À quels changements aspirent les PME ?

Selon une étude publiée le 21 juillet par HSBC, les entreprises françaises n’attendent pas la fin de la crise pour entamer leurs restructurations. D’ores et déjà, 60 % d’entre elles annoncent vouloir investir dans la technologie durant les cinq prochaines années.

Selon une étude publiée le 21 juillet par HSBC, les entreprises françaises n’attendent pas la fin de la crise pour entamer leurs restructurations. D’ores et déjà, 60 % d’entre elles annoncent vouloir investir dans la technologie durant les cinq prochaines années.

C’est un chiffre qui montre l’ampleur de l’impact de la Covid-19 sur l’économie. En France, selon une étude publiée le 21 juillet par HSBC, 98 % des PME déclarent avoir été touchées par la crise. L’Hexagone ne fait malheureusement pas figure d’exception puisque ce constat est partagé par 98 % des entreprises dans le monde. Si 80 % des PME françaises estiment qu’elles étaient préparées pour affronter cette tempête et bien que "seulement" 2 % d’entre elles craignent pour leur survie à long terme, les sociétés souhaitent activer dès maintenant des changements afin de renforcer leur agilité.

Au-delà des critères financiers

 "Les entreprises n’ont pas attendu la fin de la crise pour enclencher leur reconstruction : elles ont déjà engagé des changements opérationnels importants pour devenir plus résilientes après avoir constaté que leurs plans d’urgence n’étaient pas assez robustes pour faire face à la pandémie", commente Jacques Sourbier, directeur de la Banque d’Entreprises (CMB) HSBC France. Interrogées sur les leviers de résilience, les entreprises de l’Hexagone s’appuient sur la valorisation des clients (46 %), le bien-être des employés (44 %), l’adaptation rapide aux événements extérieurs (42 %) et sur un bilan financier solide (39 %).

D’ailleurs, "malgré le confinement, la forte augmentation du télétravail et l’éloignement entre les entreprises et leurs clients, l’étude montre un rapprochement des collaborateurs entre eux mais aussi des firmes avec leurs consommateurs", souligne l’enquête "Navigator" menée en mai. Ainsi, 77 % des PME françaises se sont-elles senties plus proches de leurs partenaires stratégiques/de la chaîne d'approvisionnement, 73 % de leurs employés et 72 % de leurs clients.

Les freins

De nombreuses contraintes ont toutefois été identifiées par les entreprises quant à leur volonté de devenir plus résilientes. Pour 34 % des PME françaises, le moral des employés se révèlera être un facteur déterminant, tout comme le maintien d’un flux de trésorerie (26 %) et leur capacité à informer leurs collaborateurs sur les nouvelles façons de travailler (23 %). 

Technologie et innovation

La principale priorité des entreprises pour les années à venir sera d’investir dans la technologie et l’innovation : 60 % d’entre elles comptent s’y atteler au cours des cinq prochaines années. Ainsi, 62 % des entreprises considèrent que l’utilisation d’outils de rencontre et de collaboration virtuelle deviendra une pratique commerciale courante. Enfin, les questions de développement durable restent aussi importantes pour les PME. Plus de la moitié porte une attention égale (24 %) ou plus forte (30 %) aux sujets de durabilité après la crise.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M. Agache Durand (Groupama AM) : "Investir sur les marchés financiers est créateur d’emplois"

M. Agache Durand (Groupama AM) : "Investir sur les marchés financiers est créateur d’emplois"

Dans un environnement économique et financier marqué par la crise de la Covid-19, les sociétés de gestion ont montré une certaine résilience. Si Mirel...

Stéphane Boujnah (Euronext) : "Quand on a un projet ambitieux avec un plan cohérent et clair, on gagne"

Stéphane Boujnah (Euronext) : "Quand on a un projet ambitieux avec un plan cohérent et clair, on gag...

Après l’annonce de la signature d’un accord pour l’acquisition du groupe Borsa Italiana, Euronext s’impose encore dans le paysage boursier européen. S...

J.-D. Bachot (Fidelity International) : "L’ESG s’invite dans tous les conseils d’administration"

J.-D. Bachot (Fidelity International) : "L’ESG s’invite dans tous les conseils d’administration"

2020 a confirmé la montée en puissance de la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance dans les décisions d’investissem...

D'épicier à milliardaire, l'incroyable destin d'Ilson Mateus

D'épicier à milliardaire, l'incroyable destin d'Ilson Mateus

La plus importante introduction en Bourse brésilienne de 2020 est signée Ilson Mateus. Ce self-made-man, parti d’une simple épicerie en 1984, est aujo...

Louis Margueritte (Ciri) : "Le prochain enjeu sera celui de la taille des bilans"

Louis Margueritte (Ciri) : "Le prochain enjeu sera celui de la taille des bilans"

Bras armé de l’État dans l’aide aux entreprises de plus de 400 salariés, le Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) voit sa mis...

La crise sanitaire, catalyseur de la digitalisation des acteurs du wealth management ?

La crise sanitaire, catalyseur de la digitalisation des acteurs du wealth management ?

Attendue depuis plusieurs années mais souvent réalisée a minima, la digitalisation du Wealth Management redevient une priorité absolue dans le context...

Inégalités de genre : imposer les femmes à la table des discussions

Inégalités de genre : imposer les femmes à la table des discussions

Les femmes paient le prix fort de la pandémie. Pour limiter le recul déjà constaté en matière d’égalité, le Women’s Forum plaide pour une inclusion pl...

Éric Lombard (Caisse des dépôts) : "Il est possible de faire de l’industrie efficace et compétitive en France"

Éric Lombard (Caisse des dépôts) : "Il est possible de faire de l’industrie efficace et compétitive...

Dans le cadre du plan de relance, la Caisse des dépôts investira 26 milliards d’euros en fonds propres. Son directeur général, Éric Lombard, qui prési...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte