Cybersécurité : Orange confirme ses ambitions européennes avec l’acquisition de SecureLink

Orange rachète SecureLink, l’un des plus importants acteurs des services de cybersécurité en Europe, au fonds d’investissement Investcorp pour un montant de 515 M€.

Orange rachète SecureLink, l’un des plus importants acteurs des services de cybersécurité en Europe, au fonds d’investissement Investcorp pour un montant de 515 M€.

Le groupe de télécoms français marque un point de plus dans le domaine de la cybersécurité. En effet, seulement trois mois après l’acquisition de Securedata, Orange s’empare du néerlandais SecureLink. Ces deux acquisitions précisent la volonté du groupe coté de construire un leader paneuropéen de la cybersécurité. Celle de SecureLink devrait se conclure au troisième trimestre avec un accord déjà signé entre Orange et le propriétaire de la société néerlandaise, le fonds d’investissement bahreïnien Investcorp. L’opérateur français s’apprête à acquérir la totalité du capital de l’entreprise pour un montant de 515 millions d’euros. Investcorp cède donc SecureLink après quatre ans d’aventure commune. Daniel Lopez-Cruz, chef du pôle private equity Europe chez Investcorp ajoute : « Depuis notre entrée au capital, SecureLink a plus que triplé son revenu et s’est implantée dans sept pays européens. » La société néerlandaise a généré un chiffre d’affaires de 248 millions d’euros en 2018.

À la conquête du marché européen de la cybersécurité

Dans l’univers ultra concurrentiel des télécoms, Orange n’a pas lésiné sur les moyens en matière de cybersécurité. Orange Cyberdéfense, la branche spécialisée du groupe, enregistrait 303 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Avec l’arrivée de SecureData (50M€ de CA) et SecureLink dans son périmètre de consolidation, la société cotée française double en effet ses activités en la matière (601M€ de CA). Hugues Foulon, Directeur exécutif de la cybersécurité pour Orange vante les qualités du futur géant européen : « La cybersécurité est une priorité importante pour les entreprises de toutes tailles, et les deux facteurs de réussite les plus importants sont la taille et la proximité. [...] Avec l’acquisition de SecureData et de SecureLink, Orange dispose de la plus haute capacité d’anticipation et de défense contre les attaques, ainsi que d’équipes de défense locales sur tous les principaux marchés européens. » Securelink, basée aux Pays-Bas jouit en effet d’une forte présence en Europe du Nord et compte pas moins de 660 salariés répartis dans 14 bureaux. Son arrivée chez Orange permettra au groupe français de se rapprocher des deux champions européens de la cybersécurité : Atos et IBM.

Sandy ANDRIANABIBY

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

E.Stofer (CRPN) : "La qualité de la croissance dépend du commerce mondial"

E.Stofer (CRPN) : "La qualité de la croissance dépend du commerce mondial"

Le directeur de la Caisse de retraite complémentaire du personnel navigant professionnel de l’aéronautique civile, Étienne Stofer, s’exprime sur la co...

Hélène Bourbouloux : la référence

Hélène Bourbouloux : la référence

Rallye, la maison mère de Casino a été placée en sauvegarde. Deux administrateurs ont été nommés. Dont Hélène Bourbouloux. Portrait de l’administratri...

Priorité 2019 du directeur financier : optimisation des processus (4/6)

Priorité 2019 du directeur financier : optimisation des processus (4/6)

À l’issue de l’étude de PwC « Priorité 2019 du directeur financier », nous vous proposons chaque semaine un retour sur l’un des six sujets qui cristal...

Philippe Rey (UMR) : "La croissance mondiale est entrée dans une phase de ralentissement"

Philippe Rey (UMR) : "La croissance mondiale est entrée dans une phase de ralentissement"

Créée en 2002, L'Union Mutualiste Retraite (UMR) est une union de mutuelles spécialisées dans l'épargne retraite. Elle gère près de 9,1 milliards d’eu...

Amazon mène la "série G" de Deliveroo à 575 millions de dollars

Amazon mène la "série G" de Deliveroo à 575 millions de dollars

Avec ce nouveau tour de table, l’entreprise de livraison de repas, a levé au total 1,53 milliard de dollars.

TransferWise, la fintech qui valait 3,5 milliards de dollars

TransferWise, la fintech qui valait 3,5 milliards de dollars

Les cofondateurs de TransferWise ainsi que certains investisseurs historiques cèdent une partie de leurs titres sur la base d’une valorisation qui att...

P. Cénac (C&C Notaires) : "Céder les rênes de son entreprise n’est pas qu’une affaire de fiscalité"

P. Cénac (C&C Notaires) : "Céder les rênes de son entreprise n’est pas qu’une affaire de fiscalité"

Adepte de l’interprofessionnalité, Pierre Cénac est un véritable spécialiste de la transmission d’entreprise. Il nous fait part de son expérience sur...

Alix Bolle (Energy Cities) :  "L’énergie est bien plus qu’une marchandise"

Alix Bolle (Energy Cities) : "L’énergie est bien plus qu’une marchandise"

Créée en 1990, l'association Energy Cities déploie ses actions dans plus de mille villes de trente pays européens par le transfert de savoir-faire et...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message