Coronavirus. Quelle est la proportion d'infectés dans le monde ?

Selon les chiffres de l’université John Hopkins, seuls 0,5% des Américains auraient été touchés par le Covid-19. Si la proportion est en réalité plus élevée, l’immunité collective reste une utopie. Ce qui est le cas partout dans le monde.

Selon les chiffres de l’université John Hopkins, seuls 0,5% des Américains auraient été touchés par le Covid-19. Si la proportion est en réalité plus élevée, l’immunité collective reste une utopie. Ce qui est le cas partout dans le monde.

Pour vaincre le coronavirus, deux écoles existent : l’une prône le confinement le temps que l’épidémie disparaisse. Une seconde propose de jouer la carte de l’immunité collective. Objectif : laisser délibérément le virus circuler jusqu’à ce que 65% de la population ait développé des anticorps.

Ce mode de pensée a très vite été abandonné par certains pays comme le Royaume-Uni, la Suède ou les Pays-Bas. Il faut dire que le nombre de morts aurait été trop important pour n’importe quel régime politique. Les projections britanniques faisaient notamment la prévision de 200 000 à 500 000 décès ! Ce qui explique, notamment le revirement stratégique de Boris Johnson qui a confiné sa population, plus tard que la moyenne européenne.

Près de six mois après l’apparition des premiers patients en Chine, aucun pays n’a suffisamment de citoyens infectés pour faire confiance à l’immunité collective. En nombre absolu, les États-Unis comptent le plus de cas diagnostiqués : 1 450 000. Ce qui correspond seulement à 0,45% de la population. Les pays les plus "touchés" sont l’Espagne (0,5%) et la Belgique (0,46%).

Certes, ces chiffres sont probablement plus élevés puisque la majorité des patients atteints du Covid-19 sont en réalité asymptomatiques. Malgré tout, le virus n’est pas suffisamment dispersé dans la population. Le cas de la France est à cet égard révélateur. Selon une étude publiée par la revue Science le 13 mai, environ 5% de la population de l’Hexagone serait atteinte avec un pic de 10% dans la région Grand-Est. Loin, très loin du seuil de 65% nécessaire pour atteindre le cap de l’immunité collective.

Lucas Jakubowicz

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

OMS : les 5 success stories

OMS : les 5 success stories

L'Organisation mondiale de la santé joue, depuis sa création, le rôle de chef de file en matière de prise de décisions sanitaires à l'échelle mondiale...

Moon Jae-in et Park Neung-hoo : action... réaction.

Moon Jae-in et Park Neung-hoo : action... réaction.

Sans surprise, le président Moon vient d'être réélu à la tête de son pays ; une victoire – éclatante… - dans laquelle sa gestion magistrale de la cris...

Bill Gates : le visionnaire

Bill Gates : le visionnaire

Le fondateur de la Fondation Bill & Melinda Gates n’a pas attendu la crise actuelle pour réfléchir aux enjeux sanitaires, humains et économiques d...

Personnel soignant : les combattants

Personnel soignant : les combattants

En première ligne de la lutte menée contre la pandémie, sur-sollicités par l’afflux de malades et surexposés au risque de contamination, les médecins...

Donateurs privés et milliardaires : des héros peu discrets

Donateurs privés et milliardaires : des héros peu discrets

Certains des hommes d’affaires les plus éminents du monde - Jack Dorsey, Azim Premji, Andrew Forrest... - ont fait des dons pour lutter contre le coro...

Isolement des malades, le casse-tête français

Isolement des malades, le casse-tête français

Certains pays pratiquent l’isolement des personnes atteintes du Covid-19 qui sont placées en quarantaine dans des hôtels ou à domicile. Le gouvernemen...

Coronavirus au Brésil, le fiasco Bolsonaro

Coronavirus au Brésil, le fiasco Bolsonaro

Le Brésil est le pays du monde où le virus progresse le plus rapidement depuis quelques jours. Pas de quoi alarmer son président qui continue à combat...

Insolite. Quels sont les plats qui ont le plus manqué aux Français pendant le confinement ?

Insolite. Quels sont les plats qui ont le plus manqué aux Français pendant le confinement ?

La crise sanitaire change les habitudes alimentaires des Français. Mais il existe des différences importantes selon l’âge, la zone géographique mais a...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message