Coronavirus. Voici les pays (vraiment) les plus touchés

Infographie. Le nombre de décès liés au Coronavirus est souvent publié en données brutes. Mais que se passe-t-il lorsque l’on calcule le ratio de morts pour 100 000 habitants ? Réponse dans le graphique ci-dessous.

Infographie. Le nombre de décès liés au Coronavirus est souvent publié en données brutes. Mais que se passe-t-il lorsque l’on calcule le ratio de morts pour 100 000 habitants ? Réponse dans le graphique ci-dessous.

C’est devenu une routine macabre. Chaque jour, les médias égrainent le nombre de personnes décédées du Coronavirus pays par pays. Ceux qui comptent le plus de morts sont qualifiés de "martyrs" ou encore "d’épicentre de la pandémie". Bien souvent, les chiffres sont bruts. S’ils sont frappants, ils restent bien souvent biaisés. Pour apporter un éclairage nouveau, Décideurs Magazine a calculé le ratio de morts pour 100 000 habitants.

Avec 51 morts pour 100 000 habitants, la Belgique est le pays le plus touché. Une donnée peu mise en avant.

Avec respectivement 23 660 et 20 453 décès en date du 19 avril, l’Italie et l’Espagne sont les pays qui déplorent le plus de cas mortels. En Italie, cela revient à 39 morts pour 100 000 habitants contre 45 pour l’Espagne. Pour autant, un pays plus petit passe quelque peu sous les radars : la Belgique. Avec 51 morts pour 100 000 habitants, le plat pays est pourtant le vrai homme malade de l’Europe. Dans une indifférence quasi générale…

La France, pour sa part, obtient un ratio de 30 décès pour 100 000 habitants. La Grande-Bretagne (24) et les Pays-Bas (21) arrivent derrière. Ces deux pays ont tardé à confiner et n’ont probablement pas encore atteint le pic épidémique, contrairement à l’Hexagone. Ils ont depuis quelques jours intégré les morts en maison de retraite dans leurs statistiques. Sur le Vieux continent, le bon élève est sans conteste l’Allemagne qui, avec 4 642 morts pour 83 millions d’habitants, peut se réjouir d’un ratio de 5 décès pour 100 000 habitants.

Hors Europe, c’est aux États-Unis que la situation est la plus préoccupante. Les chiffres font froid dans le dos : 760 000 cas de Covid-19 avérés, 41 000 décès, une épidémie non maîtrisée… Pour le moment, le pays de l’Oncle Sam compte 12 cas pour 100 000 habitants. Le ratio était de 7 il y a trois jours. Pourtant, Donald Trump souhaite déconfiner au plus vite et les plages de Floride sont à nouveau accessibles au public depuis ce week-end.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Mais pourquoi les politiques écrivent-ils tous des livres ?

Mais pourquoi les politiques écrivent-ils tous des livres ?

Les années passent et nos responsables politiques publient toujours autant d’ouvrages. Objectifs : se faire connaître, montrer leur expertise, se plac...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

Popularité, l’enfer de Matignon ?

Popularité, l’enfer de Matignon ?

Premier ministre est un poste exposé. Sur les huit prédécesseurs de Jean Castex, six ont quitté Matignon plus impopulaires qu’à leur arrivée. Qui s’es...

D.Fassin (Collège de France) : "En France, les 5% les plus riches vivent 13 ans de plus que les plus pauvres"

D.Fassin (Collège de France) : "En France, les 5% les plus riches vivent 13 ans de plus que les plus...

Si la crise sanitaire a démontré l’agilité du système de santé, elle a également révélé au grand jour les inégalités en matière d’accès aux soins. Tit...

Présidentielle 2022. Qui vote quoi ?

Présidentielle 2022. Qui vote quoi ?

Une droite qui ne parle quasiment plus qu’aux personnes âgées, un président de la République doté d’un socle solide dans toutes les CSP, un RN souvera...

Pegasus, au cœur du scandale

Pegasus, au cœur du scandale

De nombreux États, qu’ils soient considérés comme des dictatures ou des démocraties, utiliseraient un logiciel proposé par la société israélienne NSO...

Florian Philippot, la dérive complotiste

Florian Philippot, la dérive complotiste

Depuis un an, le patron des Patriotes drague sans vergogne l’électorat complotiste en se basant sur les réseaux sociaux. Cette mutation idéologique lu...

David Goodhart, un coup de pied dans les certitudes

David Goodhart, un coup de pied dans les certitudes

Habituellement invisibles, de nombreux emplois manuels ont pris la lumière à la faveur de la crise sanitaire. L’occasion de les réhabiliter estime le...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte