. Une vision moderne.

Marie-Hélène Brissot

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

S.Gaymay-Palczynski (Vinci Facilities) : « Faire autorité en matière de compétences et entretenir un pouvoir d’influence »

S.Gaymay-Palczynski (Vinci Facilities) : « Faire autorité en matière de compétences et entretenir un...

Directrice des Ressources humaines de Vinci Facilities depuis quatre ans, Stéphanie Gaymay-Palczynski doit s’adapter aux spécificités d’un groupe disp...

Le chômage au plus bas en France depuis 2009

Le chômage au plus bas en France depuis 2009

Le taux de personnes sans emploi par rapport à la population active est tombé au plus bas depuis une décennie. Un mouvement entamé depuis 2015 et qui...

C.Margot (Bénéteau) : « Notre groupe est industriel mais requiert un savoir-faire d’artisan »

C.Margot (Bénéteau) : « Notre groupe est industriel mais requiert un savoir-faire d’artisan »

Le groupe Bénéteau, leader de la plaisance, est l’un des employeurs les plus réputés des Pays de la Loire. Corinne Margot, sa DRH, évoque les défis de...

Ruth Cernes (Monster) : "Se réinventer pour se développer"

Ruth Cernes (Monster) : "Se réinventer pour se développer"

Ruth Cernes est depuis peu la dirigeante France et Europe du Sud du moteur de recherche d’emplois Monster. Diplômée en intelligence artificielle, admi...

O.Lajous (BPI Group) : « La gouvernance responsable »

O.Lajous (BPI Group) : « La gouvernance responsable »

Olivier Lajous, Amiral et ancien DRH de la marine nationale, maîtrise les problématiques de management et de leadership. C'est désormais en qualité de...

E.Perrier (Viseo) : « Après 3 mois d'ancienneté, un collaborateur peut devenir actionnaire»

E.Perrier (Viseo) : « Après 3 mois d'ancienneté, un collaborateur peut devenir actionnaire»

Viseo, ESN de 2 200 salariés double de taille tous les 4 ans. Croissance interne, rachats, management, formation, FCPE… Son cofondateur Éric Perrier r...

Sexisme au travail : les entreprises à la traîne

Sexisme au travail : les entreprises à la traîne

En 2018, la vague MeToo a placé le harcèlement sexuel sous le feu des projecteurs et libéré la parole des femmes sur la réalité des agissements sexist...

L'innovation RH dans nos territoires : focus sur la région Auvergne-Rhône-Alpes

L'innovation RH dans nos territoires : focus sur la région Auvergne-Rhône-Alpes

Parcours d’évolution au sein de l’entreprise, accompagnement du changement, QVT, transparence des salaires … ces DRH d’entreprises basées en Région Au...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message