Cryptomonnaie : ils sont fous ces Gaulois ?

Trois jeunes entrepreneurs se sont lancé le pari fou de créer une cryptomonnaie 100 % française baptisée Cryptogaule. Ayant séduit une vingtaine de commerces en une semaine, ils espèrent rapidement couvrir un tiers du marché. Explications.

Trois jeunes entrepreneurs se sont lancé le pari fou de créer une cryptomonnaie 100 % française baptisée Cryptogaule. Ayant séduit une vingtaine de commerces en une semaine, ils espèrent rapidement couvrir un tiers du marché. Explications.

En matière de cryptomonnaie, la France est très en retard. Trois jeunes, Julien Trottier, Jonathan Jedrasiak et Damien Morales profitent de cette opportunité pour lancer leur propre cryptomonnaie. Ils veulent même aller plus loin : l’imposer comme moyen de paiement en lançant leur carte bancaire.

Mais quel est leur business model ? Dans un premier temps, Crypto Gaule a été financé par fonds propres. Une ICO (initial coin offering) est actuellement en cours et devrait permettre de lever entre 5,5 millions d’euros et 28 millions au maximum. Pour atteindre ces objectifs, Crypto Gaule devra séduire aussi bien les investisseurs que le grand public. « Nous voulons que les Français participent et fassent partie intégrante de notre écosystème » explique le président Jonathan Jedrasiak. La jeune société a d’ores et déjà choisi son provider de carte pour que, d’ici à 2019, Cryptogaule devienne « une véritable monnaie francophone » mais surtout qu’elle génère des revenus pour la société.

Innovation

Les trois fondateurs ont mis toutes les chances de leur côté. En créant leur propre blockchain, ils possèdent un système fermé qu’ils contrôlent, et assurent ainsi leur indépendance. Celle-ci est capable de 57 transactions par seconde, l’objectif étant d’atteindre le million par l’intégration de technologies. Mais l’innovation n’est pas que technologique, elle est aussi sociale au travers d’une plate-forme d’e-learning. Pour Jonathan Jedrasiak, « la création de la plate-forme éducative est destinée à sensibiliser le grand public à la technologie de la blockchain et les cryptomonnaies de manière générale. » Carte de paiement, plate-forme d’e-learning, création d’une blockchain : les fondateurs redoublent d’imagination pour rendre leur produit commercialisable et rentable. Pourtant, insiste Yann Sparfel, il s‘agit « autant de vendre une solution technique, qu’une philosophie », pour se démarquer ils doivent « faire rêver ». L’objectif étant, que « dans les cinq à dix prochaines années, autour de 300 000 commerces français utilisent le Cryptogaule » plaide Julien Trottier. Alors sont-ils fous ces gaulois ? Rendez-vous en 2019.

Morgane Al Mardini 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Changement de gouvernance chez BPI Group

Changement de gouvernance chez BPI Group

L’amiral Olivier Lajous prend les fonctions de directeur général du groupe BPI et remplace ainsi Sabine Lochmann.

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

Éolien en Mer : coupe drastique dans les subventions

L’État a annoncé avoir renégocié à la baisse sa participation financière des les projets de développement de l’éolien de mer. Cette négociation concer...

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent illégaux »

Maurice Schulmann (Groupe Partouche) : « En France, les jeux de casino en ligne payants demeurent il...

Souffrant d’une image sulfureuse, le secteur des jeux de hasard est extrêmement régulé et les acteurs les plus dynamiques peinent à innover dans ce co...

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Asmodée : grosse plus-value pour Eurazeo ?

Le fabricant et distributeur français de jouets et de cartes est en passe d’être revendu par Eurazeo. Quatre fonds et un industriel sont encore en lic...

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

D. Roussellier (Sncf) : «Faire des acteurs RH les vecteurs d’un changement de culture»

Delphine Roussellier pilote l’université RH de la SNCF, le centre de formation des acteurs RH de l’ensemble du groupe SNCF, qui réunit 270 000 perso...

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Union Européenne: un tiers d’énergies renouvelables d’ici 2030

Après deux années de débat interne, les institutions européennes se sont mises d’accord sur les objectifs énergétiques à atteindre sur la prochaine dé...

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de chacun »

J-F. Boulier (AF2i) : « Il est nécessaire de déterminer une ligne commune, regroupant le meilleur de...

Nommé l’an dernier au poste de président de l’Association française des investisseurs institutionnels (AF2i), Jean-François Boulier met un point d’org...

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

KKR s’offre les tours télécoms d’Altice

Dans les tuyaux depuis de nombreux mois, la vente de 49,99 % des tours télécoms se fait au profit du fonds « infra » de la société d’investissement am...

Lire plus d'actualités
s'abonner

Nous ne commercialisons pas vos adresses mail à un tiers.
Nous conservons vos informations personnelles afin de vous adresser les contenus et services que vous avez demandés.
Vous pouvez vous désinscrire à tout moment, simplement et rapidement.

Ne plus afficher ce message