Chiffre du jour : 15 M€

C’est le montant de la fraude fiscale présumée de Cristiano Ronaldo à l’égard du fisc espagnol entre 2011 et 2014.

C’est le montant de la fraude fiscale présumée de Cristiano Ronaldo à l’égard du fisc espagnol entre 2011 et 2014.

L’attaquant portugais de 32 ans est visé par une plainte du parquet de Madrid. Selon le Ministère public, le quadruple ballon d’or aurait profité d’une structure créée en 2010 pour dissimuler des revenus générés en Espagne par les droits à l’image. Au total, 14,7 millions d’euros aurait transité par des sociétés domiciliées aux îles Vierges britanniques et en Irlande, échappant ainsi au radar de l’agence fiscale espagnole. Résultat : la star du Real Madrid n’aurait déclaré que 11,5 millions d’euros entre 2011 et 2014. La justice enquête également sur des délits plus récents.

 

Les deux meilleurs footballeurs dans le viseur du fisc

 

Des faits qui ne sont pas sans rappeler le cas d’une autre star du ballon rond : Lionel Messi. Pour rappel, l’attaquant argentin et son père Jorge Messi avaient été condamnés, le 24 mai dernier, à 21 mois de prison pour avoir fraudé le fisc à hauteur de 4,16 millions d'euros liés aux droits à l’image du joueur entre 2007 et 2009. Là aussi, le footballeur avait utilisé un réseau complexe de sociétés. Cependant en raison d’une peine inférieure à 24 mois, il avait pu bénéficier d’un régime probatoire. Après une saison 2016-2017 couronnée de succès, Cristiano Ronaldo, qui a déclaré avoir « l'esprit tranquille », devra tout de même désormais batailler sur un autre terrain : celui de la justice.

 

G. P.-C.

 

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

J.B. Crucis (Birchbox) : "Certaines marques de luxe sont encore frileuses à l’idée de vendre leurs produits en ligne"

J.B. Crucis (Birchbox) : "Certaines marques de luxe sont encore frileuses à l’idée de vendre leurs p...

Créée en 2011 sous le nom de JolieBox, puis rachetée l’année suivante par son homologue américain, dont elle a adopté le nom, la start-up de coffrets...

Le groupe DLPK s’offre Tailor Capital

Le groupe DLPK s’offre Tailor Capital

Le groupe DLPK étoffe son expertise en gestion d’actifs et plus particulièrement sur le segment obligataire international grâce à l'acquisition majori...

Generali France accélère sa digitalisation avec Advize Group

Generali France accélère sa digitalisation avec Advize Group

Generali France renforce ses liens avec la fintech Advize Group et signe avec elle un partenariat capitalistique afin d’offrir toujours plus de soluti...

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

Ce lundi 28 septembre, s’ouvre un procès disciplinaire inédit qui durera une semaine. Le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) examine l’impl...

Sophie Boissard, dirigeante tout-terrain

Sophie Boissard, dirigeante tout-terrain

Après avoir occupé différents postes dans la sphère publique, Sophie Boissard a contribué à l’évolution de la SNCF puis a rejoint le secteur privé en...

Covid-19, le grand bond en avant du digital

Covid-19, le grand bond en avant du digital

De l’agriculture au tourisme, en passant par l’industrie, la pandémie a donné un coup d’accélérateur inédit à la transformation numérique des entrepri...

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message