Créteil Soleil, préfigurateur du centre commercial de demain selon Klépierre

La foncière Klépierre a inauguré ce 28 novembre l’extension du fleuron de son portefeuille français : Créteil Soleil. Un projet révélateur de la vision du groupe sur le devenir des centres commerciaux. Explications.
L'extension de Créteil Soleil (©D.R.)

La foncière Klépierre a inauguré ce 28 novembre l’extension du fleuron de son portefeuille français : Créteil Soleil. Un projet révélateur de la vision du groupe sur le devenir des centres commerciaux. Explications.

« Nous avons travaillé pendant plus de dix ans avec la mairie pour réaliser l’extension du centre commercial Créteil-Soleil ». Jean-Marc Jestin, président du directoire de de Klépierre, n’a pas boudé son plaisir à l’occasion de l’inauguration des 12 000 m² ajoutés au centre par ses équipes. Les travaux engagés en janvier 2018 ont donné naissance à un écrin de verre et de lumière qui accueille quinze nouveaux restaurants le long d’une « Food Avenue » de près de 4 000 m², ainsi qu’un espace dédié aux événements, six nouvelles salles de cinéma et quinze nouvelles marques. Il s’agit de la première étape d’un projet plus large qui comprend également une rénovation complète du centre existant, prévue pour fin 2020. La métamorphose architecturale a été conduite par le cabinet Ateliers 2/3/4. L’extension et la rénovation représentent au total un investissement d’environ 170 M€. 

« Les centres commerciaux d’aujourd’hui et de demain doivent être des lieux hybrides, estime Jean-Marc Jestin. Les clients ne viennent pas uniquement pour y faire du shopping mais aussi pour se détendre, se former, travailler, passer du temps avec leurs amis… Il est donc crucial de créer des espaces où toutes ses fonctions peuvent être réalisées. C’est pour ça que nous avons créé cette extension. » Le nouvel atrium connecte directement le centre au métro, rendant ainsi aux piétons un espace jusqu’alors occupé par les voitures, et accueillera régulièrement des animations variées pour rendre le mall plus hybride.

« Les nouveaux centres commerciaux doivent également relever des défis environnementaux, locaux et sociaux », ajoute le président du directoire de Klépierre. Le projet d’extension a donc été développé pour décrocher la certification BREEAM mention « excellent ». Et plus globalement, Créteil Soleil a entamé depuis 2013 une réduction de ses consommations d’énergie pour arriver à une baisse totale d’environ 40 % en 2020. « En 2022, le centre sera le premier actif de Klépierre à être neutre en consommation de carbone », révèle Jean-Marc Jestin. Concernant l’ancrage local, la foncière le renforce en travaillant avec des associations, des grapheurs, des danseurs, le MAC de Créteil, le CCN de Crétail et Val de Marne... « Cette dimension est gagnante pour renforcer l’engagement et la fidélité des visiteurs du centre », souligne son président. Et de conclure à propos de l’aspect social : « Nous nous devons d’apporter un vrai plus pour les 21 millions de visiteurs et les milliers d’employés du centre. Cette extension y contribue clairement. » De quoi espérer une nouvelle progression de la fréquentation et peut-être atteindre le cap des 25 millions de visiteurs dans quelques années.

Par François Perrigault (@fperrigault)

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

P. Zivkovic (WO2 – Woodeum) : "Le projet Arboretum est le prototype même du produit post-Covid"

P. Zivkovic (WO2 – Woodeum) : "Le projet Arboretum est le prototype même du produit post-Covid"

Figure de l’industrie immobilière, Philippe Zivkovic, cofondateur et codirigeant avec Guillaume Poitrinal du groupe WO2 – Woodeum, partage ses réflexi...

La veille urbaine du 25 mai 2020

La veille urbaine du 25 mai 2020

Capelli qui cède 911 logements à CDC Habitat pour 183,5 M€, Virtuo qui va développer 70 000 m² sur le port de Marseille Fos, Unofi qui acquiert le fut...

La dépression guette les loyers de l’immobilier d’entreprise

La dépression guette les loyers de l’immobilier d’entreprise

La crise sanitaire va impacter pendant plusieurs mois les fondamentaux qui servent à fixer les loyers des bureaux, des commerces et de la logistique....

La veille urbaine du 22 mai 2020

La veille urbaine du 22 mai 2020

Les déménagements et visites immobilières désormais autorisés en dehors de son département et à plus de 100km de sa résidence, Damien Nerkowski nommé...

La veille urbaine du 20 mai 2020

La veille urbaine du 20 mai 2020

Les AG de copropriété qui pourront se tenir de manière dématérialisée, l'usage du vélo en forte hausse, le lancement du fonds M Capital en France, Mey...

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

S. Fendler (Altixia) : "Il ne faut pas s’attendre à une baisse drastique des prix de l’immobilier"

Malgré les difficultés économiques provoquées par les mesures de confinements imposées pour enrayer l’épidémie de Covid-19, les sociétés de gestion im...

G. Allard (ADI) : "La crise replace la direction de l’immobilier au cœur de la stratégie de l’entreprise"

G. Allard (ADI) : "La crise replace la direction de l’immobilier au cœur de la stratégie de l’entrep...

Alors que les rapports entre les bailleurs et les locataires sont au cœur de l’attention, Gilles Allard, président de l’Association des directeurs imm...

La veille urbaine du 19 mai 2020

La veille urbaine du 19 mai 2020

Le CNCC, Procos et l’Alliance du commerce qui demandent la réouverture des centres de plus de 40 000 m², Beaugrenelle autorisé à ouvrir, Panhard qui r...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message