Confinement, écoles, attestations, vaccins : ce qu’il faut retenir de l’allocution d’Emmanuel Macron

Voici les points essentiels à retenir du discours du président de la République le 31 mars. Objectif : "fixer un nouveau cap", "garder la tête hors de l’eau" pour "voir la fin du tunnel".

Voici les points essentiels à retenir du discours du président de la République le 31 mars. Objectif : "fixer un nouveau cap", "garder la tête hors de l’eau" pour "voir la fin du tunnel".

Une "nouvelle donne"

Pour le président de la République, le variant anglais qui touche l’Hexagone constitue une "épidémie dans l’épidémie" et le virus devient plus contagieux et plus meurtrier. Chiffre clé pour l’hôte de l’Elysée, "44% des patients ont moins de 65 ans". Le variant peut "faire perdre le contrôle" d’où l’objectif de "fixer un nouveau cap". Cela passe par un certains nombre de mesures.

Confinement

Les règles en vigueur dans certains départements tels que ceux de l’Ile-de-France seront étendues à tout la France métropolitaine à partir de samedi pour un délai de quatre semaines. Le couvre-feu reste maintenu à 19h et la liste des commerces essentiels ne change pas. Les entreprises sont une nouvelle fois incitées à privilégier le télétravail.

Attestations

Pas besoin d’attestations pour sortir dans la rue, mais attestations maintenues pour les déplacements de plus de 10 km. Avec cette mesure, Emmanuel Macron fait « le choix de la confiance » et ne souhaite pas que l’irresponsabilité de quelques-uns porte atteinte à toute la population.

Écoles

"L’école n’est pas négociable" a asséné le président de la République qui reconnaît toutefois que le virus circule partout, y compris dans les établissements scolaires. Pour freiner le nombre de contaminations, crèches, écoles, collèges et lycées seront fermés pendant trois semaines et le calendrier scolaire sera adapté. Les vacances de printemps commenceront pour toutes les zones le 12 avril et la rentrée s’effectuera le 26 avril. Les collégiens et les lycéens reprendront les cours le 3 mai avec une jauge qui reste à déterminer. Emmanuel Macron a précisé que les enfants handicapés et ceux de personnels soignants auront accès à des cours en présentiel.

Tri de patients ?

Une partie du corps médical redoute de trier les patients à l’entrée des services de réanimation. Selon Emmanuel Macron, la santé de tous les Français sera garantie par le nouveau tour de vis sanitaire, mais aussi par la hausse de places en réanimation qui passera de 7 000 à 10 000 dans les semaines à venir. Les étudiants en médecine, l'armée et la réserve sanitaire devraient assurer la montée en charge.

Vaccins

Emmanuel Macron a précisé le calendrier de vaccination. Les personnes de plus de 55 ans, souffrant de diabète ou de surpoids peuvent prendre rendez-vous chez leurs généralistes ou pharmacien pour recevoir l’Astra-Zeneca. Il a également détaillé l’échéancier de vaccination suivant :

- Dès le 16 avril pour le 60-70 ans

- Dès le 15 mai pour les 50-60 ans

- Dès la mi-juin : ouverture de la vaccination pour les moins de 50 ans

Il a promis que "dès la fin de l'été, tous les Français adultes et volontaires seront vaccinés". Une "stratégie spécifique" sera mise en place pour certaines professions telles que les forces de l'ordre ou les enseignants.

Déconfinement ?

Tout est bien évidemment suspendu à la situation sanitaire. Le président espère toutefois une « réouverture progressive du pays » à compter de mi-mai. À cette date, les lieux de culture pourront rouvrir avec des règles sanitaires strictes. Un calendrier de réouverture progressive pour le sport, le loisir, l’événementiel ou les cafés sera dévoilé entre mi-mai et le début de l’été. L’objectif étant de passer un été « normal ».

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Comment les dirigeants politiques nous manipulent… avec des animaux !

Quel est le point commun entre Emmanuel Macron, Kim Jong-un, Vladimir Poutine ou Joe Biden ? Tous utilisent une puissante technique de manipulation de...

LGBT, un vote convoité

LGBT, un vote convoité

Une gauche qui reste dominante mais déclinante, une droite classique à la peine. Et une extrême droite en pleine ascension qui surfe sur les agression...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

Les journalistes Dmitry Muratov et Maria Ressa remportent le prix Nobel de la paix

Les journalistes Dmitry Muratov et Maria Ressa remportent le prix Nobel de la paix

Ces deux défenseurs de la liberté d’expression succèdent au programme alimentaire mondial (PAM). Un sacre qui déjoue les pronostics.

Qui vote Éric Zemmour ? Ce que révèlent les sondages

Qui vote Éric Zemmour ? Ce que révèlent les sondages

Le presque candidat se rêve en représentant de la jeunesse et des catégories populaires. Pour le moment, son électorat est plutôt âgé, masculin et ais...

Sondage. Qui vote quoi à la présidentielle ?

Sondage. Qui vote quoi à la présidentielle ?

Un président qui dispose d’un socle solide, une gauche moribonde et divisée, une droite qui ne parle plus qu’aux personnes âgées, un RN en perte de vi...

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Le site Leaders League fait peau neuve et s’étoffe

Quelques mois après une mise à jour de son interface, le site leader dans la recherche de classements et de sociétés poursuit son développement.

C. Cartau (CHU Nantes) : "En matière de cybersécurité, il y a beaucoup de choses à faire avant de dépenser de l'argent"

C. Cartau (CHU Nantes) : "En matière de cybersécurité, il y a beaucoup de choses à faire avant de dé...

Ingénieur de formation, Cédric Cartau a exercé dans le privé avant d'entrer au CHU de Reims en 1999 comme ingénieur spécialiste système et sécurité. N...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte