Création d’un Beauty Hub au sein de la Cosmetic Valley

Un accélérateur d'entreprises ouvrira bientôt ses portes dans le fameux pôle de compétitivité français. Focus sur ce coup de pouce à l'innovation française.

Un accélérateur d'entreprises ouvrira bientôt ses portes dans le fameux pôle de compétitivité français. Focus sur ce coup de pouce à l'innovation française.

Créée en 1994, sous l’impulsion de Jean-Paul Guerlain, la Cosmetic Valley désigne, dans une appellation empruntée à la Silicon Valley, le pôle de compétitivité français de l’industrie cosmétique. Pour conserver l’avantage compétitif historique de la France dans ce secteur, plus de 500 PME mettent en commun leurs savoirs et savoir-faire, en plus des grands noms de cette industrie.

À Chartres, « capitale » de cette Cosmetic Valley, un Beauty Hub ouvrira ses portes en mars. Cet investissement de 1,5 million d’euros permettra de conjuguer un accélérateur spécialisé dans les start-up innovantes de l’industrie cosmétique avec l’ensemble des technologies de pointe (imprimante 3D, machines de prototypage…). Ce projet est financé pour moitié par le programme d’investissement d’avenir (PIA), dédié aux filières stratégiques de l’économie française. Quinze start-up pourront participer à ce programme.  Les appels à candidater se terminent en février. L’innovation est donc fortement encouragée dans le secteur de la parfumerie-cosmétique, car la France doit rester à la pointe des découvertes dans ce domaine en pleine croissance et en pleine mutation.

En effet, la diversification de la clientèle de cette industrie s’opère à mesure que les mentalités évoluent ou que la cosmétique et la parfumerie deviennent accessibles à de nouvelles catégories de population (considérations sanitaires et écologiques, origines ethniques et culturelles…). Rester leader sur ce marché historique implique d’anticiper les attentes des clients et de pouvoir y répondre sans délais et avec la technologie appropriée.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Directeur général de Soitec depuis 2015, il a remis le fabricant de semi-conducteurs sur les rails et compte tripler le chiffre d’affaires du groupe d...

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

La présentation de la nouvelle DS4 début septembre s’est accompagnée de l’annonce d’un passage au 100 % électrique à partir de 2024 de la marque DS. J...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Depuis 1997, les frères Martin développent un groupe de laboratoires d’analyse et de biologie médicale née d’une technologie découverte par leurs pare...

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

L’économie circulaire est au cœur de l’activité d’Econocom, groupe spécialisé depuis 1973 dans les services liés à la transformation digitale. Son fon...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

Adyen, la mondialisation réussie

Adyen, la mondialisation réussie

La fintech dirigée par Pieter van der Does s’adresse aussi bien aux petits commerces qu’aux multinationales. Une stratégie couronnée de succès puisque...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte