Christophe Barraud, 34 ans, meilleur prévisionniste du monde

Le Français a été désigné meilleur prévisionniste au monde par Bloomberg. À seulement 34 ans, ce chef économiste et stratégiste de chez Market Securities est régulièrement consulté par le ministère de l’Economie et des Finances pour son expertise.

Le Français a été désigné meilleur prévisionniste au monde par Bloomberg. À seulement 34 ans, ce chef économiste et stratégiste de chez Market Securities est régulièrement consulté par le ministère de l’Economie et des Finances pour son expertise.

Au sommet de l’élite des conjoncturistes se trouve un Français de 34 ans. Christophe Barraud truste les premières places des classements Bloomberg récompensant les meilleurs prévisionnistes du monde depuis 2012. En tête sur les statistiques américaines depuis vingt-six trimestres, le Français devance la fine fleur des économistes des banques les plus prestigieuses (Commerzbank, Goldman Sachs, JP Morgan…) et des agences de notation telles que Moody’s. La régularité de ses bonnes performances fait la part belle au courtier anglais, Market Securities, où il officie en tant que chef économiste et stratégiste. 

Un temps d’avance

Christophe Barraud a fait ses classes sur les bancs de l’Université Paris Dauphine au sein du Master 104, l’un des plus réputés en finance. C’est lors de cette formation dauphinoise qu’il rédige une thèse sur les parallèles pouvant exister entre le marché des paris sportifs et la Bourse. Des travaux sans doute fondateurs dans l’édification d’une méthodologie d’analyse et de prévision qui lui est propre. De cette recette, le natif de Saint-Laurent du Var n’en donne qu’une liste d’outils non exhaustive : Bloomberg, Reuters, Twitter et même des images satellites. Celui qui prodigue désormais ses conseils à Bercy, s’alimente de ces outils pour établir des notes sur l’évolution des principaux agrégats économiques. Ses tribunes, régulièrement à contre-courant et rarement à contretemps, se sont révélées particulièrement justes notamment lors des nombreux épisodes de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. À titre d’exemple en avril 2018, dans un contexte d’escalade croissante de menaces et de mesures protectionnistes entre Washington et Pékin, la majorité des acteurs n’était guère optimiste à l’égard de l’économie américaine. A contrario, Christophe Barraud tablait, à raison, sur une continuité de la croissance américaine tirée d’une part par la consommation des ménages et d’autre part par la réforme fiscale pour soutenir l’investissement privé. Récemment interrogé sur France inter sur l’avenir de l’économie tricolore, Christophe Barraud prédit un "fort rebond". De bon augure.

Sandy Andrianabiby

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Squire Patton Boggs s’étoffe en immobilier

Squire Patton Boggs s’étoffe en immobilier

Estelle Vernejoul et Thomas Coëffé rejoignent la pratique immobilier du cabinet Squire Patton Boggs. Leurs compétences, complémentaires, permettront d...

TotalEnergies condamné par la Cnil à payer un million d'euros

TotalEnergies condamné par la Cnil à payer un million d'euros

Jeudi 30 mai, la Cnil a infligé une amende d’un million d’euros à la société TotalEnergies pour non-respect des obligations en matière de prospection...

Juridiction unifiée des brevets : le cabinet Casalonga codifie l’ensemble des textes

Juridiction unifiée des brevets : le cabinet Casalonga codifie l’ensemble des textes

À l’occasion des 30 ans du Code de la propriété intellectuelle ce vendredi 1er juillet, une plateforme accessible gratuitement réunit l’ensemble des t...

Fabrice Veverka arrive chez Willkie Farr & Gallagher

Fabrice Veverka arrive chez Willkie Farr & Gallagher

L’avocat spécialiste des transactions Fabrice Veverka quitte la maison qu’il avait cofondée pour rejoindre le cabinet américain Willkie Farr & Gal...

Face à l’extraterritorialité des sanctions étrangères, le réveil de l’Europe

Face à l’extraterritorialité des sanctions étrangères, le réveil de l’Europe

Moins naïve, l’Union européenne ? Il faut croire. En renforçant son arsenal juridique et en tricotant des textes qui s’appliqueront à des sociétés de...

Chammas & Marcheteau coopte une associée en droit social

Chammas & Marcheteau coopte une associée en droit social

Coline Bied-Charreton est élevée au rang d’associée chez Chammas & Marcheteau où elle exerce depuis 2020. Elle traite des dossiers de droit social...

Squair ouvre un bureau à Aix-en-Provence

Squair ouvre un bureau à Aix-en-Provence

Paris, Nantes, Bordeaux, Lyon et désormais Aix-en-Provence. Le cabinet d’avocats Squair continue son expansion en région et ouvre son tout nouveau bur...

Olivier Wild (Amrae) : "Dire haut et fort que le risque n’est pas un gros mot"

Olivier Wild (Amrae) : "Dire haut et fort que le risque n’est pas un gros mot"

Les dernières années ont été riches en événements pour les risk managers : Covid, catastrophes naturelles, cyber-attaques, instabilité politique… Oliv...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message