Création de cabinet : Cartier Meyniel, entre contentieux et arbitrage

Deux anciens avocats de Jones Day, Marie-Laure Cartier et Alexandre Meyniel, s’installent pour proposer une offre en contentieux des affaires et en arbitrage.
Marie-Laure Cartier et Alexandre Meyniel

Deux anciens avocats de Jones Day, Marie-Laure Cartier et Alexandre Meyniel, s’installent pour proposer une offre en contentieux des affaires et en arbitrage.

C’est un cabinet de litigation qui vient d’ouvrir ses portes à Paris. Chez Jones Day, Marie-Laure Cartier exerçait en qualité de counsel et Alexandre était collaborateur senior. Les deux avocats travaillent ensemble depuis 2016. Leur premier dossier en commun : un litige entre Quick et la société turque IFB Gida relatif à la rupture d’un contrat de franchise. Alexandre Meyniel se consacre alors à la procédure d’arbitrage là où Marie-Laure Cartier gère les aspects judiciaires. Se dessine déjà le positionnement de leur future structure : le contentieux commercial et l’arbitrage. Depuis leurs bureaux mitoyens chez Jones Day, ils ont tout le loisir d’élaborer leurs choix pour Cartier Meyniel.

Un service à quatre mains

Marie-Laure Cartier a commencé sa carrière en 1998 chez Clifford Chance aux côtés de Jean-Pierre Grandjean (qui a depuis fondé sa propre boutique, Grandjean Avocats) et Thomas Baudesson. C’est en 2006 qu’elle rejoint Jones Day où elle est promue counsel en 2010 dans l’équipe de Laurent Martinet (désormais chez Dechert). À 47 ans, l’avocate est une spécialiste du contentieux et du pré-contentieux, notamment dans le secteur de la construction. Alexandre Meyniel est quant à lui passé par SLVF (un cabinet qui a fusionné avec Viguié Schmidt en juillet 2017) avant de rejoindre Jones Day en 2016. À 31 ans, celui qui a grandi en Angleterre a été formé par Alexandre de Fontmichel avant que ce dernier n’embrasse la profession de magistrat. Son expérience chez Jones Day lui permet d’approfondir son expertise sur des arbitrages domestiques et internationaux notamment aux côtés de Michael Bühler (qui exerce aujourd’hui chez Orrick Rambaud Martel).

Cartier Meyniel conseille les PME, les industriels et les fonds d’investissement, principalement français, lorsqu’un litige naît en droit de la distribution, de la franchise, commercial, de la construction ou lors de contentieux entre actionnaires. Ils interviennent aussi pour le compte de cabinets d’avocats dépourvus de département litigation. Leur méthode de travail, aussi bien en contentieux judiciaire qu’en arbitrage : proposer un service à quatre mains. Le binôme, dont l’écart d’âge s’ajoute à la complémentarité de leurs expériences et de leurs réseaux, considère que les litiges commerciaux nécessitent la même expertise quelle que soit leur forme, devant le tribunal de commerce ou un tribunal arbitral. Pour l’avenir, les deux fondateurs envisagent de grandir de manière raisonnée pour atteindre une dizaine d’avocats, en accueillant des confrères spécialistes de matières proches des leurs comme le restructuring ou le droit fiscal, voire le fiscal pénal, tout en restant une boutique de litigation.

Pascale D’Amore

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Stephenson Harwood crée un département propriété intellectuelle à Paris

Stephenson Harwood crée un département propriété intellectuelle à Paris

Après presque dix-sept ans passés chez FTPA, Boriana Guimberteau rejoint Stephenson Harwood en tant qu’associée pour y lancer un nouveau département e...

Fidal Paris compte six nouveaux associés directeurs

Fidal Paris compte six nouveaux associés directeurs

Dans le but de renforcer ses bureaux de Paris et d’Île-de-France, Fidal nomme, au sein de différentes équipes, six nouveaux directeurs associés : Paul...

D. Charlet (Anacofi) : "Il faut profiter du "bonus image" créé pendant la crise"

D. Charlet (Anacofi) : "Il faut profiter du "bonus image" créé pendant la crise"

Entre vaccination et réouverture de l’économie, le contexte plus favorable de la situation sanitaire est l’occasion de jeter un regard lucide sur le p...

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

Infhotep réalise une importante augmentation de capital pour le secteur de la legaltech, dont la finalité est de permettre à sa solution de mise en co...

Linda Azizi rejoint Arst Avocats

Linda Azizi rejoint Arst Avocats

Arst Avocats annonce l'arrivée de Linda Azizi en qualité d'associée.

Squire Patton Boggs renforce son pôle concurrence

Squire Patton Boggs renforce son pôle concurrence

Squire Patton Boggs renforce son département droit de la concurrence à Paris en accueillant Erling Estellon en qualité d’of counsel.

Nathalie Roret (ENM) : "De la méconnaissance naît la méfiance"

Nathalie Roret (ENM) : "De la méconnaissance naît la méfiance"

Alors que s’ouvrent les états généraux de la justice, Décideurs Juridiques se tourne vers la profession de juge. Nathalie Roret avait créé la surprise...

Contentieux des affaires : Solène Delafond crée Delafond Avocats

Contentieux des affaires : Solène Delafond crée Delafond Avocats

Après plusieurs années d’exercice au sein des cabinets Rossi Bordes & Associés et Darrois Villey Maillot Brochier, Solène Delafond prend son indép...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte