Cyberattaques : l'hôpital contre-attaque

En 2020, la cybersécurité est devenue un enjeu majeur pour les hôpitaux. Face à la  multiplication des attaques qui menacent de paralyser leur fonctionnement, les SI des établissements de santé prennent la mesure du danger. Faute de moyens pour renforcer leur sécurité informatique,  les pouvoirs publics accélèrent et semblent prêts à s’engager financièrement.

En 2020, la cybersécurité est devenue un enjeu majeur pour les hôpitaux. Face à la multiplication des attaques qui menacent de paralyser leur fonctionnement, les SI des établissements de santé prennent la mesure du danger. Faute de moyens pour renforcer leur sécurité informatique, les pouvoirs publics accélèrent et semblent prêts à s’engager financièrement.

L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) a révélé qu’en 2020, 27 centres hospitaliers avaient été la cible d’une cyberattaque, et ce, en pleine crise sanitaire. En  2021, c’est  une  attaque  par  semaine que l’ANSSI comptabilise. Les centres hospitaliers de Dax ou encore de Villefranche-sur-Saône  font parties des victimes. Une situation sans précédent qui, selon Vincent Trély, président fondateur de  l’APSSIS  (Association  pour  la  sécurité des systèmes d’information de santé) réside dans le fait que «  les pirates sont fainéants et les SI hospitaliers beaucoup plus fragiles que ceux de Dassault ou de la Société Générale. Ces attaques peuvent donc rapporter gros  sans trop d’effort !  ». En outre, il ajoute qu’«  un  dossier médical se revend en moyenne 150  dollars l’unitésur le    Darknet. Le moindre hôpital de province en compte environ 100  000  dans leur base. Une attaque avec exfiltration de  ces  dossiers  de patients  peut ainsi leur    rapporter 15  millions de dollars ! Des  officines peuvent également les racheter pour le compte de multinationales en appliquant dessus des algorithmes pour en tirer  de l’information  fine  utile  dans une démarche business  ».  

Un investissement massif et  un accompagnement renforcé

À l’instar de l’usine 4.0, l’hôpital s’est aussi largement modernisé. Dossier patient informatisé (DPI) et stocké dans le cloud, imagerie médicale, robotique médicale ou même gestion des bâtiments, la technologie s’est invitée à l’hôpital. Une modernisation qui se traduit par l’intégration massive du numérique et du tout connecté. «  Désormais, au sein d’un hôpital, 100  % ou presque des fonctions métiers sont numérisées,  poursuit Vincent Trely. La surface informatique est donc beaucoup plus étendue qu’il y a quelques années, ce qui explique que la santé soit devenue une cible pour les cyberpirates depuis 2018  au travers de ransomware ou de vol  d’informations médicales.  »   Pour tenter de stopper cette menace et limiter  les  risques,  le  gouvernement  a annoncé un vaste plan d’investissement pour renforcer la cybersécurité des hôpitaux et  des centres  hospitaliers français.

350 millions d’euros seront spécifiquement dédiés au renforcement de la cybersécurité de ces structures

Le Ségur de la santé a ainsi prévu une enveloppe de 2 milliards d’euros d’investissements pour accélérer la numérisation des établissements de santé et médico-sociaux. Ils doivent notamment permettre d’accompagner leur transition numérique, de moderniser les systèmes d’information existants, et de renforcer leur interopérabilité, leur convergence et leur sécurité. Dans ce cadre, 350 millions d’euros seront spécifiquement dédiés au renforcement de la cybersécurité de ces structures.

En  plus  de  ce  montant,  la stratégie nationale pour la cybersécurité, annoncée par le gouvernement le 18  février 2021, a attribué à l’ANSSI une enveloppe budgétaire de 136  millions  d’euros  pour  renforcer celle de l’État.  Un budget déjà dédié auquel 25  millions d’euros seront spécifiquement consacrés à la sécurisation des établissements de santé pour la réalisation d’audits  afin de les accompagner dans leur démarche de «  cybersécurisation  ».

Anne-Sophie David

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Guide Santé, Pharmacie & biotechnologies 2021

Retrouvez notre dossier issu du guide-annuaire Santé, pharmacie et biotechnologies 2021.
Sommaire
Quels espoirs de traitements contre la Covid-19 ?

Quels espoirs de traitements contre la Covid-19 ?

Alors que la campagne de vaccination bat son plein, l’arsenal thérapeutique reste limité contre la Covid-19. Si aucun traitement n’a encore été valid...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Investir dans BioNTech avant la pandémie rapporte gros. Ce n'est pas Thomas Strüngmann qui dira le contraire. Le vaccin anti-covid développé par la fi...

Skema Business School et Mines ParisTech lancent une formation certifiante en data science et IA for business

Skema Business School et Mines ParisTech lancent une formation certifiante en data science et IA for...

Skema Business School et Mines ParisTech / PLS Executive Education s’associent dans la création d’un programme de formation en ligne certifiant en dat...

Mirakl, la révolution du e-commerce

Mirakl, la révolution du e-commerce

Le spécialiste des logiciels de création de marketplaces est leader dans son secteur. Une réussite française que son cofondateur et CEO explique par u...

La Tech européenne en infographie

La Tech européenne en infographie

Étoiles montantes technologiques, potentielles entrées en Bourse, financements... Découvrez quatre infographies pour en savoir plus sur ces pépites du...

Retrouvez les classements issus du Guide Santé, Pharmacie & Biotechnologies 2021

Retrouvez les classements issus du Guide Santé, Pharmacie & Biotechnologies 2021

Après plus de trois mois d'enquête, la rédaction de Décideurs a le plaisir de vous partager ses classements des meilleurs professionnels spécialisés e...

S. Hersan (Vestiaire Collective) : "Encourageons les marques à obtenir la certification B Corp "

S. Hersan (Vestiaire Collective) : "Encourageons les marques à obtenir la certification B Corp "

Quatre millions de tonnes de textiles, neufs ou usagés, sont jetés chaque année. Pour lutter contre la surconsommation et le gaspillage, certaines ent...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte