En dix ans, Nespresso a réduit de 24% l’empreinte carbone d’une tasse de café

En multipliant les actions en faveur de l’environnement et des conditions de travail de ses partenaires, Nespresso s’impose dans l’air du temps. Nathalie Gonzalez, directrice générale adjointe et Clémence Nutini, responsable développement durable chez Nespresso, détaillent la stratégie du groupe et reviennent sur sa récente obtention du label B Corp à l’échelle mondiale.

En multipliant les actions en faveur de l’environnement et des conditions de travail de ses partenaires, Nespresso s’impose dans l’air du temps. Nathalie Gonzalez, directrice générale adjointe et Clémence Nutini, responsable développement durable chez Nespresso, détaillent la stratégie du groupe et reviennent sur sa récente obtention du label B Corp à l’échelle mondiale.

Décideurs. Quelles évolutions le groupe a-t-il mises en marche pour l’acquisition du label B Corp ?  

Clémence Nutini. La certification B Corp constitue d’abord et avant tout la reconnaissance concrète de nos actions en matière de développement durable, lancées il y a déjà 30 ans. Cette certification valide notamment notre Programme AAA pour une Qualité DurableTM. Co-construit avec l’ONG Rainforest Alliance dès 2003, celui-ci se compose de deux modèles d’affaires à impact [conçu pour générer des avantages spécifiques à destination de l’une des parties prenantes, Ndlr] : la réduction de la pauvreté chez les producteurs de café, et la préservation de la faune et des sols. En outre, ce programme unique d'approvisionnement durable vise à pérenniser la très haute qualité des cafés verts nécessaires à la création des cafés Nespresso.

Par ailleurs, pour concrétiser l’acquisition de ce label sur le plan juridique, les entreprises certifiées B Corp doivent mettre à jour leurs statuts. À ce titre, il leur est obligatoire de subir des modifications structurelles telles que se reconstituer en société d’intérêt général. Ce que nous avons fait.

Quels sont vos autres engagements en matière environnementale ? 

Clémence Nutini. Le développement durable fait partie intégrante de notre business model. De fait, notre premier système de recyclage date de 1991 et notre programme de sourcing responsable a été créé en 2003. Aujourd’hui, Nespresso agit sur trois grands piliers. En premier lieu, nous nous engageons pour le recyclage de nos capsules et le reconditionnement de nos machines. En 2020, la marque a lancé les premières capsules composées d’au moins 80% d’aluminium recyclé. Désormais, nous poursuivons le déploiement des systèmes de recyclage sur tout le territoire français.  Plus de 90% des clients de Nespresso disposent d’une solution de collecte près de chez eux en France, et plus de 50% d’entre eux peuvent les jeter dans leur poubelle de tri. De plus, cela fait déjà vingt ans que nous réparons nos machines par le biais d’un SAV intégrant en partie des personnes en situation de handicap. Afin d’aller plus loin, nous venons de mettre en place une offre de machines reconditionnées.

" Le café représente un engagement "

Dans un deuxième temps, nous œuvrons en faveur du climat. En dix ans, nous avons réduit de 24% l’empreinte carbone d’une tasse de café Nespresso. Nous nous fixons pour objectif de la réduire encore d’environ 20% d’ici 2025, et de 50% d’ici 2030. De même, au sein des fermes de café, nous avons notamment planté plus de 5 millions d’arbres. Nous allons également multiplier ces projets d’agroforesterie pour assurer la résilience des fermes face au changement climatique. 

Enfin, nous entendons opérer au bénéfice des communautés. En ce sens, Nespresso forme et accompagne plus de 120 000 caféiculteurs aux pratiques d’agriculture régénératrice afin d’assurer la pérennité de leur activité. En outre, l’entreprise installe des programmes tels que le premier plan d’épargne retraite pour les caféiculteurs de Colombie et d’Indonésie, ou encore une assurance météo.

Nespresso indique que le plaisir du consommateur fait office de raison d’être. Quelle est votre stratégie de marketing relationnel pour y parvenir ?  

Nathalie Gonzalez. Nos boutiques permettent à nos clients de vivre toute l’expérience Nespresso. De son côté, notre site de e-commerce dispose d’une quarantaine de parcours personnalisés. Afin d’offrir des services en adéquation avec les attentes de nos consommateurs, nous mettons à leur disposition une livraison rapide – pour beaucoup en véhicule électrique ou à vélo –, le recyclage de leurs capsules, l’accès à des ventes privées ou des promotions personnalisées, et autres cadeaux, invitations, ou dégustations en boutique.

À l’écoute de notre clientèle, nous créons des produits et des innovations qui comptent à leurs yeux, qu’ils soient particuliers ou professionnels. Cela, du développement d’un nouveau système qui propose davantage de choix de café et de tailles de tasses au lancement de nouveaux cafés raffinés et rares en passant par la mise en place de nouveaux services et expériences pratiques qui sublimeront leurs instants café.

" Ce programme d'approvisionnement durable vise à pérenniser la très haute qualité de nos cafés "

De même, notre programme Nespresso & You reflète notre façon de prouver à nos clients combien nous chérissons leur fidélité. Les membres sont récompensés par des avantages inédits comme la livraison de leur commande le lendemain de leur achat, des réductions sur les accessoires, mais également des Master Class sur le café et un accès exclusif à des ventes privées.

Convaincus que le café représente un engagement, nous pensons que choisir Nespresso, c’est choisir un café engagé. Pour le dire à nos consommateurs, nous utilisons la télévision évidemment, mais aussi et surtout notre programme de relation directe avec eux. Les e-mails et SMS personnalisés qu’ils reçoivent leur sont adressés en fonction de leur statut – ambassadeur, expert ou connaisseur. Ces contenus mettent en avant les choix de la marque autant que nos nouveautés en matière de cafés.

Quelles sont vos perspectives pour entretenir la stratégie globale de Nespresso France ?  

Nathalie Gonzalez. Nous tenons à ce que nos actions aient du sens pour la société dans son ensemble. Dans l’optique de rester tourné vers l’avenir, nous travaillons sur notre stratégie globale de développement durable de façon continue.

Seuls, nous ne pouvons pas relever tous les défis de la chaîne d’approvisionnement en café. C’est la raison pour laquelle nous collaborons avec plus de quarante partenaires qui apportent la diversité de leurs savoir-faire, de leurs expériences et de leurs connaissances. Ensemble, nous améliorons la durabilité dans les pays producteurs. Enfin, nous coopérons notamment avec des ONG telles que Rainforest Alliance, Fairtrade ou l’acteur de l’économie sociale PUR Projet.

Propos recueillis par Léa Pierre-Joseph

Nathalie Gonzalez, directrice générale adjointe et Clémence Nutini, responsable développement durable chez Nespresso

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Guide Marketing, E-commerce & Distribution 2022

Retrouvez l'intégralité de notre guide Marketing, E-commerce & Distribution 2022 composé d'interviews, de portraits, de classements et de chroniques d'experts.
Sommaire
Union européenne : vers un salaire minimum ?

Union européenne : vers un salaire minimum ?

Juin 2022, les États membres de l’Union européenne viennent de trouver un accord concernant l’uniformisation d’un salaire minimum. Toutefois, cette no...

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Dossier spécial : ces directeurs formation qui innovent

Bras droits des directions des ressources humaines, au premier plan pour accompagner l’évolution des métiers, les directeurs de la formation se sont i...

Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Patrick Benammar (groupe Renault), fédérateur de communautés

Arrivé chez Renault en 2018, Patrick Benammar y dirige les activités de formation et de développement des compétences et anime une large communauté d’...

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet (Engie), générateur d’esprits agiles

Vincent Gailhaguet a accompagné la transformation de différentes sociétés telles Scor, Vivendi, EDF, Le Monde dans des postes RH avant de rejoindre GD...

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Franck Gaillard (Alstom), du classroom training au digital

Global learning director chez Alstom depuis cinq ans et chez Alstom depuis treize, les projets en digital learning de Franck Gaillard ont retenu l’att...

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Ilhem Alleaume (L'Oréal), apprenante continue

Arrivée chez L’Oréal en avril 2020, Ilhem Alleaume est convaincue que la flamme de l’apprentissage doit être entretenue. Forte de 23 années d’expérien...

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Bérengère Vuaillat (Canal +), de l’IT au L&D

Learning & development manager au sein de Canal+, Bérengère Vuaillat a été sélectionnée par la rédaction de Décideurs RH pour figurer parmi les st...

Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles

Jean-Roch Houllier (Safran), créateur de passerelles

Après une quinzaine d’années passées dans la conduite de projets, Jean-Roch Houllier a rejoint le département formation de Thales. En 2020, il intègre...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message