Comment AltoSpam parvient-il à détecter les FOVI ?

Selon une étude menée par Euler Hermes, « 70 % des directions financières dans des entreprises craignent une accentuation du risque de fraude cette année 2018. » Il convient de noter que les FOVI (Faux Ordres de Virement), appelés également « Fraude au Président », figurent en première liste des dangers aussi bien pour les grandes entreprises que pour les PME, voire TPE. Dans cet article, nous allons voir comment la solution AltoSpam parvient-il à détecter et à bloquer les FOVI !

Selon une étude menée par Euler Hermes, « 70 % des directions financières dans des entreprises craignent une accentuation du risque de fraude cette année 2018. » Il convient de noter que les FOVI (Faux Ordres de Virement), appelés également « Fraude au Président », figurent en première liste des dangers aussi bien pour les grandes entreprises que pour les PME, voire TPE. Dans cet article, nous allons voir comment la solution AltoSpam parvient-il à détecter et à bloquer les FOVI !

Les stratégies de fraude adoptées par les escrocs

En premier lieu, il semble important de rappeler que les arnaqueurs ont l’habitude d’utiliser les FOVI par le biais d’un appel téléphonique ou d’un e-mail envoyé à la personne cible (comptable ou personnel ayant un accès aux comptes de votre entreprise).

Pour ce deuxième cas, il s’agit d’un spam frauduleux qui demande une assistance pour un transfert urgent et en toute confidentialité d’un fond à un compte à l’étranger. Bien renseignés sur l’organisation de l’entreprise, les arnaqueurs se font passer pour le dirigeant afin de manipuler leur victime et d’obtenir un virement.

Les filtres anti-spam : un logiciel efficace pour prévenir les risques

Pour prévenir ces risques, AltoSpam s’avère une solution antispam et antivirus complète. Il s’agit d’un logiciel de sécurisation des mails d’entreprise en mode SaaS qui vous permet de vous protéger contre tout type de mails indésirables, dont les FOVI.

En effet, les filtres d’AltoSpam sont programmés pour faire une vérification automatique des contenus de vos e-mails d’entreprise. Plus important encore, ils sont en mesure de mettre les expéditeurs sur leur liste noire.

Il faut noter que ces filtres anti-spam fonctionnent en intégrant différentes couches de détections. La première lexicale identifiera des mots et/ou des expressions typiques des spams.
Par exemple, pour les FOVI, les filtres vont trier les mails qui contiennent les expressions : « urgence », « virement international », « compte à l’étranger », « confidentialité » et autres encore.

D’autres couches de vérification analyseront l’usurpation d’identité de l’expéditeur ou l’utilisation de passerelles spécifiques pour compléter le dispositif de détection.

Bon à savoir : AltoSpam ne nécessite aucune installation sur les postes utilisateurs, ni de configuration dans le serveur de messagerie. Quant au paramétrage, c’est facile à mettre en place.

16 technologies anti-spam au service de votre entreprise

Il convient de noter que le filtre anti-spam d’AltoSpam se fait en temps réel. Concrètement, les mails passent d’abord par la passerelle externalisée. Ensuite, ils seront soit refusés s’il s’agit de spam ou de virus, soit redirigés vers vos serveurs de messagerie.

Par contre, vous avez accès directement au tableau de bord d’administration pour contrôler les spams et les virus détectés. AltoSpam vous donne des historiques d’analyse afin de vous permettre de gérer les listes noires et les listes blanches.

Lorsqu’un e-mail passe par la passerelle, AltoSpam combine ses 16 technologies, dont l’analyse heuristique, l’enregistrement DNS, les filtres bayésiens, les techniques SPF (Sender Policy Framework) et DKIM (DomainKeys Identified Mail), le greylisting, le test de turing et bien d’autres encore. 

Ces 16 technologies de filtre antispam et antivirus SaaS fonctionnent ensemble pour vous donner des résultats probants : à savoir, des e-mails sans virus et sans spam avec 0 % de faux positifs. Utilisées séparément, ces technologies ne vous permettent pas de bien sécuriser vos mails bien que cette option puisse être effectuée manuellement.

Comme tout autre logiciel en SaaS, Alto-Spam a ses propres limites. Si jamais vous vous faites encore arnaquer, il est conseillé de demander rapidement à votre banque de geler les fonds le temps que vous déposez une plainte à la gendarmerie ou au commissariat de police. Sachez que la fraude au faux Président occupe la tête du classement des tentatives de fraude et de la cybercriminalité.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Président de Saur depuis un an et demi, Patrick Blethon déroule son plan stratégique. Au menu : s’internationaliser, se rapprocher de ses clients et s...

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Le fonds de capital-risque indépendant, sponsorisé par la holding de François Pinault Artémis, mise sur les entreprises françaises et européennes qui...

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Contrairement à ce que le premier confinement du printemps 2020 laissait présager, la crise du Covid a été une fois de plus un révélateur de la formid...

Vincent Rouaix, le conquistador

Vincent Rouaix, le conquistador

Le PDG d’Inetum, entreprise spécialisée dans les services informatiques, a mené 38 acquisitions depuis son arrivée en 2009. À la tête d’un groupe qui...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

S. Golshani (White & Case) : "Nous sommes intervenus sur les deux premiers Spac français"

Le bureau parisien de White & Case a développé au cours de ces dernières années une expertise de pointe sur les opérations complexes. Du LBO large...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte