Conseils RH et Management : les bâtisseurs

Souvent discrets mais incontournables dans leurs disciplines respectives, ils ont fait de leurs cabinets de véritables empires du conseil en stratégie.

Souvent discrets mais incontournables dans leurs disciplines respectives, ils ont fait de leurs cabinets de véritables empires du conseil en stratégie.

Axelle Paquer : tournée vers le public

Présidente du cabinet de conseil BearingPoint pour la France, Axelle Paquer accompagne les grands groupes dans la définition et le déploiement de leurs stratégies. Diplômée de Sciences Po Paris, c’est au sein de l’équipe secteur public de Bearing Point qu’Axelle Paquer déploie ses ailes depuis plus de vingt ans, en conduisant d’une main de maître des projets de transformation depuis la définition de la stratégie jusqu’à la mise en œuvre des politiques publiques. Elle est ambassadrice de l’offre du cabinet qui inclut le digital, l’efficacité opérationnelle, le conseil en management, la conception et la mise en œuvre de systèmes d’information ainsi que l’accompagnement au changement. Femme engagée, elle n’hésite pas à prendre position pour le secteur public qu’elle affectionne tant, au moment des débats sur la réforme de l’ENA en affirmant sur BFM Business en avril dernier qu’il faut "ouvrir la fonction publique à plus de talents diversifiés, les retenir en leur proposant des parcours de carrières intéressants". Sensible, à l’écoute et avide de connaissances, chaque mission est pour la présidente, l’occasion d’"aiguiser [sa] sensibilité aux problématiques sociétales et à l’impératif besoin de développement des nouvelles générations pour répondre à leurs attentes", explique-elle aux Échos en décembre 2020. Sincère, calme et confiante, elle recommande de "rester soi-même. Jouer un rôle, dans une réunion où dominent des ‘costards-cravates’, c’est prendre le risque d’apparaître inauthentique".

Philippe Soullier : le précurseur

Président du cabinet Valtus, Philippe Soulier a saisi la crise non pas comme la seule confirmation de la pertinence du management en transition mais comme l'occasion d'aligner ses missions avec les questions sociétales. Ébranlées par la crise sanitaire, les entreprises ont parfois dû muscler leurs fonctions dirigeantes ou stratégiques, voire mener des transformations structurantes en un temps record, afin de survivre ou conquérir de nouveaux marchés. Pour les y aider, elles peuvent compter sur Valtus, cabinet de management de transition fondé par Philippe Soullier en 2001, à l’heure où cette activité n’en était encore qu’à ses balbutiements. Dirigeants et experts de différents secteurs sont venus prêter main forte aux groupes pour passer une étape clé de leur croissance ou se redresser. En tout, en 2020, 500 missions ont été assurées par les hommes et les femmes chevronnés de la communauté Valtus. Par son activité, l’entreprise de Philippe Soullier se place au cœur des transformations sociétales. Un constat qui ne fait que se confirmer dans le contexte actuel où l’adaptation au numérique, la prise en compte de l’environnement ou encore la nécessité de fidéliser ses ressources humaines constituent des problématiques de plus en plus prises en compte par le secteur privé. "Nous pouvons être fiers de notre métier et de nos managers de transition dont l’utilité déborde du cadre standard de leur activité", se félicite Philippe Soullier. Parallèlement, le spécialiste du management de transition évangélise les bonnes pratiques. Il est notamment à l’origine du syndicat patronal de son métier, France Transition.

David Mahé : la montée en puissance

Administrateur de Syntec Conseil et Président de Stimulus, David Mahé a bâti un mastodonte de la santé psychologique au travail. Mettre l’humain au cœur de la stratégie des entreprises. Pour beaucoup, il s’agit d’une formule creuse, si abondamment utilisée qu’elle en devient vide de sens. Pas pour David Mahé qui se donne les moyens d’atteindre ses ambitions. Ce diplômé de HEC commence sa carrière dans des postes de management "classiques", notamment chez Sagem qu’il quitte en 2001 pour rejoindre le cabinet de conseil en management Beijaflore qu’il fera grandir au point d’être débauché par Stimulus en 2012. En moins de dix ans, il a fait de Human & Work un mastodonte qui souhaite devenir numéro un européen de l’humain au travail d’ici cinq ans. Le groupe se base sur plusieurs marques qui permettent de balayer un large spectre d’activités : Stimulus et Pysa sont experts dans la santé psychologique au travail, Nexmove dans le conseil aux dirigeants, Equilibre dans l’égalité hommes-femmes. La sortie de crise qui se profile s’annonce riche en développement. Selon David Mahé, les entreprises ont "préféré consacrer leur énergie, ici à la santé et à la sécurité de leurs collaborateurs, là à la survie de leur structure". Elles devraient profiter du retour à la normale pour consulter davantage le réseau Human & Work qui accompagne déjà 1 000 entreprises et 8 millions de collaborateurs.

Marc Sabatier : géant aux pieds agiles

Président de Julhiet Sterwen, Marc Sabatier est à la tête d’un cabinet en transformation pour ses clients ... comme pour lui-même. Petit Poucet deviendra grand. Cette phrase, presque une morale de fable, résonne tout particulièrement avec le destin de Julhiet Sterwen. À l’origine, deux cabinets. D’un côté, Julhiet, acteur reconnu du segment management & RH. De l’autre, SterWen, cabinet à l’offre principalement dédiée au secteur financier. Mais, en 2015, Alain Thibault, Thierry Auzias et Marc Sabatier décident d’allier leurs forces. L’objectif ? S’affirmer comme un leader européen en adoptant "un positionnement unique de conseil en stratégie, transformation et innovation". Opération réussie. La jeune pousse enregistre en quatre ans une croissance de 50 % pour afficher, en 2018, un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros. L’issue était sans doute prévisible au regard du pédigrée de l’un des acteurs principaux de ce conte de fée. Diplômé de l’École centrale de Nantes et de l’IAE de Paris, Marc Sabatier a commencé sa carrière chez Ernst & Young avant de devenir directeur de programme à la Caisse des dépôts puis de fonder, en 1996, SterWen. Depuis, le président de Julhiet Sterwen met toute son énergie au service de l’innovation et de la transformation des entreprises, la sienne y compris. Désireux de "matérialiser concrètement les valeurs entrepreneuriales du cabinet", Marc Sabatier et Thierry Auzias ont décidé, au moment du retrait des fonds de capital-investissement présents depuis la fusion, de céder... leurs propres actions. Nommé Share Shares, cet outil original de fidélisation élargit l’accès au capital à un nombre important de salariés. La preuve par l’exemple que l’agilité est devenue un actif réel des entreprises.

Questions à Matthieu Laudereau (ConvictionsRH)

Matthieu Laudereau est associé cofondateur du cabinet de conseil ConvictionsRH. Il a notamment mené avec succès de nombreux projets d’organisation et de SIRH auprès de grands comptes.

Décideurs. Comment le conseil RH est-il arrivé à vous ?
Matthieu Laudereau.
J’ai commencé il y a vingt ans comme consultant dans plusieurs grands groupes, je travaillais dans les DSI et conseillais des directions des ressources humaines et de la communication. J’avais une position d’assistance à maîtrise d’ouvrage.

Pourquoi avoir choisi d’utiliser la technologie dans le conseil ?

Nous sommes parmi les premiers à avoir été convaincus de la nécessité du numérique, de la relation entre l’humain et les technologies. Cela a fait partie de nos choix au moment de la création du cabinet et nous avons choisi le prisme du conseil uniquement et non celui de l’intégration, c’est ce qui nous différencie de nos concurrents.

"Nous avons choisi le prisme du conseil, non celui de l’intégration"

Quelle influence souhaitez-vous avoir sur les entreprises que vous accompagnez ?

Nous souhaitons contribuer à rendre les organisations les plus agiles et digitales possible. Ce qui est important pour nous, c’est de laisser notre empreinte dans tous les projets que nous conduisons.

Quelles sont les clés de votre épanouissement ?

En tant que chef d’entreprise, ma motivation première est de répondre à la satisfaction de nos clients et de développer l’expertise de nos consultants.

Roxane Croisier, Marianne Fougère, Lucas Jakubowicz, Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier RH & Management : les grands stratèges

Leurs professions suscitent autant le fantasme que la crainte. Mais, les chasseurs de têtes et les cabinets de conseil en stratégie et ressources humaines règnent désormais en maîtres sur l’univers RH. Qui sont ces personnalités qui font et défont les comités de direction et murmurent à l’oreille des puissants ?
Sommaire E. Lepoutre (Emeric Lepoutre & Partners) : "L'efficacité dans la discrétion, secret de longévité des patrons" C. Tellier (Beyond & Associés) : "Je suis un vieux startuper" Chasseurs de têtes : les experts Hymane Ben Aoun, l’orpailleuse du recrutement digital La success story de Matthieu Courtecuisse A.Feld (LHH) : "Être utile et me rendre inutile" É.Beaudouin (Oasys): " “Sois lucide”, voilà mon conseil aux personnes en transition" Ils murmurent à l'oreille des Codir Raymond Soubie, l'éminence grise
Le dialogue social à l’honneur à Suresnes

Le dialogue social à l’honneur à Suresnes

Le 19 octobre 2021 se sont déroulées les huitièmes rencontres du Dialogue social organisées par la ville de Suresnes. Réunissant près de 500 participa...

Hervé Guichard (Goodyear) : "Ne pas laisser les salariés uniquement pilotés par les syndicats est un élément clé"

Hervé Guichard (Goodyear) : "Ne pas laisser les salariés uniquement pilotés par les syndicats est un...

Hervé Guichard est à la tête des ressources humaines France du groupe Goodyear, célèbre pour ses pneus, autant que pour des relations sociales compliq...

La plateforme d’apprentissage 360Learning lève 200 millions de dollars

La plateforme d’apprentissage 360Learning lève 200 millions de dollars

La start-up 360Learning, qui développe une plateforme SaaS de formation collaborative en entreprise, vient de boucler un financement de 200 millions d...

Malika Bouchehioua (Derichebourg) : "L'ambition n'est pas quantitative mais qualitative"

Malika Bouchehioua (Derichebourg) : "L'ambition n'est pas quantitative mais qualitative"

Transitions collectives accompagne les entreprises faisant face à des mutations économiques et permet aux salariés à l’emploi fragilisé d’être accompa...

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

Attention, au bureau les salariés sont de plus en plus exigeants !

La Société foncière lyonnaise (SFL) a publié les résultats du huitième baromètre Paris Workplace, réalisé en partenariat avec l’Ifop (1 600 salariés i...

AvoSial élit sa nouvelle présidente

AvoSial élit sa nouvelle présidente

Amélie d'Heilly, associée du cabinet Latournerie Wolfrom, est élue à la présidence du syndicat AvoSial, aux côtés de Claire Le Touzé, associée chez Si...

La médiation sur les conflits du travail se développe à tout-va

La médiation sur les conflits du travail se développe à tout-va

Longtemps boudée, la médiation séduit de plus en plus les entreprises. Gain de temps, alternative au contentieux, économies, qualité relationnelle au...

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Enquête. Syndicats : où sont les femmes ?

Les entreprises déploient de nombreux dispositifs afin de réduire les inégalités hommes-femmes. Pourtant, certains secteurs restent hermétiques à cett...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte