Coface : l’introduction en Bourse se précise

La taille de l’offre pourrait représenter 832 millions d’euros, au bénéfice de Natixis.

La taille de l’offre pourrait représenter 832 millions d’euros, au bénéfice de Natixis.

Le groupe Coface a annoncé lundi 16 juin le lancement de son introduction en Bourse. La fourchette indicative du prix se situe entre 9,6 euros et 11,2 euros par action. Natixis, son propriétaire, devrait céder à cette occasion près de 80 millions d’actions. Sur la base du point médian de la fourchette indicative, la taille de l’offre correspondrait à environ 832 millions d’euros. Douze ans après la retrait de sa cotation, l’assureur-crédit fera donc son retour sur les marchés – sur le compartiment A d’Euronext Paris –, revigoré et réorganisé : « Au cours des trois dernières années, le groupe Coface s'est repositionné sur son cœur de métier, l'assurance-crédit, et a réinventé son modèle de développement », explique Jean-Marc Pillu, directeur général de Coface.
La clôture de l'offre à prix ouvert est prévue pour le 25 juin prochain et la clôture du placement global le 26 juin, avant une fixation du prix de l'offre le même jour. Le début des négociations est, lui, fixé au 27 juin. JPMorgan et Natixis seront les coordinateurs globaux de l’introduction.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Alibaba à la conquête des marques

Alibaba à la conquête des marques

Michelle Lau, co-directrice d’Alibaba Group en France, est en charge de la stratégie retail d'Alibaba et des partenariats avec les marques. Elle revie...

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

Lafarge en Syrie : la mise en examen pour complicité de crimes contre l’humanité confirmée

La cour d’appel de Paris, qui avait annulé la mise en examen du cimentier pour complicité de crimes contre l’humanité, a opéré hier un revirement. Laf...

P. Notton (SiPearl) : "Nous sommes les seuls, au niveau mondial, à développer un microprocesseur dédié au supercalcul"

P. Notton (SiPearl) : "Nous sommes les seuls, au niveau mondial, à développer un microprocesseur déd...

Spécialiste du semi-conducteur depuis plus de 25 ans, après avoir travaillé notamment chez STMicroelectronics et Atos, Philippe Notton a fondé SiPearl...

François Jackow, nouveau père de famille pour Air Liquide

François Jackow, nouveau père de famille pour Air Liquide

En juin, le quinquagénaire issu du groupe en prendra la direction générale, tandis que l’actuel PDG, Benoît Potier, est appelé à conserver la présiden...

Réseaux féminins en entreprise, un vrai levier professionnel ?

Réseaux féminins en entreprise, un vrai levier professionnel ?

Les réseaux féminins ont le vent en poupe et ne cessent de se multiplier. À l’heure des lois Copé-Zimmerman et Rixain, la question de leur utilité se...

La France manque de profs de maths : pourquoi c'est grave

La France manque de profs de maths : pourquoi c'est grave

Le saviez-vous ? Les jeunes Français seraient devenus les plus mauvais en maths parmi les pays développés. À la clé, des conséquences pour notre souve...

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Covid, Ukraine : les entreprises investissent massivement dans la digitalisation

Pour faire face aux vents contraires, les grandes sociétés françaises devraient investir cette année 174,9 milliards d’euros dans leur transformation...

Wilfrid Lauriano Do Rego : réussite à la française

Wilfrid Lauriano Do Rego : réussite à la française

C’est un homme connu pour son humanité que les associés de KPMG France ont élu à la tête de leur conseil de surveillance en 2019. Une homme engagé, au...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message