Crise sanitaire : une nouvelle solution de résolution des litiges

Norton Rose Fulbright lance NRF Covid Resolve, une solution digitale pour la résolution accélérée de litiges liées au coronavirus.

Norton Rose Fulbright lance NRF Covid Resolve, une solution digitale pour la résolution accélérée de litiges liées au coronavirus.

Le cabinet d’affaires international Norton Rose Fulbright annonce la création d’un outil digital proposant un cadre juridique et un mode de résolution accélérée des litiges liés à la crise sanitaire : NRF Covid Resolve. Cette initiative répond du constat commun des entreprises, du gouvernement, des magistrats et experts du droit dans la nécessité de trouver une nouvelle approche de la résolution de différends liés à la crise du covid-19 de plus en plus prégnants.

Plusieurs choix

La solution peut être utilisée dans le cadre de litiges entre entreprises ou intra-groupes, relevant aussi bien du droit civil que de la common law. Plusieurs choix se présentent aux parties : opter pour une médiation, une médiation suivie d'un arbitrage ou pour un arbitrage. Le médiateur et l’arbitre sont choisis parmi un panel convenu à l’avance de spécialistes indépendants du secteur, disponibles via la plateforme.

NRF Covid Resolve a été développée par des avocats spécialisés du contentieux et de l’énergie et avec la collaboration de concepteurs de solutions et développeurs de NRF Transform, le centre technologique et d’innovation du cabinet. L’outil permet aux juristes d’entreprise de prendre en charge l’intégralité des procédures sans avoir besoin de mandater un conseil externe. La plateforme est déployée dans un premier temps pour les acteurs du marché de l'énergie avec une volonté d’étendre l’utilisation du service à d’autres secteurs de l’économie.

Depuis plusieurs semaines déjà, des initiatives semblables ont vu le jour pour faire face à l’augmentation de différends liés à la crise sanitaire. Les cabinets Jeantet et 1804, en partenariat avec le CMAP, lançaient une offre d’arbitrage destinée à résoudre les litiges locatifs opposant bailleurs et preneurs de baux commerciaux. Le fondateur du cabinet Alyanakian Avocats, Jean-Vasken Alyanakian, annonçait tout récemment la création de la solution #Médiation 3.0. Paris Place de Droit, en partenariat avec le Cercle Montesquieu, l’AFJE et le barreau de Paris proposait quant à eux la mise en place de Tierce-conciliation, un dispositif extra-judiciaire d’urgence et de conciliation uniquement dédié aux entreprises en difficultés.

Marine Calvo

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Marguerite Brac de La Perrière rejoint Lerins & BCW

Marguerite Brac de La Perrière rejoint Lerins & BCW

Après dix années passées au sein du cabinet Alain Bensoussan Lexing dans lequel elle a créé puis dirigé le département santé numérique, Marguerite Bra...

Matthieu Grollemund arrive chez Hogan Lovells

Matthieu Grollemund arrive chez Hogan Lovells

Matthieu Grollemund, ancien co-directeur du département corporate de Baker McKenzie, rejoint Hogan Lovells accompagné de son équipe. Sa pratique du pr...

Renforts en corporate chez Jeantet

Renforts en corporate chez Jeantet

Stephen Walters rejoint Jeantet en qualité d'associé. Accompagné de son équipe, il consolidera la pratique internationale du pôle corporate du cabinet...

Lacamp Avocat vise les contentieux franco-chinois

Lacamp Avocat vise les contentieux franco-chinois

Louis Lacamp lance Lacamp Avocat, une structure consacrée à la résolution des litiges commerciaux français et chinois.

Le costume sur mesure de Julie Couturier

Le costume sur mesure de Julie Couturier

Celle qui a revêtu la robe d’avocat le 1er mars 1995 portera à partir du 1er janvier 2022 l’habit de bâtonnier de Paris. Pas question cependant pour J...

Geoffroy Goubin devient associé chez Bougartchev Moyne

Geoffroy Goubin devient associé chez Bougartchev Moyne

Première cooptation pour le cabinet spécialiste de la défense pénale et du contentieux des affaires Bougartchev Moyne Associés : Geoffroy Goubin est p...

L’article R.442-1.a du Code de l’urbanisme a-t-il encore un avenir ?

L’article R.442-1.a du Code de l’urbanisme a-t-il encore un avenir ?

Peut-on encore se dispenser d’un permis d’aménager ou d’une déclaration préalable pour diviser un terrain en vue d’une opération immobilière important...

Nouvelle équipe en immobilier chez Altana

Nouvelle équipe en immobilier chez Altana

Altana accueille l’avocate spécialiste du droit immobilier Amélie Pinçon accompagnée de quatre de ses collaboratrices.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte