Crise Covid : vers un nivellement par le haut des systèmes de santé européens ?

Face à la menace commune Covid-19, les systèmes de santé européens ont répondu de façon hétérogène. La crise agit comme un révélateur des forces et difficultés. L’Europe devra engager une réflexion sur la qualité et l’efficience de ses dispositifs sanitaires, et pousser à leur harmonisation par le haut.

Face à la menace commune Covid-19, les systèmes de santé européens ont répondu de façon hétérogène. La crise agit comme un révélateur des forces et difficultés. L’Europe devra engager une réflexion sur la qualité et l’efficience de ses dispositifs sanitaires, et pousser à leur harmonisation par le haut.

Le cabinet nordmann, en développant une activité à Stockholm baptisée European Healthcare Consulting, contribuera à diffuser les réflexions, bonnes pratiques et innovations tant en France et en Suède, qu’à l’échelle européenne.

Confrontés à une menace similaire, la performance face à la Covid est hétérogène entre des pays d’Europe du nord ayant réussi à mieux maîtriser l’épidémie que les pays latins (France, Italie, Espagne) ou anglo-saxons (Angleterre, Irlande). Les restrictions mises en œuvre ont pourtant été moins sévères et moins durables.

 

L’explication autour de biais culturels ou des comportements individuels ne semble pas suffisante. La Suède présente par exemple cet été un taux de mortalité supérieur à la France. Or la France dépasse depuis cet automne la Suède, alors même qu’elle impose le masque dans les lieux clos (juillet), puis les lieux ouverts (août), et enfin aux enfants de plus de 6 ans (novembre), tandis que les scandinaves n’émettent aucune recommandation autour du masque même en espaces clos.

La question des moyens hospitaliers a été largement débattue pendant le Ségur de la Santé cet été, au détriment d’autres questions, notamment l’organisation sanitaire et l’efficience hospitalière : place de la médecine de ville, médicalisation des lieux de vie des personnes âgées, développement de prises en charge de soins continus par organe, territorialisation et médicalisation de la gouvernance hospitalière… La France consacre ainsi 11,2% de son PIB dans la santé sans que ces moyens importants ne soient considérés comme suffisants par la majorité des professionnels ou citoyens. A l’exception de la Suisse, ce taux est supérieur à tous les pays de l’OCDE en 2018. Les effectifs consacrés à la santé en France ont cru significativement depuis les années 2000 (Entre 2000 et 2016 : +26% de médecins et infirmiers, ou encore +19% de l’emploi total hospitalier). Cette progression des moyens humains et financiers se poursuit en France depuis le Ségur.

L’efficience des systèmes de santé est en réalité hétérogène. Les pays d’Europe du nord sont les plus performants, tandis que les pays d’Europe centrale ont engagé un rattrapage de plus en plus visible. A l’inverse, les choix retenus depuis une quinzaine d’années semblent avoir déstabilisé l’offre de soins dans plusieurs pays d’Europe occidentale, en particulier la France.

 

L’Union Européenne, mais aussi les acteurs privés, peuvent jouer en rôle en contribuant au nivellement par le haut des systèmes de santé dans l’ensemble des pays européens. Le cabinet nordmann et son partenaire European Healthcare Consulting identifient 7 défis communs  : Prise en charge du vieillissement ; Prévention des maladies ; Développement de nouvelles thérapeutiques (thrombectomie, …) ; Renforcement du numérique en santé (télémédecine, med-tech, IA, …) ; Gestion des épidémies (COVID-19, COVID-20, COVID-21, …) ; Optimisation des hôpitaux ; Soutenabilité financière du système de santé.

Ce partenariat sera l’occasion de diffuser en Europe l’excellence française dans le domaine sanitaire et médical, mais aussi de s’inspirer des réussites nordiques. L’exemple suédois peut notamment retenir l’attention des décideurs publics : Un maillage original de son territoire entre offre de proximité et offre hospitalière ; Un développement exceptionnel de la télémédecine ; Des solutions médicales innovantes ; Un effort de prévention visant à maintenir la population en bonne santé. 

Les cabinets nordmann (Paris) et European Healthcare Consulting (Stockholm) s’adressent à la fois aux acteurs publics ou privés sur des réflexions de stratégies en santé, d’organisations hospitalières et d’innovations. Ils interviennent dans le cadre de missions de conseil et d’accompagnement de projets.

Jean-Pierre Nordmann et Océane Evrard, associés du cabinet nordmann et European Healthcare Consulting.

 

Sources

- Le Monde du 11 novembre 2020 : « Pour Anders Tegnell, penser que le masque est (notre) salut est assez dangereux. La France est souvent citée comme l’exemple à ne pas suivre ».

- “Perinatal care in France: Is the Swedish model possible?” J. Sizun, C. Casper, N. Ratynski, G. Gremmo-Feger

- Voir le rapport du Sénat français : “Protection de la santé des travailleurs au Danemark et en Suède”

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

T. Hulot (Merck) : " L'accès à la technologie et à l’innovation médicale est un sujet clef sur lequel la France est en retard"

T. Hulot (Merck) : " L'accès à la technologie et à l’innovation médicale est un sujet clef sur leque...

Fort de ses 25 ans d’expérience au sein du groupe allemand Merck, Thierry Hulot préside la filiale française de l’entreprise depuis 2017. Pharmacien d...

N.Hammer (Critizr) : "91% des retailers interrogés ont déclaré que le coronavirus a eu un impact sur leurs parcours clients"

N.Hammer (Critizr) : "91% des retailers interrogés ont déclaré que le coronavirus a eu un impact sur...

Comment le coronavirus a-t-il remodelé le paysage du retail et les parcours clients en France et au Royaume-Uni ? Quelles prédictions en tirer pour...

Marguerite Brac de La Perrière rejoint Lerins & BCW

Marguerite Brac de La Perrière rejoint Lerins & BCW

Après dix années passées au sein du cabinet Alain Bensoussan Lexing dans lequel elle a créé puis dirigé le département santé numérique, Marguerite Bra...

P.Faure (INPI) : "Le rythme des dépôts de marques est supérieur à 2019 depuis le mois de mai 2020"

P.Faure (INPI) : "Le rythme des dépôts de marques est supérieur à 2019 depuis le mois de mai 2020"

Depuis le début de la crise et grâce à des procédures 100% dématérialisées, l’INPI a su maintenir le lien et accompagner les porteurs de projets innov...

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour nous en ces temps troublés"

F.Fernandez (Groupe PSA) : "Le maintien du lien avec les créateurs et inventeurs est capital pour no...

Le groupe PSA a retrouvé sa place de 1er déposant de brevets en 2019 dans le célèbre palmarès de l’INPI, devant Valéo, Safran, le CEA et Renault, pour...

Big Techs vs Wealth Managers ou David contre Goliath? Le combat ne fait que commencer !

Big Techs vs Wealth Managers ou David contre Goliath? Le combat ne fait que commencer !

À l’heure où les algorithmes des Big Techs régissent les données récoltées et retraitées à des fins patrimoniales, comment les Wealth Techs peuvent ti...

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

L.Levy (Freelance.com) : "Le CDI ne fait plus nécessairement rêver"

Entreprises comme freelances sont souvent à la recherche d’un accompagnement pour sécuriser leurs collaborations. Un soutien que propose Freelance.com...

Palmarès des annonceurs de l'année 2020

Palmarès des annonceurs de l'année 2020

Réuni le 21 décembre dernier, le jury du Grand Prix Les Annonceurs de l'année, a récompensé l’émergence, sous l’aspect corporate et/ ou consumer, dans...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte