Administrateurs et mandataires judiciaires au chevet des entreprises

Les professionnels de la prévention et du traitement des difficultés des sociétés se mobilisent pour accompagner les entreprises dans cette période de fortes turbulences. En partenariat avec Bercy, une permanence téléphonique gratuite a ouvert ce matin pour une période indéterminée.

Les professionnels de la prévention et du traitement des difficultés des sociétés se mobilisent pour accompagner les entreprises dans cette période de fortes turbulences. En partenariat avec Bercy, une permanence téléphonique gratuite a ouvert ce matin pour une période indéterminée.

C’est officiel : un numéro vert a été lancé ce matin à destination des entreprises pour les accompagner dans le décryptage et l’application des mesures, notamment économiques et fiscales, de soutien présentées par Emmanuel Macron. Les dirigeants et professionnels désireux de poser leurs questions peuvent ainsi composer gratuitement le 0800 94 25 64. Cette permanence téléphonique, qui se tiendra du lundi au vendredi de 10h à 17h, résulte de l’initiative conjointe du Conseil national des administrateurs judiciaires et mandataires judiciaires (CNAJMJ) et du ministère de l’Économie et des Finances, en lien avec le Président de la conférence générale des juges consulaires. "L’objectif, comme l’explique Christophe Basse, président du CNAJMJ, est de ne pas laisser une crise économique se propager et la peur de la faillite s’installer." Et de préciser que les professionnels, mandataires et administrateurs judiciaires, "rompus à l’exercice sur le terrain de la prévention et du traitement des difficultés se mettront bénévolement à la disposition des entreprises, de leurs dirigeants ou de leurs conseils pour les aider à surmonter les impacts divers de cette crise sanitaire d’une exceptionnelle gravité et inédite dans notre histoire".

« Conduite solidaire »

Pour rappel, parmi les mesures d’aide aux entreprises annoncées par l’exécutif figurent, par exemple, le report des charges sociales et des créances fiscales, le rééchelonnement des crédits bancaires ou de déclenchement des mesures de soutien proposées par Bpifrance. Des pistes salutaires dans un contexte économique extrêmement tendu. Pourtant, pour qu'elles puissent être pleinement efficaces, encore faut-il que les entreprises adoptent des comportements responsables. Ce qui ne semble pas être la stratégie de toutes. Comme le souligne Bercy, et selon une information des Échos, certains grands groupes ont décidé, "par crainte de l’avenir ou soucis de sécurité", de se constituer un "matelas de liquidité" en allongeant les délais de paiement vis-à-vis de leurs fournisseurs. Une attitude dangereuse pour les nombreuses PME concernées qui pourraient rapidement rencontrer des problèmes financiers et provoquer des faillites à la chaîne. Un risque que le président du Medef, Geoffroy Roux de Bézieux, a parfaitement identifié, exhortant solennellement tous ses adhérents à "adopter une ligne de conduite solidaire".

Sybille Vié

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La rémunération des patrons de la finance scrutée par les superviseurs

La rémunération des patrons de la finance scrutée par les superviseurs

Après les dividendes, c’est au tour des rémunérations des patrons des plus grandes banques d’être passées au crible par les superviseurs. En pleine cr...

La Financière DV devient DLCM Finances Paris

La Financière DV devient DLCM Finances Paris

Le cabinet de gestion de patrimoine DLCM Finances renforce sa présence à Paris en finalisant son rapprochement avec La Financière DV.

Les affaires de la famille Trump dans la tourmente

Les affaires de la famille Trump dans la tourmente

Le coronavirus n’épargne rien ni personne. La holding qui gère les affaires de la famille du président des États-Unis, la Trump Organization, en fait...

L'Eurogroupe met 240 milliards d’euros sur la table pour aider les pays en difficulté

L'Eurogroupe met 240 milliards d’euros sur la table pour aider les pays en difficulté

Selon le président de l’Eurogroupe Mario Centeno une ligne de crédit de 240 milliards d’euros ouverte à tous les pays va prochainement être activitée...

M. Azogui (Cyrus) : "Bridgepoint a une grande expérience sur les opérations d’acquisition"

M. Azogui (Cyrus) : "Bridgepoint a une grande expérience sur les opérations d’acquisition"

Le groupe Cyrus gère près de 3,8 Mds€ d’encours financiers et 1,5 Mds d’investissements immobiliers pour le compte de 4 500 familles. Pour accélérer s...

D. Mahé (Human & Work): "L'État n'est pas le père Noël"

D. Mahé (Human & Work): "L'État n'est pas le père Noël"

Les dirigeants doivent prendre des décisions financières stratégiques et accompagner leurs équipes dans un environnement incertain. David Mahé, fondat...

Jean-Philippe Taslé D’héliand (Oddo BHF) : "La crise sanitaire rabat les cartes sur les fonds en euros"

Jean-Philippe Taslé D’héliand (Oddo BHF) : "La crise sanitaire rabat les cartes sur les fonds en eur...

Pour Jean-Philippe Tasle d'Heliand, président de ODDO BHF Banque Privée France, la chute des marchés actions remet en perspective la rémunération des...

USA : 10 millions d'inscriptions au chômage en deux semaines

USA : 10 millions d'inscriptions au chômage en deux semaines

Les chiffres du chômage explosent aux États-Unis. On compte plus 6,6 millions de nouveaux demandeurs d'emploi en l’espace d’une semaine.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message