Chiheb Mahjoub (Kurt Salmon) : « Le pouvoir sans leadership se réduit à un rapport de force et risque d’être éphémère »

 

 

Décideurs. Quelle est selon vous l’essence du leadership ?

Chiheb Mahjoub. Bien souvent, le concept de leadership est réduit à la simple notion de pouvoir ou de charisme. Le leadership, pour être durable, ne se décrète pas mais se légitime par la capacité d’un individu à construire une vision et une stratégie. Le leadership d’un individu, c’est aussi sa capacité d’entraînement de ses proches, ses équipes, ou de ses concitoyens si on va au-delà de la sphère de l’entreprise, dans l’exécution, la mise en oeuvre de la stratégie, tout en gardant le cap et l’objectif quelles que soient les difficultés rencontrées.

 

Décideurs. Quelles sont les qualités nécessaires pour devenir un bon leader

C. M. Les qualités se jugent dans le temps. L’authenticité est à mon sens une condition sine qua non. Dans un monde toujours plus complexe, la capacité d’innovation, d’observation de l’environnement et d’écoute sont également des « must have ». Sans oublier évidemment, la nécessaire efficacité qui induit une implication totale et de la clarté de la part du « bon leader ».

 

Décideurs. En quoi la notion de pouvoir est-elle complémentaire ou antinomique de celle du leadership ?

C. M. Un bon leader n’est pas forcément un homme de pouvoir et inversement, un homme de pouvoir peut être un piètre leader. Bien souvent, les deux notions sont confondues dans l’esprit des gens par la dimension charismatique. Pour moi, le leadership peut être source de pouvoir et peut constituer un instrument de pouvoir. L’accès au pouvoir ne peut en aucun cas justifier ou autoproclamer la réalité et l’existence d’un leadership. Le pouvoir sans leadership se réduit alors à un rapport de force et risque bien d’être éphémère.

 

Décideurs. Quels sont les défauts que peut avoir un leader ?

C. M. Parfois la frontière entre la recherche de l’action efficace et l’hyperactivité non productive est bien fine. Si l’action du leader se nourrit de son travail d’écoute, le leader doit absolument se préserver d’un phénomène de cour qui peut insidieusement le faire glisser vers de l’égocentrisme voire du cynisme.

 

Décideurs. Quelles sont les valeurs fondamentales du leader ?

C. M. Lorsque l’on voit avec quelle vitesse des géants mondiaux de l’économie numérique se sont développés et à quelle vitesse des géants de l’industrie ont disparu, on se dit que la créativité et l’agilité sont plus que jamais des fondamentaux du leader d’aujourd’hui. Il doit comprendre et anticiper les tendances et les besoins de demain. Pour inscrire son action dans la durée, le leader doit  toujours rechercher l’efficacité et la performance, ce qui en termes de valeurs, se traduit souvent par le courage et la capacité à prendre des décisions parfois douloureuses. Je suis convaincu qu’aujourd’hui encore plus qu’hier, le leader doit assumer un rôle de modèle, intègre et exemplaire, pour préserver tout son pouvoir d’entraînement de ses équipes et/ou de son public ou de ses concitoyens.

 

Décideurs. Comment un leader peut-il user de son autorité et de son pouvoir ?

C. M. C’est dans cet exercice que la valeur d’intégrité du leader prend toute sa dimension. Pour éviter une perception négative de manipulation, le leader doit mettre l’entièreté de son talent au service d’une cause collective et si nécessaire influencer positivement le débat en ayant recours à des relais d’opinion internes ou externes. La méthode du « cascading » est essentielle. Le leader doit permettre à ces relais de s’approprier les messages et à les porter auprès d’autres publics.

 

Décideurs. Quels sont les trois leaders qui vous inspirent le plus ? Pourquoi ?

C. M. Trois noms me viennent à l’esprit : De Gaulle, Steve Jobs et Alexandre le Grand. De Gaulle pour le courage et la détermination. Steve Jobs pour sa créativité, son agilité et son authenticité. Alexandre le Grand pour l’ambition, l’implication personnelle et sa capacité de transformation qu’il a su imprimer à son environnement.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Leadership

Certaines personnes changent le monde quand d’autres vivent une vie tranquille, s’affairent « simplement » à manager les affaires courantes. Des personnalités plus affirmées révolutionnent leur secteur, leur environnement, leur pays. Qu’il s’agisse de Xavier Niel, Mark Zuckerberg, Steve Jobs, Ghandi ou Nelson Mandela, quels sont les secrets du Leadership ?
Sommaire
Le match du Brexit : Paris vs Londres

Le match du Brexit : Paris vs Londres

Alors que la date fatidique du Brexit approche, Paris et Londres sont plus que jamais en concurrence pour la place de première ville européenne. Tech,...

V. Donnadieu (Aspim) : "On espère une stabilisation du taux de distribution sur valeur de marché en 2019"

V. Donnadieu (Aspim) : "On espère une stabilisation du taux de distribution sur valeur de marché en...

L’appétit des épargnants pour les SCPI pose questions. Comment les sociétés de gestion gèrent-elles l’important flux de collecte ? Ont-elles travaillé...

Esther Duflo, prix Nobel d'économie

Esther Duflo, prix Nobel d'économie

Barack Obama, Bill Gates ou Klaus Schwab ont recours aux services de cette économiste qui accueille les meilleurs chercheurs du monde dans son laborat...

P. O. Bernard (Opleo Avocats) : "Une bonne gouvernance doit permettre de sortir d’un conflit"

P. O. Bernard (Opleo Avocats) : "Une bonne gouvernance doit permettre de sortir d’un conflit"

La gouvernance est un sujet dont l’importance est trop souvent minimisée par les entreprises. Pourtant, une gouvernance efficace est indispensable pou...

J. Thibault-Liger (Lazard Frères Gestion) : "En France, la générosité est beaucoup plus discrète"

J. Thibault-Liger (Lazard Frères Gestion) : "En France, la générosité est beaucoup plus discrète"

Les équipes de la banque privée Lazard Frères Gestion accompagnent leurs clients dans leurs projets philanthropiques et de mécénat sur plusieurs génér...

Lancel, de tradition et d'audace

Lancel, de tradition et d'audace

À la fois ancrée dans son époque et garante d’un héritage, rigoureuse dans sa maîtrise de la confection et furieusement créative dans son style, la ma...

E. Philippe et M. Laubignat (Air France) : "Considérer la compliance comme un levier économique stratégique "

E. Philippe et M. Laubignat (Air France) : "Considérer la compliance comme un levier économique stra...

Après plus de 20 ans passés au sein d’Air France, Elisabeth Philippe en devient responsable de la conformité. Forte de son expérience, elle expose à D...

A. Lherbière (La Mutuelle Générale) : "Il me paraît légitime que le rendement soit lié à un risque"

A. Lherbière (La Mutuelle Générale) : "Il me paraît légitime que le rendement soit lié à un risque"

Dans un environnement marqué par les taux bas, La Mutuelle Générale a abaissé sa part investie en produit de taux avec l’idée de privilégier les actif...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message