Coronavirus : l’Allemagne prêt à mettre 350 milliards d’euros sur la table

Le gouvernement mené par Angela Merkel devrait mettre fin à son orthodoxie budgétaire et organiser un plan de relance de grande envergure.
Angela Merkel

Le gouvernement mené par Angela Merkel devrait mettre fin à son orthodoxie budgétaire et organiser un plan de relance de grande envergure.

L’Allemagne a décidé de sortir l’artillerie lourde pour lutter contre les conséquences économiques et financières de l’épidémie de Coronavirus qui frappe le monde entier. Le pays dirigé par Angela Merkel s’apprête, en effet, à mettre de côté son principe d'orthodoxie budgétaire pour sauver ses entreprises.

Selon Reuters, le gouvernement Allemand envisage de mettre sur la table près de 350 milliards d’euros ! Un montant qui représente environ 10 % du produit intérieur brut (PIB) du pays.

Cette relance, si elle se concrétisait, serait financée par l’émission de dettes nouvelles.

Dans le détail, 150 milliards d'euros seraient financés par le gouvernement, 100 milliards d'euros viendraient d'un fonds de stabilité économique et 100 milliards d'euros seraient attribués par la banque publique KFW, accordant ainsi des prêts à certaines entreprises en difficulté.

Les discussions au sein du gouvernement doivent se poursuivre ce week-end.

AF

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Amazon écope d’une amende historique de 746 millions d’euros pour non-respect du RGPD

Amazon écope d’une amende historique de 746 millions d’euros pour non-respect du RGPD

L’utilisation des données personnelles de ses utilisateurs sans leur consentement pour faire de l’analyse comportementale et du ciblage publicitaire,...

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Adena Friedman, le capitalisme au sang neuf

Depuis qu’elle a pris la tête du Nasdaq en 2017, Adena Friedman en diversifie les activités. Elle mise sur les données et les nouvelles technologies e...

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

Stéphane Pallez : le pari gagnant de la FDJ

À la tête de la FDJ depuis 2014, Stéphane Pallez est parvenue à transformer un ancien fleuron public en entreprise mondialisée et geek.

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

A. Rabec (Kingfisher France) : "L'engouement pour le bricolage pourrait durer une dizaine d'années"

En 2020, Kingfisher France enregistrait des résultats en hausse de plus de 3 % à 5 milliards d'euros. À la tête depuis 2019 de 123 Brico Dépôt et 93 C...

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

Sheryl Sandberg, la femme qui a rendu Facebook rentable

La directrice des opérations a permis au groupe de Mark Zuckerberg d’atteindre des niveaux de performance historiques. Son réseau, mais aussi son expé...

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

La mode gagne ses galons sur le marché de l’art

Engouement pour le vintage, essor de l’économie circulaire, désir de se distinguer stylistiquement… Les raisons de chercher à s’habiller dans les sall...

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Réussir son business plan : l'essentiel à connaître

Construire une vraie stratégie d'entreprise, la mettre en œuvre et évaluer ses performances représentent de vrais défis. Pour réussir chaque étape et...

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Intel pourrait fondre sur GlobalFoundries

Le fabricant américain de semi-conducteurs envisagerait de racheter les anciennes fonderies de son concurrent AMD. En parallèle, le groupe souhaite se...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte