Édito: Le plus dur est passé

Il est bientôt fini le temps où les entreprises françaises étaient menacées de lourdes sanctions financières et économiques par le régulateur américain.

Il est bientôt fini le temps où les entreprises françaises étaient menacées de lourdes sanctions financières et économiques par le régulateur américain.

Les condamnations d’Alstom, de Société générale ou de BNP Paribas sont potentiellement derrière nous. Depuis l’adoption de la loi Sapin 2, la réglementation française en matière de lutte contre la corruption est tout aussi exigeante que celle des États-Unis. L’Agence française chargée d’en contrôler l’application (l’AFA) n’a certes pas encore les moyens du DoJ, du FBI ou de la SEC, mais elle a le mérite d’agir et de se faire entendre. Grâce à ses recommandations, les entreprises ont pu amender (quand elles en avaient un) leur programme de compliance et leur code éthique. La précision du questionnaire rédigé par les équipes du régulateur confirme que la loi française impose à ses entreprises, quelles qu’elles soient, un niveau de conformité élevé. Les sociétés moins préparées, pour lesquelles le comportement des opérationnels, cadres et commerciaux est sans cesse susceptible de constituer un fait de corruption, savent que les menaces de poursuites devant les juridictions nationales sont sérieuses.

Il est donc bientôt fini le temps où les entreprises françaises agissant partout dans le monde étaient susceptibles de voir leur réputation entachée et leur activité économique freinée par l’action d’un juge qui n’était pas le leur. Le cadre juridique européen est efficace et les multinationales se sont dotées de directeurs et directrices de la compliance pour devenir irréprochables, au-delà même de la législation anticorruption, en matière d’antitrust et de protection des données. L’éthique est, elle aussi, promue au rang de valeur incontournable.

Un dernier effort de la part des parlementaires français et européens reste tout de même à fournir : résoudre le problème du non bis in idem qui exclut toute poursuite par deux autorités différentes pour les mêmes faits. Pour le moment, personne n’est capable de dire si une procédure engagée par l’AFA, par exemple, est exclusive de toute autre. Reste à espérer que la réponse sera positive.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Compliance en entreprise: Combats & conquêtes

•	Adopter un code éthique 
•	Prévenir les comportements à risque 
•	Se préparer à un contrôle 
•	Envisager une transaction
Sommaire Directeur de la conformité: des profils d'exception Catherine Delhaye (Valeo): « Les JO 2024 engendrent un vrai risque de corruption » L'éthique en entreprise: un enjeu stratégique Jean-Baptiste Siproudhis (Atos): « Impliquer les salariés dans une culture d’intégrité » Transparence en Europe: une évidente fracture entre le nord et le sud Jean-Baptiste Carpentier (Veolia) : « Le défi de la compliance: changer les comportements ! » Convention judiciaire d’intérêt public : une nécessaire révolution intellectuelle Charles Duchaine (AFA) : « Les entreprises ne sont pas suffisamment préparées»
Création du cabinet Exso

Création du cabinet Exso

Gépy Koudadje lance Exso, nouveau cabinet de niche en droit social qui ouvrira ses portes en janvier prochain au 219, rue Saint-Honoré à Paris. Partic...

TGS France Avocats promeut une avocate à Lille

TGS France Avocats promeut une avocate à Lille

Avocate chez TGS France Avocats depuis presque quatre ans, Claire Cambernon prend la direction du bureau lillois de l’enseigne.

E. Narrat (Haussmann Patrimoine) : "Il  paraît important d’accélérer la croissance organique en étudiant la croissance externe"

E. Narrat (Haussmann Patrimoine) : "Il paraît important d’accélérer la croissance organique en étud...

Créé il y a plus de 19 ans, Haussmann Patrimoine est un cabinet de Conseil en Gestion de Patrimoine (CGP) basé à Paris, Bordeaux et Montpellier, dont...

Maryvonne Le Brignonen, future directrice de l'Institut national du service public

Maryvonne Le Brignonen, future directrice de l'Institut national du service public

Le 1er janvier prochain, l’Institut national du service public remplacera l’actuelle l’École nationale d'administration. Ce mercredi 1er décembre, le...

De Gaulle Fleurance & Associés renforce sa filiale à Abu Dhabi

De Gaulle Fleurance & Associés renforce sa filiale à Abu Dhabi

Mohamed El Atfi rejoint De Gaulle Fleurance Emea Ltd, société chargée de la pratique Afrique et Moyen-Orient de l’enseigne française, installée au cœu...

LexisNexis s’offre Closd

LexisNexis s’offre Closd

LexisNexis fait l’acquisition de Closd, une entreprise de la legaltech française spécialiste de la numérisation des opérations juridiques.

Résultats du second tour des élections ordinales

Résultats du second tour des élections ordinales

Ils sont tombés : découvrez les résultats du second tour des élections au Conseil de l'Ordre.

P.O. Bernard (Opleo Avocats) : "Il manque un droit qui pourrait faire sortir l’entreprise du patrimoine d’un individu"

P.O. Bernard (Opleo Avocats) : "Il manque un droit qui pourrait faire sortir l’entreprise du patrimo...

La gouvernance des entreprises n’est pas un long fleuve tranquille, particulièrement en période de crise. Le fondateur du cabinet Opleo Avocats, Pierr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte