Damien Billard (Le Noble Age) : « Nous avons vocation à intervenir sur la plupart des parcours de santé »

Damien Billard accompagne avec brio la croissance du groupe familial coté, le Noble Age. Il revient sur ses derniers challenges.

© Leaders League

Damien Billard lors de la remise de prix des Trophées Leaders de la Finance

Damien Billard accompagne avec brio la croissance du groupe familial coté, le Noble Age. Il revient sur ses derniers challenges.

Décideurs. Vous avez mené un grand plan de transformation de la structure financière de l’entreprise. Quels étaient les principaux enjeux et difficultés ?

Damien Billard. L’objectif était d’adapter la structure financière de Noble Age à son modèle économique, aux besoins du plan de développement et à la taille croissante du groupe. Parallèlement, il s’agissait d’optimiser ses conditions (coût, garanties, fonctionnement) et la documentation attachée, bancaire ou de marché. Nous avons dû réaliser concomitamment trois opérations – crédit syndiqué, placement privé et billet de trésorerie – pour y parvenir ! Ce ne fut pas de tout repos, mais nous y sommes arrivés ! Nous avons d’ailleurs reçu le prix d’opération de financement par dette 2015 remis par Option Finance aux Rendez-vous de l’Économie. Tout cela a permis d’aboutir à une première syndication bancaire (RCF) fédérant onze banques avec un engagement de crédit de 150 millions d’euros ; une émission inaugurale de billets de trésorerie plafonnée à 120 millions d’euros ; un premier placement privé (Euro PP) émis pour 51,2 millions d’euros souscrit par de grands institutionnels ; l’extinction de lignes bilatérales bancaires peu flexibles pour 105 millions ; et le remboursement par anticipation de la souche obligataire d’Ornane de 50 millions d’euros dont l’échéance intervenait en janvier 2016.

 

Quelles sont les ambitions du groupe pour les prochaines années ?

Historiquement, le groupe était constitué de maisons de retraite médicalisées. Nous avons pris un virage vers des offres complémentaires, notamment en matière de soins de suite et rééducation (SSR) et d’hospitalisation à domicile (HAD) représentant aujourd’hui près de 40 % du CA contre 10 % il y a cinq ans. Nous avons donc vocation à intervenir sur l’ensemble des parcours de santé à l’exception des soins cliniques hospitaliers. D’ici 2020, le groupe vise dans chaque région d’installation à obtenir la taille critique pour être reconnu comme un opérateur de services de référence dans la prise en charge des personnes fragilisées, par tous les interlocuteurs (grand public, professionnels, pouvoirs publics…) et sur nos trois domaines d’intervention.

 

Qu’est-ce qui, selon vous, définit une bonne direction financière ?

C’est une direction tournée vers les métiers, qui optimise au moyen d’un processus d’amélioration continue l’accès aux financements et aux ressources de groupe (cash, ressources SI, conditions et mercuriales achats…), qui anticipe les événements (gestion de l’information prévisionnelle) et manage dans la durée les talents et expertises au service d’une politique financière claire et ambitieuse. La direction financière doit organiser et améliorer de façon linéaire en lien avec le contrôle externe, le système de contrôle interne pour maîtriser les risques et sécuriser les transactions. Enfin, elle s’avère tournée vers les marchés qui promeuvent le business model et valorise le profil du titre en recherchant les financements (capital et dette) aux meilleures conditions.

 

Propos recueillis par Mathieu Marcinkiewicz

 

Bio express :

Damien Billard est en poste chez Le Noble Age depuis 2006, année d’introduction en Bourse du groupe. Il a démarré sa carrière dans des fonctions de contrôleur de gestion industriel et commercial au sein de groupes anglo-saxons (Hewlett-Packard, Mars Incorporated, Virgin Megastores). Il a ensuite rejoint le groupe Suez, avant d’évoluer au sein du groupe Abeo.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Comment faire de la transformation digitale un vecteur de performance ?

Comment faire de la transformation digitale un vecteur de performance ?

Au-delà de l’intégration de nouvelles technologies, la transformation digitale s’accompagne d’une transformation de structure et de culture. D’un modè...

L.Roudil (Econocom) : "La crise a plus que jamais souligné le caractère indispensable des investissements IT"

L.Roudil (Econocom) : "La crise a plus que jamais souligné le caractère indispensable des investisse...

Nommé début 2020 directeur général du groupe Econocom en charge de l’ensemble des activités en France, Laurent Roudil revient sur l’impact de la crise...

Stéphane Bancel, un Français derrière le vaccin contre le coronavirus

Stéphane Bancel, un Français derrière le vaccin contre le coronavirus

À la tête de la biotech Moderna depuis près de dix ans, Stéphane Bancel n’a pas attendu la crise sanitaire pour parier sur une technologie qui, en acc...

Crise Covid : vers un nivellement par le haut des systèmes de santé européens ?

Crise Covid : vers un nivellement par le haut des systèmes de santé européens ?

Face à la menace commune Covid-19, les systèmes de santé européens ont répondu de façon hétérogène. La crise agit comme un révélateur des forces et di...

V. Belot  (Michelin) : “Les données sont la clef du déploiement du CRM digital.”

V. Belot (Michelin) : “Les données sont la clef du déploiement du CRM digital.”

Dévoué depuis plus de vingt ans à divers grands projets de transformation digitale, Vincent Belot participe notamment au déploiement de SAP dans un gr...

D. Gurlé (Symphony) : "Nous garantissons la surveillance des conversations sur WhatsApp et WeChat"

D. Gurlé (Symphony) : "Nous garantissons la surveillance des conversations sur WhatsApp et WeChat"

La fintech californienne Symphony, qui fournit une solution interactive pour faciliter la fluidité sur le marché des transactions financières, a noué...

Les 8 ingrédients d’une transformation digitale réussie

Les 8 ingrédients d’une transformation digitale réussie

Cette crise est un révélateur, s’il en fallait un, de l’impérieuse nécessité d’avoir conduit efficacement sa transformation digitale. Conseil en innov...

Secteur public hospitalier et acteurs privés : pourquoi les opportunités de collaboration sont plus que jamais nécessaires ?

Secteur public hospitalier et acteurs privés : pourquoi les opportunités de collaboration sont plus...

Incontournable dans la crise sanitaire sans précédent que nous connaissons, l’hôpital est un acteur central de notre quotidien pourtant méconnu. Parfo...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte