D. Gurlé (Symphony) : "Nous garantissons la surveillance des conversations sur WhatsApp et WeChat"

La fintech californienne Symphony, qui fournit une solution interactive pour faciliter la fluidité sur le marché des transactions financières, a noué plusieurs alliances avec de grandes banques dont JP Morgan, Goldman Sachs et BNP Paribas, afin de contrôler l’usage des conversations de leurs salariés sur les messageries WhatsApp et WeChat. Un créneau très porteur comme l’explique son fondateur, David Gurlé.

La fintech californienne Symphony, qui fournit une solution interactive pour faciliter la fluidité sur le marché des transactions financières, a noué plusieurs alliances avec de grandes banques dont JP Morgan, Goldman Sachs et BNP Paribas, afin de contrôler l’usage des conversations de leurs salariés sur les messageries WhatsApp et WeChat. Un créneau très porteur comme l’explique son fondateur, David Gurlé.

Décideurs. Quel est l’enjeu de vos alliances récentes avec de grandes banques ? 

David Gurlé. L’un des principaux besoins du secteur financier est d’établir une communication plus efficace et rapide avec le client final. Or aujourd’hui, il existe une multitude de canaux de communication tels que WhatsApp et WeChat et les grandes banques ont du mal à faire respecter l’interdiction de les utiliser dans les salles de marché par leurs traders et plus encore aujourd’hui hors des bureaux en raison de la crise sanitaire. 

"Sans parler de fraude volontaire, des échanges de documents confidentiels peuvent avoir lieu sur ces réseaux"

Les banquiers doivent normalement passer par des canaux surveillés mais ne le font pas. Sans parler de fraude volontaire, des échanges de documents confidentiels peuvent avoir lieu sur ces réseaux. Nous avons donc décidé de nous associer avec Facebook et Tencent pour contrôler les communications et notre réseau Symphony est désormais interconnecté avec celui de WhatsApp et de WeChat. Objectif : sécuriser les échanges et les rendre « compliant », ce que demandent les banques aujourd’hui. Nous agissons en quelque sorte comme un tiers de confiance car nous garantissons la surveillance des conversations.

Quels autres marchés envisagez-vous de conquérir à court terme ?

Ce créneau constitue un véritable relais de croissance pour Symphony pour trois types de marchés : institutionnels (réseaux bancaires), individuels (banques privés) et corporate (les divisions "finance" des entreprises). Nous regardons également de près les messageries iMessage d’Apple et le réseau japonais Line car nous pensons que nos clients vont très prochainement nous demander d’interconnecter notre solution Symphony avec ces deux autres réseaux. Nous sentons que la demande est très forte et sera croissante en 2021. Nous comptons bien capitaliser sur le travail réalisé auprès du marché institutionnel pour aller vers les banques privées et les entreprises car l’enjeu est très important.

Propos recueillis par Anne-Sophie David

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Les recettes du succès de ManoMano

Les recettes du succès de ManoMano

Après une levée de fonds de 110 millions d’euros en 2019 puis de 125 millions l’année suivante, la start-up ManoMano, une marketplace spécialisée dans...

Alan, une nouvelle licorne française est née

Alan, une nouvelle licorne française est née

L’ascension fulgurante d’Alan se poursuit par un nouveau tour de table de 185 millions d’euros, mené par Coatue Management, Dragoneer et Exor aux côté...

Brut poursuit sa révolution médiatique avec BrutX

Brut poursuit sa révolution médiatique avec BrutX

Véritable phénomène de société, le média Brut diffusé sur les réseaux sociaux, qui totalise près de 20 milliards de vues en 2020, débarque à présent s...

Au travail, attention à l’effet Big Brother

Au travail, attention à l’effet Big Brother

Si de nombreux outils permettent de travailler de chez soi ou de gagner du temps, d’autres peuvent servir à espionner les salariés en toute discrétion...

Marketing de crise : les marques s’adaptent

Marketing de crise : les marques s’adaptent

Avec la crise sanitaire, exceptionnelle et imprévue, les grandes marques ont dû réinventer leurs stratégies marketing.

Pour Deliveroo, la crise sanitaire est un jackpot

Pour Deliveroo, la crise sanitaire est un jackpot

Entre les confinements et le télétravail, la livraison de repas à domicile connaît un succès sans précédent depuis maintenant un an. Melvina Sarfati e...

Les ERP, la Covid-19 et le futur vus par Claude-Emmanuel Chapelan

Les ERP, la Covid-19 et le futur vus par Claude-Emmanuel Chapelan

Directeur avant-vente du marché ERP chez Cegid, Claude-Emmanuel Chapelan revient sur les grands enjeux de son secteur d’activité.

Vaccin Covid-19 : le Leem publie une série de vidéos explicatives

Vaccin Covid-19 : le Leem publie une série de vidéos explicatives

Afin de répondre aux incertitudes des Français, le Leem, l’organisation professionnelle des entreprises du médicament en France, publie sur les réseau...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte